AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Récit - Mariage] Cérémonie à la Cathédrale

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Zalina

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 32
Localisation : Ca interesse quelqu'un ?

MessageSujet: Re: [Récit - Mariage] Cérémonie à la Cathédrale   Sam 7 Juin - 0:46

bigornea - Lun Mai 12, 2008 9:19 am a écrit:
Par les pouvoirs qui me sont conférés par l’autorité du Tout Puissant et avec la bénédiction du ciel, je vous déclare unis par les liens sacrés du mariage.

Vous pouvez embrasser la mariée.

Kalian a écrit:
Le dernier rang. C’est bien le dernier rang, non ? Surtout quand on voit comment on l’a habillé. Non mais franchement, Kalian en robe. En robe ! Elle ! Vous n’y croyez pas ? Ca tombe bien, la jeune femme non plus. Pour sur qu’il y avait eu des éclats de voix. Imaginez là à crier qu’elle ne mettrait pas de robe, sa sœur lui répondant que c’était le mariage de la Comtesse et que donc, elle avait intérêt à faire un effort. Elle avait intérêt… Des menaces juste pour une robe ! Non mais… Elle aurait largement préféré se rendre habillée normalement, comme une licorneuse, pour représenter son Grand Maistre, et non ressembler à un boudin dans un morceau de rideau.

Bon, garder son sang froid. Après tout, la robe n’est pas si hideuse que ça, sur quelqu’un d’autre que sa personne. Joli tissu bleuté en accord avec ses saphirs, mettant en valeur ses formes. Léger décolleté sur lequel descendait une parure sobre qu’on lui avait prêté malgré son désaccord. Pour l’occasion, la traitresse de Maharet lui avait ramené les cheveux en un chignon, laissant son cou à l’air libre. Bon en soit, un chignon, c’est pas la mort. Mais elle ne supportait tout simplement pas ! Non, non, une queue de cheval, passe encore, quoique … Les cheveux à l’air libre, y’a que ça de vrai ! Mais non, il a fallu qu’elle se montre aussi têtue qu’Ilmarin ! Ca se paierait…

Et Milo qui se fait remarquer… Non parce que bon, à la base elle voulait se faire discrète. Pas question qu’on la voit comme cela. Manquerait plus que ça tiens… Mais non, comme toujours il doit montrer qu’il est là. Oui on a compris Milo, tu existes ! Se contenter de sourire pour répondre à ses sarcasmes mais lâcher un soupir presque de soulagement quand celui-ci se lève enfin pour aller chercher la bestiole qui l’accompagne partout. Une bestiole à un mariage, zavez déjà vu ça vous ? Non mais je vous jure… Où va-t-on ? Regard alentour pour surveiller que l’assistance n’a pas été dérangée par les hurlements provoqué par la bête. Etonnant tiens… Personne ne réagit… Elle non plus ? Peut être parce que elle, justement, elle connaît la source du problème, et que cette source s’éloigne d’elle justement.

Heureusement qu’à ses côtés, son compagnon se tient tranquille. Enfin son compagnon… Son frère. Cela faisait une éternité qu’il n’était pas sorti et pourtant Gabriel se tenait là, le visage serein, enveloppant sa cadette d’un regard protecteur. Océan dans le vague écoute d’une oreille distraite la cérémonie. Sa jeune sœur remuant à ses côtés ne peut que l’amuser. Se penchant vers elle, il lui murmura quelques mots, espérant calmer son agitation :


Arrête donc de gesticuler ainsi, tu es superbe. Cette robe rehausse ta beauté naturelle.

Saphirs qui se tournent vers l’homme pour voir un sourire éclairer son visage, accompagné d’un clin d’œil. Retenir un soupir. Il voulait sa mort, c’était ça ? Sa beauté naturelle… Elle était ridicule surtout ! Non Kalian, pas d’esclandre, pas en pleine cérémonie. Sourire crispé qui répond à celui de son frère alors qu’elle se penche pour murmure à son tour quelques mots à son oreille :

J’aimerai bien t’y voir toi, habillé comme ça. Ca t’irait très bien aussi, si, si je t’assure. Et tu ne me feras pas croire qu’une robe fait ressortir une beauté. Sinon, pas de raison, prochaine fois, toi qui en porte une.

La tête du jeune homme se baisse, se cachant derrière ses mèches rebelles tandis qu’une main remonte, semblant gratter le front, comme s’il réfléchissait. Mais cela ne cacha pas le rire étouffé qui s’échappa et que sa cadette entendit parfaitement bien, lui décrochant un grand sourire. Son frère rigolait grâce à elle, comme par le passé…

Je vois qu’avec le temps tu n’as pas changé… Toujours garçon manqué. Sa tête se redresse, pour pouvoir fixer Kalian avec intensité. Non, j’ai bien essayé de m’imaginer à ta place mais… Raclement de gorge Je n’ai pas tes atours…

Une chance pour elle, sa peau est légèrement métissée, ça évite de voir de son visage virer à la couleur d’un rouge éclatant. Bien renvoyé, y’a pas à dire. Elle ne peut cependant s’empêcher de rire à cette juste remarque. Ouvrir la bouche pour répliquer sauf que rien ne vient. Dommage hein ? Non, mais non. La bataille n’est pas perdue ! Oui enfin, ça n’empêche pas son frangin de se mettre à rire. Discrètement, certes, mais il rigole. Coup de coude discret. Début de chahut digne de deux enfants. Complicité qui reprend ses marques même après toutes ces années. Qui reprend tellement ses marques qu’il devine presque les gestes que va faire sa sœur, lui permettant de parer le coup venant s’abattre dans ses côtes. Récupérant au passage le pauvre coude de sa sœur, il y entoure son bras, la bloquant au passage. Nouveau murmure qui se glisse.

Allons demoiselle, ne vous a-t-on jamais appris à vous tenir lors des cérémonies ?

S’il croyait qu’elle ne verrait pas le petit sourire se glisser au coin de ses lèvres et les efforts qu’il faisait pour ne pas rire devant leur comportement d’enfants, et ben c’était loupé ! Elle s’apprêtait à ouvrir la bouche pour répliquer lorsque l’apocalypse en personne revint. Saphirs qui se posent derrière le géant. Il ne semblait pas y avoir de soldats tentant de le virer de la Cathédrale pour avoir perturbé le mariage.

Tiens ? Vous revenez ? Vous comptez enfin vous tenir tranquille ? Non parce que bon, vous allez finir par créer une émeute et je ne veux pas qu’on voit que je traine avec vous.

Azur ironique qui se pose sur le couple fraternel, tandis que sa main droite tentait de réconforter la boule de poil. Le géant observait la « Furie » - gentil surnom dont il la gratifiait avec, apparemment, grande satisfaction – sa tête perdant de l’altitude sur le côté. Sourire moqueur – ça, ça ne change pas… - étirant ses lèvres alors qu’il voit le bras du frère enroulé autour de celui de sa sœur. Il ne put s’empêcher de se sentir soulagé, car cela évitait une baffe qu’elle aurait pu lui mettre, alors que dans ses bras se pelotonnait Fenris – le chien, vous l’aurez compris.

Ma parole, z’êtes aussi cul serrée qu’la Comtesse dans ses meilleurs jours. Et pis ça vous arrive d’être aimable de temps en temps ? J’préfère encore subir les foudres de Maharet, elle au moins, elle rigole.

Gloussement qui s’échappe du géant – non, la Cathédrale n’est pas une ferme… - avant que les azurs ne se lèvent au ciel.

M’tenir tranquille ? Baste, comptez pas sur moi, j’adore écouter l’timbre d’vot « charmante » voix.

Ah non, il ne l’énervera pas. Pourquoi devrait-elle s’énerver ? En plus, le mariage touche à sa fin. Comment ça elle n’a rien entendu ? Non mais… Ca va oui ? Elle a juste loupé le passage des témoins. Et puis un peu avant aussi… Et peut être un peu après… Mais… Elle ne peut s’empêcher de tirer la langue au colosse avant d’étouffer son rire. Le frère a eu la même réaction semble-t-il, celui tentant encore de se cacher.

Psshhhhhhhht on se tait maintenant. Faudrait pas que la Comtesse apprenne qu’on a passé le temps autrement qu’en écoutant les paroles de…

Suivre le mouvement. Se lever avec tout le monde pour applaudir la mariée et le marié. Enfin de compte, ce ne fut pas si laborieux que prévu, même si Mister Apocalypse ne loupait jamais une seconde pour se faire remarquer… Soulagement de le voir éclater de rire. Au moins pendant ce temps, il se tiendrait presque tranquille…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Zalina

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 32
Localisation : Ca interesse quelqu'un ?

MessageSujet: Re: [Récit - Mariage] Cérémonie à la Cathédrale   Sam 7 Juin - 0:47

Psycho8304 a écrit:
Le moment d'échanger les alliances était venu, Psycho ému par cet acte ne pu réprimer quelques larmes. Il était plus troublé qu'il ne l'avait jamais été durant des épousailles. Il faut dire qu'en tant qu'ancien Diacre, rare avaient été les occasions d'être à la place de spectateur, là où il pouvait pleinement se laisser aller à ses émotions.
C'est alors que, tournant la tête en tout côté cherchant de quoi essuyer ses larmes il aperçut sa belle et douce un peu en retrait dans la foule par rapport à lui. Elle était certainement arrivée peu après lui. Ne pensant plus à ses larmes, Psycho fendit la foule encore toute émue. S'excusant de droite et de gauche, manquant de piétiner deux ou trois gamins.

Alors qu'il n'était plus qu'à quelques mètres, il remarqua que sa belle était en pleine discution. Il chercha dans ses alentours une tête connu, c'est alors qu'il aperçu Chevalier-Bayard. Tout d'abord étonné, ne sachant pas que tout deux se connaissaient. Il reprit son parcourt du combattant bousculant deux ou trois Braillards qui ne voulaient pas le laisser passer.

Arrivé à la hauteur de Katelyn, il la contourna légèrement pour arriver à côté de Bayard.


Bien le bonjour caporal, je vous félicite pour votre intégration au sein de la Licorne, et suis heureux de pouvoir vous compter parmi mes frères.

Psycho espérait que Katelyn ait reconnu sa voix et qu'elle se tourne vers lui. Après un instant d'hésitation il lui posa délicatement une main sur l'épaule.

Guillaume_de_Jeneffe a écrit:
Et là, ça y était. Ils étaient officiellement mari et femme, comtes régents de Rouergue,comtes de Scyes, baron de Marchiennes et de Saint-Laurent, seigneurs de Wavrin. La belle dame entrait dans la lignée de Jeneffe alors que le chevalier rejoignait la parentèle de Riddermarck. Plus rien ne pourrait venir qui briserait ce mariage. Dans les règles avait-il été célébré, dans les règles existerait-il. Et tant pis pour ceux qui avaient voulu se servir d'Elle pour créer une alliance, et pour ceux qui avaient voulu adjoindre Guillaume à leur clan en lui offrant un mariage avantageux. Oui, il était bien trop tard aujourd'hui.

Aussi, lorsque l'accord fut donné par l'archevêque, Guillaume fixa son épouse, lui glissa discrètement:
« Ma dame, voici venir notre premier baiser d'époux. Tâchons de le rendre aussi mémorable que le dernier que nous échangeâmes comme fiancés » et tint sa promesse.

Le baiser est à nouveau passionné, mais plus long, moins échevelé que le précédent, plus profond peut-être, première trace d'une union qui d'officieuse devient officielle. Et alors que les applaudissements commencent à fuser, les deux époux s'oublient et se lient, sous les regards d'Aristote et de tous ses saints, dont Illinda, bien placée entre les deux héros de la journée par l'intermédiaire de la croix portée par Guillaume.

Baiser qui dure et qui dure, pour donner à tous le temps d'applaudir voyons, vous voyez une autre raison, vous?

Daresha a écrit:
Oui il y sont. Retour impossible dont ils ne voudraient certainement pas d'ailleurs. Un simple baiser et le scel sera complet. Le rouge à gagner ses joues pâles. Etrange sentiment de timidité. Est-ce cette promesse d'un baiser aussi brulant que le précédent? Est-ce le fait qu'elle pourra se prévaloir aux yeux de tous d'etre Son épouse? Les deux surement. Pas un mot ne sort de ses lèvres rosées. Quel mot pourrait il se prévaloir d'avoir plus de force que cette brillance à nulle autre pareil dans son regard?

Le baiser fut proposé. Et le baiser fut. Iraisonné? Probablement. Mais après tout qu'importe. Ils se sont mariés devant Dieu, dans sa demeure d"éternité et de gloire. Et ils ont été invités à cloturer leur cérémonie par un baiser. Pourquoi donc s'en priver. Jeune Comte qui semble bien moins timide que la jeune épouse. Etreinte folle et langoureuse. Leur premier baiser d'epoux. Le début de leur nouvelle vie, sous les regards nombreux.

bigornea a écrit:
    Lisons maintenant ensemble le Crédo Aristotélicien, symbole de notre foi :



Et pour finir n'oublions pas notre belle prière à notre sainte Illinda


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Zalina

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 32
Localisation : Ca interesse quelqu'un ?

MessageSujet: Re: [Récit - Mariage] Cérémonie à la Cathédrale   Sam 7 Juin - 0:49

Zalina a écrit:
Echange des vœux, échange des anneaux, et…
Par les pouvoirs qui me sont conférés par l’autorité du Tout Puissant et avec la bénédiction du ciel, je vous déclare unis par les liens sacrés du mariage.

Vous pouvez embrasser la mariée.


Unis par les liens sacrés du mariage ? Embrasser la mariée ???
Ca y est ? Ils sont mariés ? Pour de vrai ? Vrai de vrai ???
Ce n’est pas que l’amnésique soit surprise. Tout le monde était rassemblé dans cette Cathédrale dans ce seul but. Mais depuis des mois qu’elle attendait ce moment, presque aussi impatiemment que la mariée elle-même, elle avait fini par se dire que cela n’arriverait jamais.
Elle s’attendait tant à ce qu’une catastrophe vienne tout chambouler, encore, qu’un imprévu les oblige à tout reporter. Ou annuler.
Et là, ils étaient mariés ?

La jeune femme se tourna vers Ilmarin avec de grands yeux interrogateurs.
Il fallait qu’elle soit sure. Elle avait bien entendu les mots de l’Archevêque, mais elle avait besoin d’une confirmation. Etre certaine de ne pas être en train de rêver éveillée.


Ils sont mariés ?
Ils sont unis par les liens sacrés du mariage pour de bon ?


D’après le baiser qui se déroulait devant ses yeux, il semblerait qu’elle est bien entendu. Mais est elle en train de rêver ?
Ou Daresha et Guillaume formaient ils désormais une famille ? Adrian avait il un nouveau papa ? Et peut être un petit frère ou une petite sœur bientôt… Au vu de la passion du baiser échangé, c’était bien probable.

Zalina écouta les applaudissements, l’Archevêque continuer la cérémonie… Mais pour elle le temps s’était arrêté à ce baiser. Ils étaient mariés ?
Bouche bée, assise sur son banc, elle ne s’avait plus quoi faire. Son travail était maintenant fini en Flandres. Daresha veillera sur Guillaume. Et Guillaume veillera sur Daresha. Tout deux veilleront sur Adrian. Ils sont désormais une famille. Et elle ne faisait pas partie de cette famille. On n’avait plus besoin d’elle en ce Comté.
Le temps de finir les festivités et elle reprendra la route. Une nouvelle page de tournée, une grande page qui fini par un happy end.


Ils sont mariés…

Nennya a écrit:
Les époux s'échangèrent les anneaux, anneaux de fidélité l'un envers l'autre, puis un baiser de tendresse et de bonheur d'estre réunit devant l'éternel, Nennya retint ses petites larmes, quelle sensible, mais elle ne voulait pas faire honte au Vicomte, qui lui tenait la main, alors elle sourit, un sourire de joie pour ceux qui unissaient leur coeur. Elle regarda le Vicomte, plongé dans ses yeux, et ce regard suffisait à dire les non dits entre eux. Elle s'apprêta à se lever après avoir religieusement médité sur les paroles de l'archevêque.Elle se détacha de sa main pour prendre son bras, la célébration était terminé, il restait plus qu'à fêter cela dignement.

bigornea a écrit:
Citation :
Certificat de Mariage de Mariage de Dame Daresha de Riddermark, Comtesse de Scye , Comtesse Régente du Comté de Rouergueet , Baronne de Saint Laurent en Grandvaux et de Messire Guillaume de Jeneffe, Chevalier de l'Ordre royal de la Licorne, Baron de Marchiennes et Seigneur de Wavrin

Nous, Monseigneur Bigornéa, Archevêque de Malines, confirmons devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,

Le Mariage Dame Daresha de Riddermark, Comtesse de Scye , Comtesse Régente du Comté de Rouergueet , Baronne de Saint Laurent en Grandvaux et de Messire Guillaume de Jeneffe, Chevalier de l'Ordre royal de la Licorne, Baron de Marchiennes et Seigneur de Wavrin Célébrée par Monseigneur Bigornéa
, la cérémonie eu lieu le 7 mai de l'an de grâce 1456 en la Cathédrale de Bruges ont été témoins de cette union :DAme Deedlitt de Cassel, comtesse de Lille et Sainct-Omer, baronne d'Arques et d'Aire-sur-la-Lys et dame de Dammarie-les-Lys ainsi que Messire Arcalion Seigneur d'Antoing pour le marié et Dame Ilmarin d'Azayes, Dame de St Front d'Alemps et Demoiselle Zalina, chevalier errant de l'Ordre Royal de la Licorne pour la mariée

ad perpetuam rei mémoriam
Fait le 7 mai 1456 à Bruges
Monseigneur Bigornéa

Chevalier°Bayard a écrit:
Bayard allait répondre quelque chose à Katelyn, lorsqu'arriva Psycho.

Il félicita Bayard, Bayard le remercia, puis, ne voulant pas être 'de trop', il salua Katelyn et Psycho, et se retira doucement dans le fonds de la cathédrale.

La messe était dites, le seigneur de Jeneffe était marié. Les invités commençaient à s'égayer, et Bayard voulut féliciter les mariés... mais il y avait tant de beau monde, que Bayard y renonça. Il reprit donc discrètement et rêveusement le chemin de Tournai...

Rehaël d'Arduilet a écrit:
*Réveillé par un cri, lui faut quelques secondes pour se rendre compte de la situation.

Un jeune homme, un ou deux rangs devant, s'était fait grimper dessus par un chien - qu'est-ce qu'un chien pouvait bien foutre dans une cathédrale? - puis uriner dessus... Un homme ne pu ensuite s'empêcher de venir le moquer... coup bas...

Il devait être profondément endormi pour que ça puisse lui arriver, ce pauvre jeune homme. Lui ne faisait que somnoler, et se serait réveillé et chassé le chien à la moindre tentative de grimpe. Par contre, en fond de rangée comme il se trouvait - son cousin Barahir se trouvant sur la seule chaise se trouvant à ses côtés - le chien aurait très bien pu lever la patte sur sa jambe, qu'il ne s'en serait rendu compte qu'une fois la dite jambe bien trempée.

Comment aurait-il réagi d'ailleurs? Peut-être, sous le coup de la colère, aurait-il piétiné le chien jusqu'à ce qu'il ne puisse plus jamais pisser sur personne. Ca aurait mis un beau boxon dans le mariage... Oui, c'était tant mieux pour tout le monde que ça ne lui soit pas arrivé à lui.

Mais c'était un bien par contre qu'il se soit réveillé, il pu suivre ainsi la fin de la cérémonie, et suivre le mouvement des invités quittant les lieux, heureux de se dégourdir les jambes.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Zalina

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 32
Localisation : Ca interesse quelqu'un ?

MessageSujet: Re: [Récit - Mariage] Cérémonie à la Cathédrale   Sam 7 Juin - 0:51

katelyn a écrit:
Katelyn discutait du mariage avec Bayard quand elle sentit une main se poser sur son épaule. Qui pouvait bien l'accoster de cette manière?

Elle se retourna légèrement et apperçut Psycho, son Psycho, posté là à ses côtés. Katelyn n'en croyait pas ses yeux !

- Oh Psycho ! Tu as pu venir ! C'est merveilleux... tellement merveilleux.
Cela signifie que tu vas rester maintenant, n'est ce pas ?


Katelyn sauta de joie dans les bras de celui qui lui avait tant manqué, et alors que les mariés s'échangeaient leur premier baiser officiel, Katelyn & Psycho s'enlacèrent tendrement.

Damienus a écrit:
Après avoir prier Ste Illinda, les orgues de la cathédrale se firent entendre. Un cantique se préparait à être chanter pour clôturer la cérémonie. Les premières notes se firent entendre. Le comte commença a chanter:
"Pluuuuuuuus prrèèèèèèèssss de toiiiiiiiiii seignneeeu...."
Hélas il s'arrêta vite car il s'est trompé de cantique. Il tenta de suivre les autres, finalement il ne fit que remuer les lèvres pour faire croire qu'il chante

merenwen74 a écrit:
Merenwen avait suivit la cérémonie du fond de la cathédrale.
Arrivée en retard, elle n'avait voulu déranger les personnes déjà présente en faisait du bruit.

Elle était très émue par ces deux âmes s'unsissant pour la vie.
Guillaume De Jeneffe avait été son supérieur durant plusieurs missions de l'Ost Flamand.

Personne ne pouvait ignorer les sentiments qui transparaissaient dans leur regard à tous les deux.

Du lieu où elle se trouvait, elle pouvait tout voir et tout savoir, elle avait par exemple vu Psycho entrer dans la cathédrale et s'empresser de rejoindre Katelyn.
Elle avait également aperçu quelques unes de ses soeurs au loin, elle ne manquerait pas d'aller les saluer.

Guillaume_de_Jeneffe a écrit:
A la suite de l'archevesque, Guillaume reprit le Credo, connu depuis si longtemps, rentré dans le crane par l'enseignement du légendaire Jeandalf le curé devenu cardinal à la seule force de sa foy. Exemple pour Guillaume, mesme si leurs voies divergeaient à l'occasion, mais moins souvent que certains aimaient à le faire croire.

Ensuite vint la prière à la sainte-patronne des Flandres, dont il se souvenait de l'aérienne présence, la première dignitaire ecclésiastique qu'il avait réellement cotoyé. Bénie période que celle-là où le Flamand était protégé des troubles éclatant hors des frontières allant de Tournai à Dunkerque. Mais période qu'en fin de compte, il ne regrettait point tant que cela. Le passé était le passé, et il s'était forgé son présent en connaissance de cause, quoiqu'il en ait parfois pensé.

Et, enfin, preuve matérielle de l'action qui venait de solliciter tant d'énergies, le certificat de mariage. Guillaume le reçut des mains de Bigornea avec une légère inclinaison du buste pendant laquelle il souffla ses remerciements à celle qui venait d'estre l'intercesseur entre les époux et Dieu.

C'est par un regard couvrant tout l'assemblée qu'il prononça les dernières paroles de la cérémonie:
"Gentes dames, vaillants seigneurs, amis, amies, personnes chères à nos coeurs ou rencontrées dans nos offices qui sont devenus des proches, nous vous invitons en ce jour à nous suivre pour rejoindre mon castel de Marchiennes qui vous accueillera toutes et tous."

Cela dit, il prit la main de Daresha pour la mener jusqu'au cheval avec lequel il avait fait son arrivée, la porta sur la selle, l'y rejoignit et fit claquer les brides... vers la feste.

Adanedel a écrit:
Adanedel qui était resté discret au fond de la Cathédrale se leva. Il était resté un peu perdu dans ses pensées pendant presque toute la cérémonie. Un mariage à cet instant, après les derniers événements de sa vie était troublant et faisait naitre en lui des sentiments bien étranges. Il avait apercu Melusinee mais n'avait pas pu faire un geste vers elle, ne fut-ce que pour la saluer. Bien que il partageait sa décision, beaucoup de souvenirs lui revenaient. Il n'avait pas envie de lui parler pour l'instant.

Il écarta cependant ces pensées et un grand sourire éclaira son visage. Il était heureux pour son ami et son épouse

Il était un peu intimidé, bien sur, car c'était la première fois qu'il était entouré de tant de beau monde et il ne savait pas trop comment se comporter. L'étiquette n'était pas la meilleure de ses connaissances. Il regarda passer les nouveaux époux devant lui, sortant de la Cathédrale et saluant tous les invités.

Il s'inclina à leur passage et attendit que la Cathédrale se vide doucement. Il proposa à Lordy de se rendre maintenant à la fête à Marchiennes afin de profiter pleinement des réjouissances comme les vrais Tournaisiens savent le faire.

Pl@$m a écrit:
Le Comte, qui était arrivé en retard pour la cérémonie s’en voulait grandement de ne pas avoir pu assister entièrement à celle-ci. La main dans celle de sa Compagne, il arriva juste au moment ou le certificat, liant son ami depuis ses premières heures et celle qui le remplissait de bonheur.
Il serra un peu plus la main de sa Compagne à cet instant, ces moments étaient forts, l’émotion de voir celui qui l’avait aidé dans ses tâches à la prévôté, celui qui lui a apporté tant de conseils durant ses mandats comtaux, celui qui a toujours garanti sa disponibilité à ses terres … celui qui donnait toute sa valeur au lion flamand.
Beaucoup de monde avait fait le déplacement pour assister à cette union, le Baron était apprécié de toutes parts, et c’est avec honneur que le Comte de Flandres vit toutes ces personnes de haut rang fouler les terres flamandes.

Il salua le couple nouvellement lié lorsqu’ils passèrent devant lui et prit de suite la direction de la fête organisée pour l’évènement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Récit - Mariage] Cérémonie à la Cathédrale   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Récit - Mariage] Cérémonie à la Cathédrale
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [MARIAGE] Cérémonie { Tous les invités }
» [RP] Mariage de Lesmoutonsbleus et Ragondindam
» [MARIAGE] La cérémonie [Pv June, Aerandir, Callista]
» Mariage virtuel...
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Castel de Marchiennes :: Le Donjon :: Le Trésor-
Sauter vers: