AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche d'un Comte Licorneux

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Semnos

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Dim 19 Avr - 22:53

Les ombres commençaient à s'allonger alors que la lumière qui filtrait entre les arbres déclinait doucement. Une fois son avertissement lancé, le Vif s'approcha, et en l'absence de réaction défensive, il se détendit un peu, il n'aurait pas à affronter ses frères pour s'expliquer. En plus il doutait de pouvoir tenir tête à Enguerrand suffisamment longtemps pour se faire...

Un mouvement attira son regard. Zalina tenait quelque chose, quelqu'un contre elle et se dernier s'agitait. Un craquement, surement le nez de la licorneuse au vue du mouvement, plus le petit fauve s'échappa et s'enfuit entre les broussailles.
Il s'élança vers Zalina, sachant pertinemment que si le petit qui venait de fuir connaissait un peu le coin, il ne retrouverait pas avec le peu de temps qu'il lui restait avant la tombé de la nuit. Il avait déjà jouer ainsi dans sa jeunesse pour savoir ceci... Le grognement de la sœur ainsi que l'éclat de son regard lorsqu'il croisa celui de l'écuyer suffirent à le faire ralentir avant de la toucher, chose qu'il n'avait jamais osé se surprit il à penser.
Regardant le reste du groupe il resta avec eux, faisant ressurgir en lui de lointain souvenir des pistages d'un enfant... cela risquait de lui servir d'ici peu.


"Lapin ou Germain"

"J'aimerais en être sûre qu'il sait réellement où est Guillaume... Oui j'aimerais vraiment en être sûre. "

Le vif étouffe la fatigue de son corps profondément. Chacun avait une place à tenir s'ils voulaient avoir une chance de retrouver le grand maitre... cette idée seule suffit à renforcer sa détermination et ses muscles. A ce moment là il donna un sens à la Zalina qui se trouvait à coté de lui. Leurs motivations en ce lieu n'était peut être pas si lointaine qu'il pouvait y paraitre...

La nuit ne tardera pas à s'imposer ici et dans les bois il serait trop simple de tomber dans un piège, seul...
Pensez vous que nous pouvons nous permettre d'établir un camp ?

Il les regarde, ici avec eux il n'a pas à décider.

Je ... J'ai... déjà pratiqué la traque en foret, cela ne m'inquiète pas plus que cela, mais au vue de ce que nous avons ici... peut être faut il faire une reconnaissance.

Pas à décider, mais il compte bien aller au bout de ses capacités pour faire avancer les siens vers le chevalier disparut! Guillaume....

Il respire une grande goulée d'air en pensant à une nouvelle nuit presque blanche, mais son regard ne change pas, la glace couvrant l'orage qu'il ne veut pas laisser paraitre.

Attendant une réponse, il commence à bander et étirer doucement ses muscles afin de les détendre un peu. Nulle intention de se lancer dans une chasse nocturne comme un suicidaire, bien que son pouls s'accélère face à de vieux souvenirs et à l'idée que cela puisse l'approcher de son but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trois Poils

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Lun 20 Avr - 0:54

Et seul il semblait rester, dans la nuit. Pour un peu, il en aurait pleuré. La course l'avait éreinté, le froid lui avait piqué les yeux pire qu'un millier de moustiques des marais, la faim se rappelait à lui, et ses amis, ou ce qui en tenait lieu, risquaient de devoir combattre des cinglés en armure accompagnés d'un monstre. Et la fatigue venait doubler cette solitude. Vraiment, rien n'allait comme prévu, même si dans les faits, lui, le Trois Poils, il avait rien prévu, en grande partie parce que ça, c'était pas son taf. Alors, il se met un coup sur la caboche, il prend une goulée d'air frais, et il se rassied. On fait le point.

Pour le moment, il courait pas de risques. Ses anciens ravisseurs étaient loin, du moins on les entendait pas, il avait pas entendu de loup, de sanglier ou de renard rôder dans le coin, et il pleuvait pas. Bon, il était seul, mais à ça il pensait pas vraiment. Là, il allait falloir retrouver les autres, de préférence avant les boîtes de conserve ambulantes, et les laisser décider. Mais pas question de les laisser seul. Il avait foiré, le Trois Poils, il allait pas rester là sans rien faire. Début de la responsabilité, peut-être ? Sentiment confus de culpabilité, aussi. Genèse de la solidarité, aussi.

Alors, il se redresse, se mouche d'un revers de la main, main qu'il repasse dans sa tignasse, pour la recoiffer machinalement, et reprend la marche. A pas de loup, ne cessant de jeter des coups d'œil autour de lui, il reprend la direction de la cabane. Ah, son oreille tinte. Oui, il y a bien de la discussion par là... Mais pas de la discussion de routiers, non, voix féminines et masculines mêlées. Oui, on discute par là, et on ne se décide pas. Tout bénèf pour le gamin qui hausse les épaules, les méprise dans le silence de ses pensées et poursuit sa route vers le Germain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob 'n Goms
Peujeuneu Clean Ex
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Lun 20 Avr - 1:29

La rive droite a été atteinte, péniblement, mais elle a été atteinte. Après ça, plus d'obstacles, normalement. La forêt, il commence à la connaître, depuis les semaines qu'il la courre en tous sens, pour faire des vivres comme pour repérer d'éventuels amis du kidnappé. Dans sa tête, le chemin se dessine plus ou moins clairement. Une bosse, une souche déracinée, un vieil arbre à moitié mort, autant de guides dans ce monde végétal qu'il a appris à apprivoiser. En théorie, les femelles dans le dos, le reste ne devrait pas poser plus de problème.

Oui, mais ça, c'est sans compter sur les bruits qui lui parviennent, de loin. Tudieu, c'est que ça va devenir le dernier lieu à la mode cette forêt. Ça aussi, il allait falloir en parler au Teuton. Alors, il s'arrête. Prend deux secondes pour réfléchir. Foncer droit sur les autres, ça lui paraît vaguement être une idée à oublier. Donc, faut obliquer, négliger certains repères et en suivre d'autres. Rester un instant à portée de celles qu'il a déjà repéré, en espérant qu'elles le voient pas, se cacher de ceux qu'il devine vaguement devant eux, espérer qu'y en a pas qui se promène avec arc ou arbalète, pas envie de finir à la broche comme le lapin de ce matin, et pour finir retrouver la cahute. En théorie, facile. Mais en pratique, ça risque d'être une autre histoire.

C'est qu'il a pas vraiment pratiqué la furtivité. Bon, se cacher dans un bois quand on vous traque, c'est jouable, même facile, surtout que les traqueurs sont pas souvent des lumières. Mais là, la nasse était bien plus serrée. Et c'est pas leur physique de piliers d'église qui allaient les aider là-dedans. Trop de monde, yavait vraiment trop de monde dans les parages. Du coup, l'idée de vitesse revient. Passer sans se faire voir, il y croit pas trop. Passer à toute vitesse et perdre les femelles dans la forêt, ça lui semble déjà plus faisable. D'un regard, il a fait comprendre aux autres ce qui va se passer. Le regard est déterminé, mais avec cette pointe de résignation de celui qui sait qu'il risque gros, très gros. Mais qui en même temps n'a pas le choix.

On y va. Arme à la main, d'un seul geste, il a donné le signe du départ. Les autres le suivent, à grandes enjambées. Du coin de l'œil, il les devine, les femelles, des ombres qui bougent, monstrueuses sur leurs montures. Mais qui ont l'air d'attendre, comme si un chef leur manquait. À moins qu'elles n'inspectent les lieux. Pas le temps de se poser vraiment la question, de toute façon. Se rendre compte qu'il se rapproche d'elles, bien trop près, pour un peu il pourrait les entendre, et changer de direction, rapidement, s'éloigner de ces diablesses, à toute vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bitterly

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Lun 20 Avr - 11:22

Un ordre de la Cap qui tombe tandis qu'elle commencait à s'demander c'qu'elles faisaient là toutes...

Tentez de trouver des traces de passage... Ouvrez les yeux... et les oreilles. On ne s'éloigne pas longtemps...

Bon ouvrir les yeux, ca c'est fait, ouvrir les oreilles bah euh c'est toujours fait aussi, surtout qu'elles sont particulièrement grandes, il parait que ca améliore l'ouïe - bah faut bien trouver des plus à de si moches oreilles ! Alors trouver des traces. Encerclée de buissons, l'Esquire marche doucement entre les feuilles, ne pas les faire crisser. Et elle réfléchit. Sur pas mal de choses en même temps, avant de se dire que ca n'l'aiderait pas à se concntrer pour trouver des traces de... Oh là des ! Traces de cochons... On est pas sortis d'l'auberge ! Elle continue d'avancer à pas feutrés, prenant garde également de ne pas laisser trop de traces trompeuses ou de ne pas finir de la boue jusqu'au genou. A droite, à gauche, tout droit, elle prend des chemins - ou pas - un peu au hasard.

Une grande masse apparait soudain sur sa gauche, regard rapide, discret, elle resiste à l'envie de se cacher, c'est peut être... Humpf ce n'est que sa filleule. Mouvement à droite, même reflexe, mais ne distingue rien, qu'est ce donc là ? Un petit animal ou... Le gros gibier qui les ménera à la Licorne ? Elle s'avance doucement tandis que son coeur accelere les battements qui le font vivre... Inutilement peut-être. Qu'entend-t-elle aussi un peu plus loin ? De l'eau qui clapote ? Mouarf ca expliquerait l'état lamentable du sol marécageux, mouvant, berk ! Se reconcetrer sur le bruit, des chuchotis également... Mais qu'est ce que c'est que ca...
Derrière un tronc d'arbre seuls ses yeux et son front dépassent et oh ! Rebaile ?! Froncement de sourcils, est-ce qu'elle l'a enlevé lui aussi ? A qui parle-t-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliandra

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Lun 20 Avr - 20:30

La progression s'arreta soudainement. Elliandra qui contemplait ses mains, plongée dans ses pensées, releva les yeux, interrogeant silencieusement ses soeurs.

Tentez de trouver des traces de passage... Ouvrez les yeux... et les oreilles. On ne s'éloigne pas longtemps...

L'écuyère se leva d'un bond et descendit de la charette. Elle allait pouvoir se dégourdir les jambes. Elle attrapa la dague installée à sa ceinture, au cas ou, préférent ne pas s'encombrer avec son épées et fit quelques pas pour s'enfoncer dans les fourrés. Ouvrir les yeux... trouver des traces.

L'oreille aux aguets, elle fixait le sol. Des bruits par ci par là lui faisaient relever brusquement la tete, mais elle s'apercevait bien vite qu'ils n'étaient du qu'à une de ses soeurs ou un lapin en fuite... Et sur le sol jonché de feuilles, difficile de trouver une trace de pas. Quoi que... si on avait trainé un corps, elle aurait davantage de chance de s'en apercevoir...

Pour l'heure, rien de bien concluant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalina

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 32
Localisation : Ca interesse quelqu'un ?

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Mar 21 Avr - 13:33

[Groupe Licornes/Flamands]

Zalina posa son regard noir sur Bayard. Il n’y était pour rien mais elle n’était pas d’humeur à quitter cette fureur et quiconque l’approcherait en ferait les frais.
Torches… non elle n’avait pas de torche. Ni torche, ni de quoi camper. Ses pensées étaient bien trop occupées par l’image de son Maistre disparaissant dans les bois pour avoir pensé à faire un paquetage correct en partant. Elle n’avait prit que ses lames habituelles dont elle ne se séparait jamais et qu’elle espérait pouvoir utiliser rapidement. Une gourde et quelques morceaux de pains et viande séchée étaient restés à sa monture qu’elle n’avait pas attachée. L’équidé devait brouter un peu d’herbe à proximité et connaissait assez sa cavalière pour la retrouver sur son appel.
La Peste ne répondit donc pas à la question et se contenta d’accepter le tissu de MarieAlice avec un hochement de tête, seul remerciement dont elle se sentait capable sans grogner à nouveau. Elle le garderait dans son nez jusqu’à ce qu’il arrête de saigner. Quoi que le gout du sang glissant sur ses lèvres alimentait sa soif de vengeance et agrandissait son sourire carnassier. Ce qui n’était pas pour lui déplaire. Mais elle devait rester « en forme » jusqu’à la fin de la mission, et être certaine que Guillaume allait bien. Après, vivre ou mourir, cela n’avait pas la moindre importance.

Regard noir également sur Semnos lorsqu’il la toucha, à ses risques et périls. Mais elle ne fit pas le moindre mouvement et écouta les échanges, les yeux rivés dans la direction qu’avait prise son Lapinou chéri.
S’arrêter ? Elle n’en avait pas la moindre intention. Plus ils laisseraient passer de temps, et plus les chances de retrouver Guillaume diminueraient. Elle ne parviendrait pas à se poser deux minutes de toute façon, trop nerveuse, trop impatiente de tuer. Non, groupés, mais toujours avancer.


Si le gamin arrive à rejoindre ses amis avant nous, nous ferons une cible bien trop facile si nous restons ici. Tant que l’on ne sait pas combien ils sont, il vaut mieux ne pas s’arrêter trop longtemps.
S’ils ne viennent pas s’occuper de nous, ils risquent de déplacer le Grand Maistre et l’expédier… allez savoir où.
Non, il faut que l’on retrouve cette cabane ou le gamin avant qu’il les rejoigne et les prévienne de notre arrivé. Nous ne devons pas nous arrêter plus de quelques minutes.


Pas de sur place, retrouver le Germain… D’accord. Mais par où ?
Nuit tombante et alentour silencieux. Au moins les voies portaient assez loin. Avec deux groupes, pas trop éloignés, ils couvriraient plus de terrain et resteraient assez près pour intervenir si quelqu’un avait un ennuie. Du moins, la Peste espérait que les kidnappeurs n’étaient pas assez nombreux pour éliminer tout un groupe sans que le moindre cri soit émis.
Elle laissa MarieAlice savourer sa boisson puis reprit la parole.


Deux groupes à porté de voix ?

Non décidément, la jeune femme ne savait plus faire de phrase. Il faudrait que ses compagnons rajoutent ce qu’il fallait pour avoir une phrase correctement composée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Wonderanny

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Mer 22 Avr - 2:17

[Rattrapage des troupes Dames Blanches]

Elle avait talonné son cheval, la Dame des Dames, pour rattraper le groupe des Blanches qui avait filé vers les Flandres.
Ahhh elle savait bien qu'elle aurait dû être devant avec Zya et Jades ! Mais comme d'habitude, des soucis à régler, ici et là! Et ma foi c'est très naturellement qu'elle a laissé le commandement de l'opération à la nouvelle Capitaine. Elle n'a aucun doute qu'elle va brillamment s'acquitter de sa tâche. Faire préparer l'animal, léger bagage et armement, terminer au plus vite les paperasseries, et enfin filer ! Enfin !

Quelques heures de retard tout au plus, mais entre nous, ça lui fera du bien de galoper un moment seule. Apprécier un peu le calme de la campagne, profiter d'un bien plus libre galop. Seule ! elle l'est rarement! Mais elle l'est finallement tant ! Et puis ça lui permettra de réfléchir calmement à la situation et à cette mission de recherche que l'Ordre a accepté. Guillaume... Guillaume ! Mais comment cela avait il pu se passer ? Comment cet homme, ce grand maitre avait il pu... non... c'était inconcevable ! Comment ?

Quelques temps, quelques heures de galop plus tard, elle apperçoit au loin la petite troupe. Un dernier coup de reins, un dernier galop pour rejoindre enfin les Blanches. Fin d'un bout du trajet seule, pour une fois !

Elles pénètrent enfin dans la forêt. Regard étonné de quelques soeurs de voir leur Grande Amazone fermer la marche! Elle leurs sourit à la fois amusée de leur réaction, à la fois rassurante, et c'est quand elles s'arrêtent qu'elle décide de remonter vers la tête, voir les soeurs du Conseil pour participer à l'élaboration de la prochaine marche à suivre.

A leur hauteur... Etrange, point de Cap à l'horizon ! Interrogation. Mais où a elle a pu disparaitre en si peu de temps?! Ou est celle a qui la mission... Chercher la Sénéchal du regard et dès reperage effectué, talonner un peu l'animal pour se rapprocher du groupe pour pouvoir lui chuchoter.


Jades, mais où est passée la Cap ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier°Bayard

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2008
Age : 41
Localisation : En nos bonnes et belles terres de Belgique

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Mer 22 Avr - 9:46

[Groupe Licornes/Flamands]

Bayard allait faire un commentaire, qui ne sortit pas face au regard noir de Zalina. De ses yeux azurs il soutint le regard. Puis il le tourna vers Semnos.

Zalina n'eut pas besoin de parler, Bayard sut qu'elle ne s'arrêterait pas. Et il savait qu'elle avait raison. La surprise était un de leur meilleur atout, si le gamin prévenait les siens, cet atout disparaitrait. Sans compter le danger pour Guillaume.

Il acquiesça donc aux paroles de Zalina.


Oui, pour hâter nos recherches, deux groupes à portée de voix, c'est excellent. Nous avons des torches en suffisance, des cordes aussi. Mes soldats flamands peuvent monter un camps ici, comme ça, en cas de blessure ou si un de nous se perd, il peut toujours revenir en arrière. Et si le gamin passe dans notre dos, ils le prendront... qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zya

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Jeu 23 Avr - 17:13

Bruit sourd qui s'était fait entendre. Oreille tendue pour voir s'il se répète, mais non. Quelqu'un? Probablement. Un animal se contrefiche de faire du bruit, contrairement à l'humain. Et là, il n'y avait eu qu'un bruit de plongeon

Oui j'ai entendu Cap'. Ca peut etre tout et n'importe quoi, mais "ca" a certainement traverse le ruisseau pas loin...

Une main qui se pose sur son bras, quand elle se mit à rebrousser chemin

C'toi qui donne les ordres, Cap'.
Mais je passe devant toi quand meme, et je n'te quitte pas d'une semelle...

Par contre, si tu as une epee de trop, j'la prends volontiers, hein?

Stopper sa progression net. Planter son regard dans celui de Rebaile.

Mes semelles, tu les verras plus de l'arrière... que de l'avant. Pour ce qui est de l'épée, je te laisse seule juge de le demander à qui de droit... en haut... si elle nous a enfin rejoint en tête de rang. Ce dont je ne doute pas, pour l'avoir vu nous rejoindre plutôt, dans le... déplacement.

Pas dit qu'elle aimait qu'on l'interrompe dans son rôle préféré. Ca lui cassait son envie, à la Cy'. Envie de retomber dans ses premiers amours.
Réavancer, rapide, ayant envoyé promener la furtivité. Rejoindre la tête de colonne. Donner des ordres, pour rassembler son monde. Voir Baile se rapprocher de la GM, demande d'arme à pouvoir porter, en perspective, vu qu'issue de leur stock, en croisant les doigts pour qu'Azzera et Alandrisse aient pris ce qu'il faut. Mais l'apprentissage passait par la pratique et la vision de son résultat sur le terrain. A voir, donc.

Attendre le rassemblement rapide, chacune étant parti chercher quelqu'un. Un compte. Il n'en manque pas. Donner ses ordres, ensuite. Se diriger vers la rivière, qu'elles ont entendu plus bas. Droit devant elles, elles la trouveront bien.
Mise en marche des Dames. Montures abandonnées, laissées à des apprenties restant sur place, pour monter un camp de repli. Chercher quelques points de repères, et regarder la place de la mousse sur les arbres, pour connaître leur orientation, dans cette forêt. Au cas où. Et sortir la boussole de sa poche... L'Est devant elles. Parfait. Confirmation faite. En avant les Dames. Et haut les coeurs.
Pas de temps à perdre en crise de conscience ou râleries à prévoir, du fait de la présence de celle qui a, même si Cy' ne le sait, pour mission de la garder en vie.

Trouver rapidement la rivière, Dames à la recherche d'indice dans cette rive boueuse. Traces qui seront trouvées par l'une, piste suivi par toutes. Chasse en route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier°Bayard

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2008
Age : 41
Localisation : En nos bonnes et belles terres de Belgique

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Ven 24 Avr - 11:08

[Groupe Licornes/Flamands]

Personne ne faisant d'objections, les torches furent allumées, et tandis que les soldats s'activèrent à monter un petit camps militiare, Bayard donna une torche à chacun. En prenant certains repères, ils avaient mentalement quadrillé la forêt de Marchienne. Chaque groupe allait la fouiller, "carré" par "carré". Ayant gardé l'habitude du commandemant, Bayard se permit d'entraîner son groupe.

- Donc Marie Alice, vous fouillez ce "carré" de forêt, nous celui là... Nous devons rester toujours à portée de voix, et à la moindre alerte, on fait corps!

Puis il s'engagea vers la forêt, se retournant vers son groupe.

- Mesdames, foin de galanterie, je me permets de passer le premier.

Sortant l'épée du fourreau, au cas où, la torche dans l'autre main, il s'engagea dans la sombre forêt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarieAlice

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Ven 24 Avr - 19:16

[Groupe Licorne]

Marie écoutait tout en observant les alentours, sourcils froncés, perplexe. La forêt était dense, ils ne la connaissaient pas, et pour arranger le tout, la nuit était en train de tomber.

Discret soupir tout en écoutant les uns et les autres, se demandant ce qui était mieux. Y avait-il seulement une solution meilleure que l'autre? Bon sang, avancer en terrain inconnu, sans connaitre le nom exact d'assaillants, c'était pure folie.

Mais ne l'étaient-ils pas fous? Qui entrait dans un Ordre Royal avait sans doute une jolie pierre de folie, de bonne taille et bien placée. Ils le feraient donc et sans sourciller ni se poser de question.

Hochement de tête pour souligner son accord, signe de la main pour que les autres s'approchent. Un Grand Maitre à retrouver, ils allaient bien finir par mettre la main dessus d'une manière ou d'une autre et plus ce serait long, plus leur colère serait vive.


Bon donc Bess, Mackx, Enguerrand, Semnos et moi nous partons par là. Chacun reste à portée de voix de ses voisins. Et vu qu'on ne connait pas le moins du monde le terrain, on est très prudent.

Sans attendre de réponse, elle s'avança dans la direction indiquée, ils suivraient bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob 'n Goms
Peujeuneu Clean Ex
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Sam 25 Avr - 11:05

Il courrait. Sans se poser de questions. Ils les avaient vues, tous les trois. Des femmes, en armes. Il avait beau y penser et y repenser, le Bob, il savait que si des donzelles se promenaient ici en cette tenue, ce n'était pas pour délivrer un jouvenceau emprisonné dans un donjon, quoique, en fait, on en était pas si loin. Il savait aussi que s'il tombait entre leurs mains, c'était pas gagné niveau survie. Non, il allait lui falloir faire vite, se crapahuter à travers les ronces, souches, bosses et sentiers qui marquaient cette forêt. Ave un peu de chance, elles en seraient arrivées au ruisseau et chercheraient ses traces. Elles les trouveraient, certainement, pas trop de doute à ce sujet. Si elles portent les armes c'est qu'elles savent faire ça aussi. Pas trop le genre noble en chambre, qu'il lui avait semblé... Et donc, si elles trouvaient les traces, elles devraient pouvoir le suivre, pouvoir les suivre, et finir par déboucher sur la cabane. Où il les menait, à dire vrai. Et il le savait, Bob, qu'il prenait des risques.

Mais s'il essayait d'effacer ses traces, il allait perdre du temps, leur permettre de les rejoindre et de les pister à vue. Alors, on prenait la solution la moins risquée, et on croisait les doigts pour que ça marche. Prier Dieu ? Non, pas la peine. Pas qu'il y croit pas, Bob, loin de là. Mais il sait que c'est peine perdue. Il a choisi sa voie en connaissance de cause, et même si on lui a dit que c'est Dieu qui écrivait tout dans un grand livre et que donc lui n'avait pas eu le choix, il se sentait pas super à l'aise pour lui demander une petite faveur. Bob, il le savait, finirait en enfer pour des souffrances éternelles. Mais c'était trop tard pour changer, qu'il se disait. Surtout que là, avec un peu de (mal)chance, il risquait de pas voir le lendemain...

Pas avec ces femmes dans le dos.

Alors, il courrait, tout droit, encore et encore, sans prendre garde au bruit... Boarf, le bruit, de toute façon, elles devaient de moins en moins l'entendre, les autres, là, vu qu'ils s'éloignaient, un peu, quand même. Mais c'était pas une raison pour ralentir. Si cette journée devait être la dernière, il voulait pas regretter quoique ce soit. Et si yavait une chance d'y survivre, pas question de la louper. Alors, on continue la course, en jetant un coup d'œil sur les flancs, de temps en temps. Mais rien. Pas de menace à proximité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trois Poils

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Sam 25 Avr - 12:43

Bon Dieu, mais c'est qu'ils approchent. Ces empafés traînaient pas, ou c'est que lui avait vraiment rien foutu ces quinze dernières heures. Quinze heures? Ptèt moins, en fait. 'Fin, malgré tout, c'était la memerde. Là, ils s'en rendaient sûrement pas compte, mais il devait se trouver à portée de flèches d'eux. 'L'allait pas falloir foirer. Tenter la fuite une seconde fois, il était pas trop pour. La première fois n'avait pas mené à grand'chose d'agréable, la seconde risquait d'être pire, surtout qu'il aurait plus l'effet de surprise. Du coup, seul, il pense à la solution la plus stupide, mais qui a ptèt le plus de chance de fonctionner... Ya un arbre, pas loin. Tout pourri, tout sale, tout plein de boue, de mousse, et de truc dont même le Trois Poils veut pas savoir le nom. Mais tout creux, puisque tout pourri. Et grand assez pour cacher un mortier, même s'il sait pas bien ce que c'est, un mortier. Juste que les grands disent toujours ça quand quequ'chose est grand. Donc le tronc, ben il est grand assez pour un mortier. Et vu que le gamin, ben il est plus petit qu'un mortier, ben il se traîne sur le ventre, faisant si peu de bruit que c'est possible. Et finit par se retrouver dans le tronc.

Bon dieu que ça fouette. Même quand le Kadoc il fait du cul (expression copyright Trois Poils), ça r'foule moins que ça. Et pourtant, il se gêne pas, l'autre Breton. Non, mais là, ya au moins une colonie de putois crevés en train de se faire bouffer par les vers. Pas possible autrement. Faut vraiment qu'il soit menacé par un monstre à qui il a ptèt cassé le nez pour faire ça. Là, il avait pas le choix, alors il prenait son mal en patience, et attendait. Il sait pas ce qu'il disait vraiment, mais dans sa caboche, il priait le Bon Dieu. Il savait pas comment fallait faire, savait pas comment l'autre pouvait l'entendre, mais il le faisait quand même. Ca coûte rien d'essayer et si ça marche, ben ça marche.

« Bon Dieu, tu veux pas te dépêcher, non ? » Parce que là, il les entendait arriver, et qu'ils changeaient pas de chemin. L'allait encore falloir rester dans ce tronc. Ne pas bouger, et ne plus faire de bruit, si possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kly 'n EX
Peujeuneu Clean Ex
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Sam 25 Avr - 13:07

« Corvée ronde de garde », qu'il avait beuglé, l'autre Germain. Pas eu le choix, qu'il avait eu, Kly. Et une pique, qu'il avait emporté. Sûr que ça le changeait des heures à courir les montagnes pour y guider ses bêtes, quand c'est qu'il était encore un simple berger dans les Alpes lyonnaises. Depuis les années qu'il les avait quittées, pas un jour sans qu'il y pense. Mais il avait choisi. Ou on avait choisi pour lui ? Pourquoi les juges veulent-ils toujours vous pendre quand vous avez remis à sa place un péquenaud ? Bon, d'accord, il en était un lui-même, mais c'était pas une raison. Et l'autre était c** aussi, se briser le crâne sur la table du Lombard. Et donc, il avait fui, la justice des hommes comme l'épée des sergents du guet. Pour finalement se retrouver ici, en Flandre, à se faire ch*** à longueur de temps, à garder un noble ou fouiller les forêts...

Et là, c'était la deuxième solution. Il avait poussé fort loin, presque de l'autre côté du bois, en groupe de trois, comme on faisait toujours avec le Germain. Et il n'avait rien vu, rien de rien, même pas un écureuil à faire griller pour le midi. Aussi, il revenait, sans se soucier de rien. Il avait vu personne à l'aller, n'avait rien entendu, yavait vraiment pas de raison pour se faire du mouron. Aussi, quand il se trébucha dans ce tronc - bizarre qu'il soit si lourd, on dirait qu'on l'a bourré de carcasses de mouton - il ne retint pas son juron « Nomdidîou d'put*** d'bord** de m**** de con**** de salop**** de m**** » (Afin de ne pas heurter la sensiblerie naturelle des lecteurs éventuels, nous nous permettons de censurer ce passage). C'est que la chute avait été spectaculaire. Imaginez une tour montée sur roue qui avance puis dont les roues se calent. Imaginez-la tanguer quelques secondes et imaginez-la verser de tout son long. Ben, le Kly, il vient de faire la même chose. Pour finir le nez dans du... moui, vaut mieux pas savoir ce que c'est. Et quand il relève la tête, pour la première fois depuis des lunes... il voit des armures. Là, il est pas dans la m... Ah si, il y est...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalina

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 32
Localisation : Ca interesse quelqu'un ?

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Dim 26 Avr - 0:04

[Groupe Flamands]

Ce serait donc les soldats flamands qui monteront le camp de base. Pendant ce temps, ils pouvaient continuer les recherches. Cela convenait donc parfaitement à la Peste Haisneuse qui pourrait continuer sa chasse aux lapinous/Germain.
Un signe de tête en direction du Flamand pour acquiesser de son choix. Elle se surprit même à espérer que le gamin repasserait dans leur dos. C’est vrai quoi. Avec tout çà, elle n’avait pas mangé.

La Peste prit une torche comme les autres et écouta les consignes de Bayard. En tant que Flamand, il connaissait déjà plus le climat qu’elle, à défaut de la forêt. La Peste regrettait de ne pas avoir passé plus de temps à flâner dans le domaine de son Maistre. Elle connaîtrait déjà mieux le coin… Mais rien de servait de ressasser encore et encore ses erreurs. Il fallait avancer.
L’épée resta dans son fourreau. C’est la dague offerte par Guillaume qui prit l’air. Elle avait envie de combats rapprochés la Tigresse, très rapprochés.
Entre le bout de tissu toujours dans son nez et son envie de grogner, il ne fallait pas s’attendre à une réponse constructive.


Grrmmm

Et en route derrière Bayard. La Peste s’enfonça dans la foret.
Elle jeta un coup d’œil derrière chaque fougère, chaque arbre. Mais dans cette nuit qui tombait, çà devenait difficile de suivre des traces, ou en trouver. Il fallait pourtant y parvenir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Semnos

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Lun 27 Avr - 15:09

[Groupe Licorne]

Voilà, une décision avait été prise et cela lui avait laissé le temps de remettre en place ses affaires. Il avait voyagé léger et il s'en félicitait, de même que la cape roulée... La licorne d'argent aurait pu le trahir trop aisément au vue de ce qu'il préparait.

Pour le moment il se tenait encore, étrangement détaché lorsque son regard se portait sur Zalina. La sœur ne faisait pas cas que l'on voit sa fureur, lui si. Pour le moment du moins... Il s'était autorisé à ressentir de nouveau cette exaltation ressentie lors d'une chasse en foret, ombre parmi les ombres, en était il capable.. il ne s'en souciait guère. Sa vue s'était habitué doucement aux ombres grandissantes et il détourna vivement le regard lorsque les premières torches furent allumées, il ne devait pas perdre cet avantage.

Marie semblait prendre la direction du groupe auquel il était assigné avec le concours d'Enguerrand.
S'approchant vivement d'elle une fois qu'elle eut indiqué une direction, il se pencha pour lui souffler à l'oreille, yeux mi-clos pour le moment.


Spoiler:
 

Puis après une seconde d'hésitation il ajoute,

A porté de voix, pas plus...

Il avait parlé bas pour que nul autre ne soit au courant trop tôt, surtout si deux yeux indiscrets les observaient.
Un signe de tête aux autres et alors qu'il se séparaient des hommes qui les entouraient, lui se fondit entre les arbres, rouvrant les yeux pour capter un maximum de lumière filtrant entre les tronc ou entre les frondaison.

Il prit une grande inspiration, se courbant déjà. La lumière ne lui permettrait pas de trouver toutes les traces nécessaires, mais la surprise aidant, les renards tapis dans cette forets seraient plus attirés par la lumière des torches qu'il laissait sur sa gauche, déjà quelques mètres derrières lui.

La nuit était propice... et un loup était entré dans le bois aux renards... leur nuit n'en serait que plus longue...

Fort dommage que ses pas ne l'ai pas mené devant la cachette d'un jeune renardeau apeuré!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claudicus d\'albury

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Mar 28 Avr - 18:56

Après s'être trompée de chemin plusieurs fois, enfin une cavalerie avec des têtes bien connues s'offrait à la vue de Claudicus
Oui c'était bien les dames blanches, elle les avait enfin rejointes, elle s'approcha d'elles et les salua, Zya lui murmura un ' enfin' teinté d'impatience.


-Je suis désolée, Cap, mais je me suis égarée dans cette forêt noire et touffue où tous les chemins se ressemblent mais l'important est que je sois là, n'est il pas ?
Allons y je ne veux pas vous faire attendre plus longtemps.


Claudicus prit sa place dans la file et s'apprêta à mettre son cheval au pas.
Déjà le cortège s'ébranlait et tout en avançant, elle inspectait le sol à la recherche d'une éventuelle piste.
Par endroit l'herbe était couchée sur le sol était ce des pas humains ou ceux d'un animal?
Elle resta perplexe et s'apprêtait à le dire à Zya quand l'herbe fut remplacée par de grandes plaques de boues.
Et là, oh surprise, il y avait de grands pas dans cette boue pas encore séchée.
Elle fit avancer son cheval plus vite afin de rejoindre Zya, cette dernière avait très certainement aperçut les traces de pas dans la boue mais elle voulait en être sure.


Oh cap, là à 5 mètres nous venons de passer dans la boue et j'ai vu des énormes traces de pas dans celle-ci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackx

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Mer 29 Avr - 12:10

[Groupe dit de BEMMS (Bess, Engue, Marie, Mackx, Semnos)]

Et voila que la chasse commençait ... ferme, dure, cruelle même mais telle était la dure loi de la nature. Et ce n'étaient pas les licorneux qui l'avaient voulu, que du contraire. Quelle idée aussi d'essayer d'enlever un homme qui se trouve être occasionnellement le Grand Maitre de l'Ordre Royal de la Licorne ?
L'écuyer avait rejoint ses frères, après la fuite du gamin. De toute façon, il ne l'avait pas vu et Mackx pouvait donc sortir en pleine lumière. Ils étaient beaucoup, enfin, façon de parler. Disons qu'ils étaient pas mal et qu'ils décidèrent alors de se séparer en deux groupes, histoire de ratisser plus large.

Quelques paroles furent échangées, parfois furtivement, comme si l'on craignait par ce début de nuit de réveiller les esprits ancestraux vivants dans cette forêt. Les torches s'allumèrent également, éclairant de leur halo orangé les environs. Et Semnos partit. Pourquoi ? Gné ? Regard d'incompréhension vers Marie qui se contenta de lui répondre d'un hochement de tête. Bon, ils n'étaient plus que quatre dans ce groupe alors ...

Qu'importe, ils étaient quatre licorneux, et expérimentés. Tous rompus aux techniques de combat les plus sérieuses qu'on eût pu leur apprendre à Ryes ou ailleurs, tous armés comme pour la guerre et tous unis par la même motivation de retrouver Guillaume et de faire payer cette mascarade à ses ravisseurs.

Le Vicomte se tourna alors vers ses coéquipiers.


On y va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier°Bayard

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2008
Age : 41
Localisation : En nos bonnes et belles terres de Belgique

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Mar 12 Mai - 9:59

[groupe dit de 'Zaza et les flamands' (si si, ça va rester...)]

Ils commençaient à fouiller la ténébreuse forêt, pourchassant un gamin et essayant de trouver des brigands à occire. Chacun occupe ses soirées comme il peut...

Le groupe de Bayard avance en parallèle avec celui des licorneux, afin d'étendre les recherches, mais en restant à portée de voix, histoire de se regrouper sur sa proie le moment venu, que ce soit un trois-poils ou un brigand.

Personne ne parle, l'attention de tous braquée sur les sons montant de la forêt, essayant de percevoir le moindre indice qui pouvait les mener vers ce qu'ils cherchent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalina

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 32
Localisation : Ca interesse quelqu'un ?

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Mer 13 Mai - 14:07

[Groupe ‘Zaza et les flamands’, il a dit le monsieur]

La Tigresse avançait tranquillement dans le bois, gardant un œil sur les torches de Rosa et Bayard cette fois. Il était hors de question de repartir seule droit devant, même si son côté sauvage l’invitait à dévier un peu plus loin après chaque arbre contourné. Seul son regard noir s’aventurait plus loin que les faibles lueurs des torches.

Elle finit par enlever le bout de tissu de son nez. Il lui faisait encore mal mais respirer par le nez était tout de même plus simple et moins bruyant que ronfler, ou plutôt grogner dans son cas, par la bouche.
L’humidité vient aussitôt lui chatouiller les narines. La Peste prit une profonde inspiration comme si son odorat lui aurait permit de retrouver son diner qui l’avait lâchement abandonné avant leur tête à tête. Mais c’était peine perdue. Elle ne sentit rien d’autre qu’un mélange de boue, de mousse et de végétaux humides qui remplaça les senteurs de sang séché.
Déçue, la damoiselle de Haisnes tourna son visage fermé en tous sens et reprit son chemin derrière Bayard qui bifurqua pour longer le lac. Ses bottes fauchaient les herbes à chacun de ses pas, pataugeant avec mépris dans les quelques mares de boue qu’elles pouvaient rencontrer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colombiers.forumperso.com/index.htm
MarieAlice

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Jeu 14 Mai - 15:16

[Groupe des licorneux]

Elle regarda partir Semnos sans vraiment réagir, se demandant un instant si tout ceci était vraiment une bonne idée avant de se tourner vers Mackx.

Hochement de tête à la question murmurée, regard sur les autres, déjà Zalina et les flamands se séparaient d'eux et commençaient à longer le lac. Eau comme en léger sommeil, léger clapotis indiquant sa présence alors que le soleil avait décliné.

Face à eux, se trouvaient des arbres, et encore des arbres, et toujours des arbres....

Profond soupir et direction prise, en avant donc, pas les uns derrière les autres, écartement du groupe, épée à la main et sens à l'affût. A l'aveuglette, chercher pour trouver, chercher pour le récupérer, chercher pour leur faire payer...

Elle observait, gardant les yeux aussi ouverts que possible, oreilles aux aguets, guettant le moindre mouvement suspect, le moindre indice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier°Bayard

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2008
Age : 41
Localisation : En nos bonnes et belles terres de Belgique

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Jeu 14 Mai - 15:35

[groupe dit de 'Zaza et les flamands']

Près du lac le sol est plus boueux. C'est désagréable et le petit bruit spongieux des bottes d'enfonçant dans la boue humide ne fait rien pour réjouir les participants de cette traque.

Soudain, un bruit sur la gauche. Bayard se retourne vivement, l'épée prête à frapper l'intrus... qui s'enfuit de toute la vitesse de ces quatres pattes après avoir observé de ses petits yeux jaunes et luisants les humains. Un renard. En chasse lui aussi. Mais pas pour le même gibier.

Bayard se retourne vers Zalina, l'interrogeant de ses yeux pour savoir vers où poursuivre les recherches: longer le lac ou partir vers la forêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Semnos

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Mer 3 Juin - 17:20

Enguerrand et Mackx était visible sous le halo de leurs torche et Semnos devinait Marie près d'eux mais il ne s'attarda pas sur ces détails. Si il n'y avait pas de mouvements ou de bruit c'est qu'ils n'avaient rien trouvé, ami ou ennemi.

Le peu de lumière lui permettait tout juste de se mouvoir sans bruit, mais pour ce qui était des traces il devrait s'en remettre au groupe éclairé. Leur éviter de mauvaises rencontres non voulus, il verrait après s'il avait la chance de trouver plus sur son chemin.
La forêt était endormie tout autour de lui, guettant les mouvement de ces hommes qui troublaient son repos. Un silence calme mais pesant en l'occurrence. Le Vif guettait le moindre bruit, essayant d'en faire le moins possible de son coté alors qu'il longeait la route de son groupe, suffisamment à l'écart pour ne pas être trahis par la lueur d'une torche tout en pouvant entendre et être entendu.

Un nouvel arc de cercle très léger vers l'est, nord est surement et il accéléra un peu le pas sur un passage un peu dégagé ou gisait un tronc mort.
En s'éloignant du lac il perdait encore des chances de trouver des traces dans une terre meuble mais il gagnait lui aussi en discrétion.
Rien à signaler pour le moment, la nature étouffait en son sein les bruit que les ombres laissaient échapper...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob 'n Goms
Peujeuneu Clean Ex
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Jeu 4 Juin - 1:17

Saloperie de gourgandines. C'est qu'elles le suivaient toujours et qu'en plus elles voulaient pas le lacher. Non mais sérieux, ça servait à quoi de faire plus de deux mètres si c'était pour se faire courser par des femelles, et de celles qui ne le cherchaient pas pour jouer à la bête à deux dos. Du coup, il réfléchit plus le Bob. Ya une souche devant lui, ni une ni deux, il prend à gauche pour l'éviter. Et continue alors tout droit. Tant pis s'il court plus droit sur la sortie du bois mais pique sur le nord. Si seulement il vous disait où vous pouviez vous le carrer votre sens de la géographie... Non, définitivement, croyez-moi, vous préférez ne pas savoir.

De toute façon, il est trop lourd, il s'en rend compte. Il les lâchera pas. Il commence à voir l'échec. Trop tard. Il ne voit plus que lui. Il se pense perdu. Alors, il joue une de ses dernières cartes, de celles qui lui vaudraient une sacrée punition s'il s'en sortait vif. Il jette sa lance par-dessus son épaule, dégrafe son baudrier qui s'écrase sur une vieille souche pourrie, se débarrasse de tout ce qui l'encombre. Il se sent plus léger, croit courir plus vite. Le reste, il s'en fout, le sort de ses compagnons, il s'en tamponne. Tant pis pour eux s'ils sont en train de se faire rattraper. Lui, il cherche qu'à semer ces sal****. Il sera bien temps plus tard de penser à la vengeance. Là, le but, c'est de sauver sa peau. Elle a beau pas valoir tripette, c'est qu'on s'y attache à ses choses-là, même quand elles amènent sur vos talons une lance de dames blanches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trois Poils

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   Jeu 4 Juin - 1:26

« Nan mais c'est quoi ce bord** ? Qui est l'abruti qui a décidé de jouer à la soule avec MON tronc ? » C'est vrai quoi. Allez qu'on essaye de se planquer et v'là t'y pas qu'on vient vous y s'couer. Sa tête avait fait trois fois en deux secondes l'aller-retour mousse-du-devant – bois-du-derrière et il s'en était fallu de peu qu'il se retrouve à beugler aux cent-milles diables que ça faisait ch***, bord**. Mais un réflexe, et il s'était tu. En un instant il s'était souvenu des cinglés en armes. Et du fait que s'il voulait s'en sortir vivant, ou pas trop amoché, 'l'avait pas intérêt à l'ouvrir. Alors, il se tait, calme sa respiration, ou essaye, et attend que ça passe. Pour le moment, tout va bien, qu'il se dit. Si la... chose qui l'a secoué se r'lève, ça devrait bien se passer... Si...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche d'un Comte Licorneux   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche d'un Comte Licorneux
Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Forêt :: La forêt de Marchiennes-
Sauter vers: