AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Le cri

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rhân

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 23:50

Premier accouchement pour le baron.. enfin second si on comptait le sien, mais il avait de ce premier évènement des souvenirs pour le moins lacunaire en étant fort optimiste, manière de dire qu'en fait comme tout un chacun il n'en avait strictement aucun à part les souvenirs rapportés qu'on lui avait conté .

La chaleur de la pièce, l'odeur pas très agréable des divers préparatifs et tout ce remue-ménage des gens qui allaient et venaient lui donnait mal à la tête... une sensation d'étouffer qui lui avait fait ouvrir le haut de sa chemise pour souffler un peu. Surtout que la parturiente n'était pas une inconnue, c'était Leah et d'après les mines des personnes qui avaient l'air de s'y connaître un peu, malgré leurs sourires de circonstance, il semblerait qu'il y ait matière à s'inquiéter. Quelques prières silencieuses pour que tout se déroule bien... il ne pouvait faire que cela, mais il le fit bien et avec toute la ferveur possible en espérant que ses prières soient entendues. Non.. ca ne pouvait pas mal tourner.. impossible...


Il acquiesça à la demande de la comtesse. il soutiendrai la future mère avec le mari de celle-ci. Drôle d'idée.. il lança un regard interrogatif à la maitresse de maison mais après tout c'était bien le seul moyen pour lui de se rendre utile.

La Vicomtesse d'Avize fut ramené de son bain jusqu'à son lit dont on avait entre temps changé les draps. Comme il était prévu il s'approcha, tout en restant en retrait au niveau de la tête de la vicomtesse, une main ferme sur son épaule presque contre son cou laissant la place à Magdeleine et à d'autres pour examiner le ventre et l'enfant. Puis une fois que celles-ci eurent fini, il se demanda si il devait maintenant la lever et la soutenir un peu. Il chercha du regard la comtesse-crieuse-maitresse d'œuvre qui acquiesça.

Un seul regard vers le vicomte pour coordonner puis toute son attention sur la vicomtesse d'Avize pour doucement la lever un peu avant de s'asseoir un peu derrière elle afin que son dos soit maintenu par son épaule, sa main prenant la sienne pour la rassurer et la réconforter en lui murmurant à l'oreille quelques mots d'encouragements.


Leah... tout va bien se passer... reste calme Leah...respire fort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylalang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mer 21 Mai - 0:16

Un siège...

Un siège.

Non, ne pas se laisser déborder par les larmes, par l'angoisse. Respirer, oui ça elle savait faire, se détendre ça devenait un peu plus compliqué.


Non, ce n'est pas mon premier accouchement...


Pas très rassurant de le savoir en cet instant, mais bon...
Les contractions devenaient plus intenses, la mise en position assise, soutenue par Atto et Rhân, forçaient le bébé à appuyer contre le bas de son ventre. Il devenait si lourd...
Respirer, encore, des respirations profondes, comme avant de plonger dans l'eau.
Elle regretta en cet instant de ne pas être une fervente aristotélicienne, ainsi les mots lui vinrent dans sa langue natale.

Elle commença à murmurer :

Is dubh am bail ud thall,
Is dubh na daoine th'ann,
Is tu an eala dhonn,
Ta dol a steach 'n an ceann.
Ta an cridhe fo do chonn,
Ta an teanga fo do bhonn,
'S a chaoidh cha chan iad bonn
Facail is oil leat.

Is dubhar thu ri teas,
Is seasgar thu ri fuachd,
Is suilean thu dha'n dall,
Is crann dh' an deoraidh thruagh,
Is eilean thu air muir,
Is cuisil thu air tir,
Is fuaran thu am fasach,
Is slaint dha'n ti tha tinn.


La sueur commençait à couler sur son front, l'envie se faisait pressante d'expulser l'enfant en elle. Elle avait mal, mais savait que le pire restait à venir. Sa respiration se fit plus rapide, un regard à la Comtesse et à Magdeleine, et elle se mit à accompagner les contractions, poussant le bébé à sortir.
Une grimace, rester concentrée...




*Prière gaelique "L'invocation des Grâces" pour repousser l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magdeleine

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mer 21 Mai - 1:02

Regard approbateur au Baron de Boiscommun et au Vicomte qui soutenaient la Vicomtesse pour la dernière partie de l’accouchement, mais de loin la moins aisée. Un siège, cela signifiait des efforts supplémentaires pour la future mère, et le soutien et l’appui des deux hommes lui seraient d'une grande aide.

Inventaire rapide du matériel qui sera nécessaire et qui avait été déposé à proximité. Les spatules pour aider à l’expulsion de l’enfant si celle-ci se fait difficile (le Très-Haut fasse qu’elle n’en ait pas besoin), les ciseaux pour couper le cordon, aiguilles et fil de soie, le bassin contenant les braises pour la secondine, jus de poireau, miel, beurre fondu, tout était prêt pour la suite des événements.

Le bébé était déjà bien engagé, chaque poussée associée à une contraction le rapprochait de sa venue au monde.
S’enduire les mains d’huile de sauge pour faciliter la descente et les manipulations. Voix qui se veut douce et calme, encourageante.
On retient sa respiration… on souffle… Là, c’est bien, continuez …

Surveiller l’avancée du travail à chaque poussée, réconforter la future maman jusqu’au moment où les fesses de l’enfant, puis le dos, apparaissent. Envie d’accélérer les choses, elle sait qu’Ylalang endure le martyre, mais aller trop vite serait risquer de blesser l’enfant.

Les gestes sont alors étonnamment surs, elle est concentrée sur ce qu’elle a à faire, dégager le bébé en préservant la mère. Elle oublie ce qui l’entoure, elle ne voit plus que cette femme qui souffre pour donner la vie, et cet enfant qui veut naître.

Elle met délicatement une main sous le dos de l’enfant et le soulève légèrement de manière à aider au dégagement des jambes. Ses mains glissent ensuite vers les hanches, alors qu’un des bras se dégage spontanément. Nouveau soulèvement du bébé, elle place un doigt au niveau du coude et plie l’autre bras de façon à ramener la main de l’enfant sur son visage.
Puis elle glisse la main et l’avant-bras sous le corps et le visage du bébé et d’un léger mouvement, fait fléchir sa tête. De l’autre main, elle tient fermement mais sans pression les épaules. Une traction délicate. Un moment qui lui semble une éternité, et la tête apparaît. Enfin…

Le temps semble s’être arrêté, et la pièce s’emplit du premier cri du nouveau né.


Dernière édition par Magdeleine le Mer 21 Mai - 14:24, édité 1 fois (Raison : Rajout de quelques détails, merci au JD Dragonet ;))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylalang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mer 21 Mai - 1:37

Tout était en place.

Enfin en théorie. Maintenant ne restait plus qu'a pousser. Dit comme cela, ça semblait simple, mais comme les choses se présentaient, elle savait qu'elle allait passer un mauvais quart d'heure. Les fumigations lui tournaient la tête, et finalement ce n'était pas plus mal, elle prêtait moins d'attention à la douleur.

Les contractions étaient désormais quasi-continuelles, son ventre crispé lui faisant désespérément mal. Elle essayait de ne pas déterminer si Magdeleine s'en sortait, même si elle sentait avec violence les manœuvres faites pour présenter le bébé de façon la moins douloureuse possible.
Les dents serrées, les mains crispées, elle n'avait même pas envie de hurler, son esprit lui disant seulement "pousse ! pousse !"

Et cela prenait une éternité pour elle aussi. Ses forces s'épuisaient, et elle commençait à se dire qu'elle n'allait pas y arriver.
Pourquoi ne sortait-il pas ? L'aide apportée par la médicastre fut alors salvatrice, alors qu'elle se décourageait. Une douleur plus intense, la tête qui passait probablement, un soulagement passager.

Puis l'attente.

Le cri.

Vivant, il était vivant. Et elle aussi somme toute. Un soupir, des larmes qui coulaient, les muscles de ses bras et de ses jambes qui tremblaient sous l'intensité de l'effort donné et l'émotion.

Magdeleine lui tendit l'enfant encore ensanglanté, et avec un peu de difficulté, épuisée qu'elle était, elle réussit à le prendre dans ses bras.
Une fille. Une frêle petite fille.


Eilinn...

Elle lui donnait un nom après lui avoir donné la vie.
Un autre soupir d'épuisement, tandis que le bébé se calmait, qu'on l'enveloppait dans un tissu avant de couper le cordon et de le laver.
Fatiguée... Si fatiguée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magdeleine

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mer 21 Mai - 19:31

Impression étrange, comme un réveil. Combien de temps cela avait-il duré ? Quelques minutes, une demi-heure, une heure ? Plus ?
Elle n’aurait su le dire tant son attention avait été focalisée sur ses gestes. Elle avait senti, à la tension d’Ylalang, à quel point la douleur avait été vive, mais elle ne savait si la Vicomtesse avait crié. Elle s’était fermée à tout ce qui n’était pas l’acte et son but ultime, la naissance de cet enfant.

Et elle avait réussi. Elle avait trouvé instinctivement les gestes, les mouvements à réaliser. Comment, elle n’aurait su le dire.
Conscience aigue de ce qu’il fallait faire… ou ne pas faire. Mise en œuvre de ses connaissances et des conseils prodigués par le Vicomte Dragonet. Assurance de la présence de personnes prêtes à porter assistance si besoin…

Oh bien sûr, avec le recul et un peu d’expérience, elle se rendrait compte que certains points auraient mérités d’être améliorés. Mais pour l’heure, elle avait fait du mieux qu’elle pouvait, avec toute la volonté dont elle était capable.

Elle déposa doucement la petite fille dans les bras d’Ylalang, moment fugace mais précieux de première découverte entre la jeune maman et l’enfant qu’elle venait de mettre au monde.
Un mot murmuré par celle qui est allée au bout de ses forces.
Eilinn... Doux nom pour cette fragile enfant…

Mais ce n’était pas terminé, ne pas se laisser à laisser son esprit vagabonder, rester concentrée.
Reprendre doucement le bébé, compter quatre doigts à partir du nombril, un pour chaque saison et chaque âge de la vie, et couper le cordon.
Confier la fillette à la Comtesse de Lille qui s’était approchée, pour qu’elle soit nettoyée avec un mélange de rose pilée, de miel et de sel, souverain pour resserrer la peau de l'enfant.

Puis revenir auprès d’Ylalang, si pâle, si faible d’avoir tant donné, d’avoir tant souffert.

Draps souillés de glaires et de sang.
Du sang… Beaucoup de sang… Trop de sang…

La seule déchirure des chairs au passage de l’enfant ne pouvait expliquer de tels saignements. C’était trop brutal et abondant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pisan

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mer 21 Mai - 21:45

[Dans le couloir près de la porte]

Elle entendait les conseils de Magdeleine et les efforts de la vicomtesse, elle se demandait comment on pouvait souffrir autant...Pour donner la vie? Elle n'aimait pas les naissances, elle savait que sa vie à elle, avait coûté celle de sa mère. Enfin, elle entendit un vagissement. "il" était né cet enfant. Elle n'avait pas vu que ses doigts étaient crispés sur le verre et le posa sur une console en bois sculpté près de la porte. Elle jeta un œil dans la pièce et vit Ylalang , les traits tirés, avec cette petite chose emmitouflée dans ses bras et du sang...beaucoup de sang. Elle eut un coup au cœur, comme frappée et regarda Magdeleine avec un regard interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deedlitt

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 28/04/2008
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Jeu 22 Mai - 9:11

Deedlitt qui n'avait pu qu'observer béate de tout ce cérémonial...Difficile de savoir quoi faire quand on est ni mère ni médecin... Enfin on lui confia l'enfant...Elle avait les larmes aux yeux...Et surtout une terrible angoisse en voyant tout ce sang...Un nœud serra sa gorge...Elle se hâta d'aller baigner l'enfant dans le mélange pour revenir aussi vite que possible vers son amie...Elle n'était pas experte loin de là, mais quelque chose n'était pas normal...

Pendant cette première toilette on pu entendre la comtesse renifler un peu, le cœur serré par tout cela.... Elle prit bien soin de la petite enfant de son amie adorée, cependant elle se sentait oppressée par cette atmosphère...Elle jetait quelque fois un regard furtif sur Yla, pour vérifier qu'elle allait aussi bien qu'elle puisse à ce moment là....

Cette journée était une angoisse...Elle n'avait même pas vraiment prêté attention à son prénom, sidérée qu'elle était de voir ce qui se passait autour d'elle...Helène? Non ce n'était pas ca....Il faudrait avoir l'oreille attentive la prochaine fois...

Une fois la toilette finie elle prit un linge propre, serra l'enfant contre son cœur et revint aux cotés de son amie. Ne sachant pas vraiment quoi dire tant elle était inquiète pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhân

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Jeu 22 Mai - 13:16

Combien de temps cela dura-t-il? Une demie heure? une heure? deux? dix? longtemps en tout cas... trop longtemps selon lui.. Il la soutenait fermement avec le vicomte afin qu'elle ne bouge pas trop et ait un support solide sur lequel s'appuyer.

Elle était tout contre lui, collé à son épaule qui la soutenait et il la sentait pousser, s'épuiser dans des efforts qui semblaient vains. Il voyait son front suant, livide, marqué par l'effort; la souffrance. Et rien qu'il ne puisse faire pour la soulager.. La sentir souffrir, être si proche et si désemparé et inutile face à ce qu'il se passe, sans aucune emprise. Il aurait aimé pourtant tirer sur l'enfant, le faire sortit, qu'elle en finisse avec cet accouchement qui s'éternisait, mais il ne le pouvait pas.. seule les femmes un peu expertes pouvaient l'aider, faire venir petit à petit cet enfant sans lui faire de mal...

Enfin.. après tant d'instants.. le soulagement.. tout d'abord sensible chez la future mère et les femmes qui s'occupaient d'elle.. et quelques instants plus tard le cri de l'enfant nouveau né.. enfin.. c'en était fini...
Doucement ils la recouchèrent sur le lit, afin qu'elle s'étende, se repose un peu de tout les efforts donné pour donner le jour à cet enfant qu'on lui apportait.. une fille...qu'elle baptisa aussitôt d'un nom.. Eilinn.

Alors qu'il était encore tout près d'elle et qu'il la recouchait doucement, il lui murmura quelques mots. Peut-être comprendrait-elle... le breton qu'il potassait en vu de son prochain voyage n'était pas si loin de sa langue maternelle l'Irlandais et au vu de sa fatigue peut-être le comprendrait-elle mieux que le français...


Ervat..ma Karantez.. ervat...ur merc'h

Une fois celle-ci recouché, il s'éloigna un peu pour la laisser se reposer et respirer. Il etta un coup d'œil vers le lit... du sang... beaucoup de sang. Etait-ce normal qu'il y en est tant? Il n'en savait rien...il l'espérait..mais au vu de la quantité, c'était bien normal qu'elle soit si faible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neottie

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Jeu 22 Mai - 13:27

Neottie était dans un coin. Elle observait l'accouchement.

L'enfant ce présentait par le siège, heureusement qu'il y avait une vraie médicastre, elle n'avait pas pratiqué dans des cas comme celui-là. Elle se tenait prête au cas ou la médicastre aurait besoin d'aide.

Neottie ne pipait mot, ce qui était rare chez notre damoiselle. D'ailleurs elle n'avait pratiquement pas parler depuis son arrivée dans les Flandres. Son humeur commençait à s'altérer, doucement ça se dégradait et elle s'assombrissait.

Neottie admirait les gestes surs de la médicastre. Elle prenait mentalement des notes.

Elle sentait ses jambes s'engourdir à ne pas bouger comme cela mais n'osait faire un mouvement.

Neottie était en train de se demander si elle n'allait pas reprendre son carrosse et filer à Saint-Julien. Personne ne remarquerait son absence puisque personne ne la connaissait. Oui c'est ce qu'elle allait faire.. mais.. oui y'avait un mais... Le Vicomte, elle allait pas partir sans le prévenir, c'était incorrect. Sure qu'elle ne ferait pas cela et puis aller le chercher partout dans cet immense château sans compter les jardins, et tout et tout... Impossible ! Elle soupira mais discrètement et s'assombrit encore plus.

Soudain, le cri de l'enfant empli la chambre. Les nuages qui étaient dans la tête et dans le cœur de Neottie s'envolèrent. Un cri. La vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylalang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Jeu 22 Mai - 13:38

Perdue dans la contemplation de l'enfant, la champenoise ne vit pas l'inquiétude se peindre sur le visage de la médicastre. Seule comptait en cet instant cette vie entre ses bras, qui lui avait tant couté.
Hagarde, elle n'entendait plus rien autour d'elle, elle ne voyait que les petites boucles sombres, ce corps si fragile, ne réalisant pas encore que c'était sa propre fille. C'était encore une étrangère, symbolisant plus de tourments que de sources de joies pour sa mère. Une chaîne de plus...
Mais non allons, voyons, peut-être se réaliserait-elle dans cette seconde maternité comme elle l'avait fait pour la première. Peut-être que les choses changeraient...

La douleur avait été telle qu'elle était anesthésiée, son corps tentant de se remettre de cette épreuve. L'enfant lui fut ôtée des bras, mais c'était Deedlitt qui le faisait, elle n'avait donc point d'inquiétude à avoir. Ses forces, déjà faibles, s'écoulaient de son corps sans qu'elle ne s'en rende compte.
Elle ne ressentait que cette fatigue. Immense, infinie. Ses yeux de violette froissée se voilèrent un instant, et elle ferma les yeux.

En cet instant elle avait déjoué le présage funeste, tout allait bien, la douleur allait bientôt s'atténuer, ses os et muscles du bassin reprendraient leur place, tout ne serait que chants d'oiseaux, murmures de rivières et dons de fées.

Elle voulut parler, demander à se reposer un peu, dormir, mais aucun son ne sortit de sa gorge. Son esprit embrumé attribua cela à la fatigue, et pendant qu'on la rallongeait, et qu'on lui murmurait quelques mots à l'oreille, sa tête dodelina, et elle perdit conscience, le sang continuant de s'écouler par flots de son ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magdeleine

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Jeu 22 Mai - 16:28

Trop de sang…

Les yeux de Mag croisèrent le regard interrogateur de Pisan qui avait passé la tête par la porte, avant de faire le tour de la pièce.
Inquiétude partagée. Tension des témoins qui se rendent bien compte que quelque chose cloche.
Cacher son désarroi, l’angoisse qui venait de la prendre.

Trop de sang…

Non, ce n’était pas normal.
Moment de flottement, puis décision rapide, de toute façon elle n’avait pas le temps de réfléchir, elle savait que la vie de la jeune accouchée dépendait des choix qu’elle allait faire.

Voix décidée, mots qui s’échappèrent de sa bouche, adressés Neottie et Catheolia.


Il me faut d’autres linges, un cataplasme pour absorber les saignements, et une décoction contre la douleur.

Regard inquiet vers Ylalang que l’on avait doucement rallongée et qui sombrait doucement dans l’inconscience *Ne pas paniquer, ne pas paniquer*
Respirer un grand coup, se dire que finalement, dans le sommeil qu’elle avait rejoint, la Vicomtesse ne sentirait rien de l’acte pour le moins désagréable et douloureux (mais était-il plus douloureux que ce qu’elle venait déjà de subir ?) que la jeune médicastre allait devoir réaliser.

Mais il fallait agir rapidement…


Euh… la deuxième peut attendre. Plutôt d'abord quelque chose pour la faire revenir à elle quand j’aurai terminé.

Les mots étaient décousus, ses pensées allaient plus vite que ses paroles. Mais elle connaissait la réputation des jeunes femmes et savait qu’elles sauraient quoi faire sans qu’elle n’ait besoin de préciser.

Elle essuya machinalement ses mains couvertes de sang sur ses jupes, puis
Deux minutes, je reviens, bougez surtout pas !

Comme s’ils allaient tous partir maintenant et rejoindre la salle de bal ! Mais l’esprit tourné vers la question qu’elle voulait poser, Mag ne s’était pas rendue compte de l’incongruité de sa réflexion.

Elle sortit dans le couloir. Ouf, le Vicomte Dragonet s’y trouvait toujours ainsi qu’il le lui avait dit. Echange de mots, acquiescement de la compiègnoise.
Petit sourire forcé à Pisan en revenant dans la chambre, surtout pour se rassurer elle-même.

Se laver les mains dans une bassine d’eau claire, puis s’adresser à l’entourage de la Vicomtesse.


Si vous voulez lui tenir la main et lui parler doucement pendant que je… ahem… enfin, n’hésitez pas. Il ne faut pas qu’elle sombre trop profondément, et la voix de ses proches pourra sûrement l’aider.

Grande respiration, pour faire passer cet étourdissement qu’elle sentait arriver comme trop souvent ces derniers temps *ah non, ce-n’est-pas-le-moment*

Puis elle reprit place, yeux fermés pour mieux visualiser mentalement le geste, main gauche sur le ventre d’Ylalang, main droite s’immisçant vers l’afflux de sang afin d’extraire la secondine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neottie

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Jeu 22 Mai - 16:45

Neottie avait été tiré de son humeur sombre par le cri du nouveau-né. Elle s'était un peu approchée et avait vu l'enfant mais elle avait surtout vu tout le sang. Trop de sang. Il fallait stopper cela.

La vie de la mère était en danger.


Citation :
Il me faut d’autres linges, un cataplasme pour absorber les saignements,

Oui il faut faire le cataplasme, Neottie hocha de la tête pour dire qu'elle s'y mettait tout de suite.

Le Vicomte lui avait laissé son sac. Elle fouilla dedans et trouva les herbes, de l'airelle rouge c'était pile ce qu'il fallait. Il y avait aussi soigneusement ranges des bandes de tissus fins.

Neottie fut impressionnée de l'ordre de la méthode du rangement de cette valise médicale. Tout y était bien placé de façon à être accessible tout de suite. Elle prit tout ce dont elle avait besoin pour le cataplasme, argile, farine, airelle. Puis prenant une bassine dans la salle d'eau et un peu d'eau, elle confectionna le cataplasme le plus rapidement possible et le porta à la médicastre.

- Voilà, Madame ! Je vais en confectionner un autre.

Après l'avoir donné, elle repartit en faire un autre. Elle ne se sentait plus inutile. Elle n'était plus un bibelot posé dans un coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magdeleine

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Ven 23 Mai - 13:28

Mouvement de tête à Neottie pour lui signifier qu’elle l’avait entendue et la remercier, mais ne pas se laisser distraire…

Sous ses doigts, elle localisa la secondine. Mal positionnée, trop basse. Ca, plus la posture en siège de l’enfant, voila ce qui devait expliquer le flot de sang qu’elle sentait couler entre ses doigts.
Une contraction, normale à ce stade de la délivrance, aida au décollement et à l’expulsion. Rapide examen pour en vérifier l’intégrité, puis elle la confia pour être déposée dans le petit brasero préparé à cet effet.

Dernier soins, l’intensité des saignements diminua enfin…

Mag posa alors ses doigts sur l’intérieur du poignet d’Ylalang, regardant son visage exsangue. La pulsation était là, faible, lente, mais présente.
L’inconscience, réaction brutale de l’organisme quand la douleur se fait trop forte…

Elle voulu alors parler, dire que la Vicomtesse avait perdu beaucoup de sang, qu’elle était très affaiblie, qu’elle devait se reposer, indiquer la médication destinée à calmer la douleur et lui faire reprendre des forces, mais une violente nausée l’en empêcha.

Contrecoup de ce qu’elle venait de vivre ou brusque manifestation de l’enfant qui grandissait en son sein ? Qu’importait, elle eut juste le temps d’atteindre une bassine posée près du mur et de s’asperger le visage de l’eau qu’elle contenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neottie

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Ven 23 Mai - 13:39

Neottie revenait avec un autre cataplasme quand elle vit la medicastre vomir. Surement la tension ou.. elle ne savait pas. Inquiète, elle s'approcha d'elle en ayant pris soin de prendre un gobelet d'eau qu'elle lui tendit.

- Ça va mieux ? Voulez-vous que j'appelle le vicomte Dragonet ? Vous devez être épuisée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magdeleine

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Ven 23 Mai - 15:18

Le visage rafraîchi par l’eau froide, la jeune médicastre adressa un sourire reconnaissant à Neottie qui, prévenante, s’était approchée d’elle avec un verre. La gorgée d’eau finit de lui faire retrouver ses sens.
Taire cette grossesse qu’elle voulait à toute force garder cachée le plus longtemps possible…


Je vous remercie, ça va aller, une petite faiblesse, mais c'est passé… Pouvez-vous prendre la suite ?
Veiller au réveil de la Vicomtesse et préparer les remèdes nécessaires ?
Il n’y a plus rien que je puisse faire maintenant, seule sa volonté et la présence de ses proches lui permettront de se rétablir.


Une envie surtout, pressante, de retourner au campement des Dames Blanches, de retirer ces vêtements qui portaient les traces du combat pour la vie qui s’était déroulé, qui se déroulait encore mais dont l’issue dépendait de la seule Vicomtesse.

Mais elle devait rester encore un peu, s’assurer qu’aucune nouvelle complication n’allait survenir, qui serait sans doute fatale dans l'état de faiblesse et d'épuisement de la jeune accouchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neottie

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Ven 23 Mai - 15:25

Neottie fit un sourire à la médicastre qui avait retrouvé des couleurs, juste les yeux larmoyants qui auraient pu trahir sa faiblesse mais dans quelques minutes, il n'y paraitra plus.

- Bien Madame, je prends la suite. Ne vous inquietez pas je sais quoi faire. Il faut que la Vicomtesse aie surtout envie de vivre, maintenant je crois !
Si vous rencontrez le Vicomte de Saint Germain, pouvez-vous lui demander de venir s'il vous plait ?

Neottie appuya sur son sourire. Elle admirait le travail Ô combien difficile qu'elle avait eu à assumer sans préparation aucune. La médicastre était venue à un mariage et elle accouchait une femme au lieu de danser. Peu aurait pu assumer cette tache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deedlitt

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 28/04/2008
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Sam 24 Mai - 4:22

Quand elle vit son amie faiblir elle eut un frisson d'effroi...Les Médicastres étaient très efficaces, mais quelque chose n'allait pas...Non ... Elle en était certaine maintenant.
Elle resta non loin d'elle avec l'enfant dans les bras...L'enfant qui n'allait pas tardé à avoir faim d'ailleurs...Il faudrait une nourrice, Yla était bien trop faible et de toute façon elle n'était plus consciente.
Elle jeta un regard de connivence à sa douce suivante. Peut-être aurait elle une solution, elle avait peut-être prévue ce cas de figure.

Elle gardait l'enfant contre elle, les yeux rivés sur Yla, qu'est ce qui ne tournait pas rond...Elle été inconsciente...Sans rien dire Deedo ne bougea pas d'un cil et ne nous bougerait pas tant qu'elle n'aurait pas ouvert les yeux à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daresha
Rose Impériale
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/09/2007
Localisation : De l'autre côté du miroir

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Sam 24 Mai - 21:02

Instant de recul. Elle est dans la chambre sans vraiment y etre. D'un seul coup elle est partie ailleurs. D'un seul coup elle est remontée à bien des mois. Une chambre semblable à celle-ci. Toutes les chambres des invités se ressemblent plus ou moins. C'était une journée d'hiver. Le temps était à l'instar de ce qui était arrivé ce jour. La scene est la meme. A quelques détails prets. Sa fille à elle, est morte avant même d'avoir pu gouter à la chaleur du sein de sa mère. Non, elle ne peut pas. Elle semble immobile, perdue. Tout va trop vite, pas le temps de réfléchir. Pourquoi... Elle ne voit que le petit être qui gagne les bras de la Comtesse de Lille. Son regard ne le quitte pas. Regard qui s'embue inévitablement. Non, ne pas y penser mais ne pas pouvoir s'en empecher. Tenter de recouvrer ses esprits. Impossible. Il le faut pourtant. Parce que... Parce que cette petite fille elle a le droit d'avoir sa mère. Mais elle, Rose aux pétals éclalants, n'a pas eu le droit d'avoir une fille. Jalousie incontrolée envers la Vicomtesse. Qui pourrait lui reprocher? Respirer et se reprendre. Une vie donnée. Deux vies gardées.
- Yla....
Etouffer et constater en meme temps le drame qui se déroule. Par ou commencer? Une nourrice. Pour le bébé. Vite.

- Hermine! Idée qui s'exprime par un prénom. Toi! Va chercher Hermine tout de suite! Elle a de quoi nourir le bébé. Dépéche! On a pas de temps à perdre! Essuyer une larme qui perle. Douleur qui grandit. Yseult, sa douce Yseult.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylalang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Sam 24 Mai - 22:41

Un instant, tout était brumeux. Combien de temps dura-t-il, elle n'en avait aucune idée. Puis elle commença à lentement revenir à elle, ses sens se remettant doucement en marche. Le baldaquin au dessus d'elle, sa main dans celle de son époux, l'odeur du sang et des odeurs médicinales...

Et ce fut finalement les voix des personnes autour d'elle qui la ramenèrent à la réalité.

Et étrangement elle n'arrivait pas à retrouver pleine conscience d'elle-même.

Son esprit s'était réfugié dans l'inconscience pour lui épargner le plus douloureux instant du retrait de la secondine. Néanmoins, une douleur rémanente commençait peu à peu à faire son chemin, et elle grimaça. Du moins le pensa-t-elle.

Elle voulut se relever mais ses muscles refusèrent de bouger, sa tête se mettant à tourner un instant. Pourquoi tant de faiblesse ?
Fatiguée, si fatiguée...

Elle voulut alors parler, mais aucun son ne sortit de sa bouche, à nouveau. Elle ne put que tourner la tête, un effort immense, pour regarder la médicastre, son "assistante" et les gens autour d'elle, cherchant à comprendre ce qui s'était passé. Pourquoi semblaient-ils tous si inquiets ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Dim 25 Mai - 12:19

Dragonet n'avait pas entendu le cri de l'enfant, pas de mouvement de joie, rien qui lui paraissait " normal"..

Il décida d'entrer voir, suvant en cela comme en toute chose son instinc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deedlitt

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 28/04/2008
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Dim 25 Mai - 19:42

L'enfant avait l'air bien faible...Heureusement la comtesse Daresha l'avait comprit et avait demandé a ce que quelqu'un aille chercher une nourrice.
D'un regard elle l'a remercia, elle n'avait même pas eut le temps de la féliciter pour son mariage et de lui offrir son cadeau ... Puis Dragonet entra alors elle le regarda avec des yeux inquiets. L'enfant s'agitait un peu sans doute la faim, sans pour autant être d'une vivacité de tout les diables...Mais L'état d'Ylalang l'inquiétait de plus en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magdeleine

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Lun 26 Mai - 16:31

Silence dans la pièce, brisé par la voix de la Comtesse de Scye qui donna l’ordre d’aller chercher une nourrice. Initiative heureuse, la petite fille ne pouvait être nourrie par sa mère, et s’agitait dans les bras de la Comtesse de Lille.

Attention détournée par l’entrée dans la pièce du Vicomte de Saint-Germain. Mag le rejoignit et lui expliqua à voix basse


L’enfant est frêle, mais elle va bien, compte tenu des conditions dans lesquelles elle a vu le jour. Une nourrice devrait arriver.
En revanche, la Vicomtesse est très faible. Elle a énormément souffert et fait une hémorragie. Les saignements sont maintenant revenus à la normale, mais elle est inconsciente et je crains qu’elle ne souffre encore à son réveil.


Léger mouvement dans le lit où est étendue Ylalang. Voix de ses proches, profonde envie de vivre, les deux ? Toujours est-il qu’elle revenait doucement à elle, regard encore voilé.

Mag retourna près d’elle, un verre d’eau à la main. Regard en passant à Neottie, quelques mots murmurés
Il faudrait une potion contre la douleur, camomille et écorce de saule si vous trouvez ça avant de s’agenouiller à côté de la couche.

Elle glissa doucement sa main sous la nuque de la Vicomtesse, souleva doucement sa tête pour l’aider à absorber quelques gouttes du précieux liquide, seul soulagement qu’elle pouvait lui proposer pour l’heure.

Puis elle lui parla à mi-voix pour ne pas la fatiguer davantage.


Vicomtesse, n’essayez pas de bouger, vous êtes très affaiblie. On va vous donner de quoi reprendre des forces, mais pour l’heure, vous devez vous reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Lun 26 Mai - 17:27

Il observa l'enfant, observant la tonicité, la couleur de la peau, le regard, la vivacité, puis rassuré alla vers la mére.

Oui, je vais lui donner ce qu'il faut..

Mais les plantes et huiles n'agiront que sur le corps, et n'aiderons qu'au rétablissement..

La sauge vous la mettrez dans un repas, composé de lentille et de viande saignante et presque cru.. la douleur, nous la calmerons, mais elle va decliner avec le temps, je laisserais ce qu'il faut avant de descendre.

Mais avant elle besoin d'autres choses, de ne pas être entrainé dans un sommeil trops profond.. laissez moi faire.

Il s'approcha d'ylalang, et murmura doucement dans son oreille..Sa main pris la sienne la serrant doucement, ignorant l'entourage..L'autre faisait glisser des sels sous son nez.

Lèah, ecoute moi, concentre toi sur ma voix..tu es une maman, et tu es attendu, et espéré. Ceux qui t'aime sont avec moi, suis ma voix, laisse toi doucement guidé, reviens doucement.

Lentement, il parla sur une voix etrangement douce, toute ironie ou arragance ayant disparu.. les mots s'egrenaient avec les secondes, plus ses mscles devenaient tonique, plus la pression de la main se faisait plus presente, son regard tentant de capter le premier sursaut du sien pour le capter et le ramener.

Doucement irremediablement il la ramenait en ce lieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylalang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 27 Mai - 0:39

Murmures dans la pièce, elle n'arrivait pas à saisir leurs mots. Magdeleine vint lui faire boire de l'eau, et elle savoura la fraicheur du liquide dans sa bouche, et elle ne discerna que quelques mots "bouger... affaiblie... reposer..."

Oui, se reposer, c'est la seule chose qu'elle souhaitait en cet instant. Malheureusement un homme qui lui était inconnu ne semblait pas de cet avis, tandis qu'il commençait à lui parler doucement à l'oreille.
Elle mit un moment avant de percevoir l'odeur des sels, et la réaction fut un haut-le-coeur assez prononcé tellement cela était désagréable. Se faisant, les paroles du médicastres se firent plus claires dans son esprit.


Ma voix... ma voix...

C'en était hypnotisant et pour cause. Une partie de son esprit s'accrocha au rythme des phrases du vicomte comme un naufragé à sa bouée, tandis que l'autre aspirait au repos des ténèbres. Mais tout concourait à la ramener à la réalité. Un léger spasme dans la main, l'esprit reprenait petit à petit le contrôle du corps.

Revenir à la vie.

Le voile qui obscurcissait sa vue se défit peu à peu, tandis qu'elle commençait à mieux discerner ce qui l'entourait. Ses muscles se rappelèrent à son bon souvenir, tous endoloris par l'effort donné pour l'accouchement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 27 Mai - 10:17

Elle ètait revenue, il en fut soulagé et heureux..Lui même était passé de l'autre coté, et il ne lui conseillait pas.. pas de suite..

Il retira sa main en une caresse légére mais assez prononcé pour être perceptible sans pour autant être observable.

Il glissa doucement à l'oreille de la Vicomtesse..

Vous avez été parfaite, Léah, votre mari , vos amies sont là et vont vous choyer. Nous nous reverrons sans doute plus tard en une autre occasion.

Puis il se redressa, sourit à la comtesse et à Madgdeleine.

Je vous les confie, si y a quoi que se soit, je suis à la salle de bal, mais je ne pense pas que ma présence soit désormais requise.Mais plus tard sera t'elle sans doute désirée..

En attendant..

Se tournant vers Neottie..

A défaut d'avoir eu l'occasion de me démontrer vos talents de guérisseusse, j'aimerais que nous découvrions vos autres talents, et nous pourrions commencer par la danse..

Lui tendant le bras..

Si vous m'autorisez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Le cri   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Le cri
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Castel de Marchiennes :: L'Aile des Invités-
Sauter vers: