AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Le cri

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ylalang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: [RP] Le cri   Mar 13 Mai - 23:16

[bon on part du postulat que c'est la nouba au chateau ^^ Ouvert a qui veut]


Elle avait renoncé à ses sempiternelles saucisses pour faire honneur au banquet d'épousailles de Daresha. La nausée qui l'avait pris au milieu du repas avait donc été mis sur le compte de ce changement alimentaire inopiné. Et même si il avait de la charcuterie, toutes les saucisses ne se valaient pas. Il fallait donc se rabattre sur les jambons et autres morceaux de viande rouge et blanche pour calmer ses appétits culinaires carnivores.

Son ventre se manifestait également par de régulières contractions, assez légères pour ne pas la perturber plus que cela, peut-être son époux la ferait-il danser. Enfin sur ce dernier point elle était très optimiste, limite utopiste.

Rajoutez à cela la fatigue du voyage, celle accumulée par cette grossesse peu épanouissante, et vous obtenez une vicomtesse qui se retire au moment du dessert, prétextant une fatigue passagère.

Elle posa une main douce sur le bras de son époux, et lui murmura qu'elle ne se sentait pas bien, et préferait aller se reposer un peu, quitte à revenir plus tard. Elle se leva, faisant un signe à sa dame de compagnie de l'accompagner, et s'excusa à la ronde de se retirer si tôt.

Une fois ceci fait, elle se dirigea vers l'aile des invités, dans la chambre préparée pour elle par la Comtesse, qui préferait eviter les rigueurs d'un campement à la jeune femme.

Catheolia sur ses talons, elle avait rejoint sa chambre non sans difficultés, ou leurs affaires avaient été amenées. Elle s'assit avec un soupir sur le lit à baldaquin, avant de s'allonger avec un gromellement de bonheur.


Mon pauvre dos ! Vivement que cette grossesse s'achève, je n'en puis plus !
Aïeeeuhh !!!

Une contraction, encore une... Il était encore bien tôt pour envisager que c'était les préludes du travail, même si cela restait probable.

Dis moi, tu n'aurais rien pour calmer les contractions, cela n'arrête pas depuis ce matin...

Sa dame de compagnie acquiesça et lui prépara une tisane de verveine. De l'avantage d'avoir embauché une herboriste... Leah but la préparation, tentant de se détendre, allongée dans le lit et soutenue par des coussins. Elle se sentit un peu mieux, et remerçia la jeune femme. Elle ferma les yeux un instant. Un trop court instant... avant de grimacer... Il fallait qu'elle attende que la verveine fasse son office. Elle posa une main sur ce ventre, se demandant si...

Elle n'avait prit aucune précaution pendant sa grossesse. Mener une armée, gérer ses charges royales, une campagne ducale. Les évanouissements étaient apparus, son organisme affaibli par ce parasite qui lui prenait son energie. Les plantes une fois de plus avaient permis à la Vicomtesse de faire semblant que tout allait presque bien. Il était bien connu qu'une femme enceinte était fatiguée... il suffisait de laisser les gens croire à cette douce fable.

Elle donna l'autorisation à Catheolia de retourner se joindre à la fête, tandis qu'elle se reposait un peu. Sa dame de compagnie quitta la chambre, et elle ferma les yeux, se détendant sur le lit, se pelotonnant dans les draps doux et accueillant.

Elle sombra dans une légère somnolence, son cerveau partant à la dérive, faisant défiler des visages, des paysages devant ses yeux, de doux souvenirs et des plaisirs intenses. Peut-être même qu'un sourire frôla ses lèvres carmin.

Le souvenir d'un rêve refoulé tous ces mois profita de cette faiblesse pour lui revenir en mémoire. Les flammes envahirent son esprit, la firent bruler sur ce lit soyeux. Des bribes de phrases hurlèrent à ses tympans, lui refusant la paix trouvée quelques secondes auparavant.

Le sang, c'est la vie... Le sang, c'est la mort !

Tant de choses qui sont mortes, qui sont nées...

Neuf mois, c'est bien trop court...

Plus que neuf mois...

Plus que neuf mois...

Elle se réveilla en sursaut, poussant un hurlement terrible, de terreur pure, celui d'une vie qu'on arrachait, la chair de poule recouvrant son corps, et cette douleur, atroce, insupportable, qui lui déchirait les entrailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catheolia

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mer 14 Mai - 13:11

De l'avantage d'avoir embauché une herboriste ... et un personne vigilante. Les contractions avaient commencé à l'église ... puis étaient passées. Seulement lr malaise n'avait pas quitté Ylalang au sortir de la cérémonie, et Catheolia gardait un oeil sur la jeune Vicomtesse, prête à parer à toute éventualité.

Aussi quand Yla avait remercié sa suivante, Cath était certes sortie, mais seulement pour prévenir le Vicomte que soin épouse était couchée ... le temps de le retrouver à la table, de parvenir à lui parler ... et de retrouver son chemin vers lurs appartements ...

Un hurlement la guida vers la chambre tandis qu'elle atteignait l'aile des invités. Hurlement reconnaissable...
La jeune femme se mit à courir vers la chambre de Léah et se précipita à l'intérieur ... Spectable prévisible, spectacle connu, mais qui n'en galça pas moins le sang. La terreur qui se lisait sur le visage de la future maman était palable... et contagieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylalang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mer 14 Mai - 16:19

Si mal... si mal... Elle aurait voulu pouvoir se recroqueviller sur elle-même, retrouver une position foetale, oublier cette douleur qui la brulait et la faisait frissonner. Elle allait appeler à l'aide, complètement paniquée, quand Catheolia revint.
Un instant de soulagement, passager, avant d'hurler à nouveau tellement la souffrance se faisait aigue.


CATH, AIDE MOI ! !

Son esprit se perdit un instant, totalement submergé par ce qu'elle ressentait. Elle aurait voulu en cet instant s'ouvrir elle-même le ventre pour extirper ce qui la torturait, planter ses ongles dans la peau blanche de cette rondeur maternelle, la faire rougir et saigner pour en déchirer la chair...

La douleur baissa un instant d'intensité, et elle se mit à pleurer, à implorer qui l'entendrait.


Je ne veux pas qu'il sorte, je ne veux pas qu'il sorte... je veux pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deedlitt

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 28/04/2008
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Jeu 15 Mai - 2:42

Elle s'était perdue....Oui perdue, à chercher ou l'on mangeait elle se retrouva elle ne savait ou...Elle entendit hurler...Ca ne ressemblait pas à un cri d'animal que l'on égorgeait...Décidément ce château est bien étrange...Elle stoppa son pas...Puis vinrent des pleures...Alors là il se passait quelque chose...Elle poussa lentement la porte pour voir ce qui s'y passait, peut-être quelque chose de grave....Une fois ceci fait, elle vit Yla dans une position peu orthodoxe, du moins elle ne l'avait jamais vu ainsi, pleurant...Bon sang mais que se passait il.

Par tout les Saints Yla ! Mais mais il se passe que se passe t-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melani

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Jeu 15 Mai - 19:21

La grossesse avançait, et avec elle l'inquiétude que Melani éprouvait à l'égard de son épouse, surtout lorsqu'elle commettait, à son sens, des imprudences. Voyant l'inquiétude de la dame de compagnie de Leah, il décida d'aller la voir et de prendre de ses nouvelles. Une fois la chambre rejointe, l'Italien ouvrit légèrement la porte et entendit sa femme en pleurs. Il entra alors vivement dans la chambre

Que... que se passe-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylalang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Jeu 15 Mai - 20:02

Je veux pas... je veux pas...

Elle semblait déjà épuisée alors que le travail commençait à peine, que tout restait à faire. La seule chose qu'elle réalisait c'est que rien n'allait... Tout avait été si... parfait pour la naissance de Lorenzo... rien d'inattendu, tout avait été géré de façon calme et mesurée, elle ne se souvenait même plus de la douleur...

Or là elle était en terre inconnue, souffrant comme jamais, à devoir affronter ce démon qui l'habitait, au propre comme au figuré, faire face à cette angoisse qui la tenaillait depuis des mois. Catheolia semblait un peu dépassée par la terreur de la jeune femme, et alla préparer un linge humide pour le déposer sur le front de la parturiente, en espérant que ce ne soit pas une fièvre naissante qui fasse délirer sa maitresse.

Une fraicheur, un soulagement passager... Puis une voix dans la chambre, qu'elle reconnut. Elle leva les yeux et vit une Deedlitt inquiète, suivie de peu par son époux.

Ils demandaient tous ce qui se passait, mais étaient-ils donc aveugles pour ne point voir qu'elle souffrait ? Elle renifla un instant, profitant d'un instant de répit entre deux contractions.


Il arrive... il arrive... le bébé...

Elle réalisa à ses propres paroles ce qui lui arrivait effectivement. Elle gémit, pleurnichant toujours...

Mais je veux pas qu'il vienne ! JE VEUX PAS !

Elle tenta de se relever du lit, une volonté de fuite futile, mais une autre contraction lui enserra le ventre et lui arracha un sanglot, et elle ne put que se rallonger sur le lit, ses mains crispées, et ses phalanges blanchissant sous l'effort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deedlitt

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 28/04/2008
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Sam 17 Mai - 3:54

Paniquée, ne sachant pas quoi faire, voyant le vicomte sur arrivé de suite après...Elle se précipita aux cotés de son amie persuadée que là était sa place. Elle arrangea quelques coussins sous la tête d'Yla, ne sachant rien faire d'autre elle prit sont mouchoir et épongea un peu son front.

Ca va aller, ca va aller.

Regardant le vicomte, elle était persuadée que lui saurait quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daresha
Rose Impériale
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/09/2007
Localisation : De l'autre côté du miroir

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Lun 19 Mai - 14:13

- Madaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaame!

Et voilà. C'est parti. Même le jour de son mariage, on peut pas etre tranquille. Voilà qu'il faut qu'une serveuse enquiquineuse aussi haute que large et reniflant l'alcool à plein nez vienne la déranger. Pas possible ça. Guillaume! Faudra qu'on cause du personnel de maison. Entre le garde à la bouche surdimensionnée débitrice de betises et autres obsénité et qui a une forte tendance à courir la gueuse et à picoler plutot qu'à faire son travail, les servantes faussement sainte nitouche à tendance blonde ultra sophistiquée qui ne comprend rien à la vie et qui n'a toujours pas compris que trainer dans le foin avec on ne sait qui pouvait entrainer des conséquences facheuses - outre une grossesse qui les empeche de travailler, une tempete comtale digne de ce nom - ils sont pas très bien servis ici. C'est à se demander ou le Chevalier avait la tete. Enfin en même temps, ça se voit qu'il n'a jamais dirigé de mesnie. Heureusement que la nouvelle officielle maistresse des lieux est ici. Que ferait il sans elle? Pas grand chose. Meme rien.

- Quoi encore...
- M'dmae! M'dame!
- Oui. On a compris; Je suis là. Qui a t il?
- Y a une grosse qui accouche! Fin' j'crois ben! Vite vite!
Sourcil qui se lève. Quelle grosse qui accouche? Y aurait il ainsi une employée qui aurait caché sa grossesse? C'est pas vrai ça. Ellle va leur mettre une ceinture de chasteté à celles là! Purée. Non parce qu'avec des marmots, comment elles vont faire leur travail? Et elles seront bonnes à etre enfermées dans un couvent pour expier leurs pechés. Et déjà que la main d'oeuvre est pas courante. Non c'est pas possible. Comtesse qui fumine.

- Vite ! Vite!
- Et qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse hein?
- Ben vite! C'est la Vicomtesse j'sais po quoi la!
- Quoi?! Ylalang? Et vous n'auriez pas pu le dire plutot?
- Ma j'vous l'ai dit!
- Et vous attendez quoi? Faites préparer les nécesaire et dites moi ou elle est!

Sauf que voila notre Comtesse partie au travers les couloirs de Marchiennes, completement furax. Et il y a de quoi quand meme. Bon elle sait pas ou elle va, mais elle y va. Elle entendra bien crier a coup sur. Ah! Un je veux pas qui signifie tout! Ben elle a trouvé. Furie qui ouvre la porte et se précipte vers le lit.
- Yla! et bien alors? Bébé est pressé? Oui. On tente de l'humour. Et on sourit. Et on regarde les personnes présentes. Ylalang. Oui c'est normal. C'est un peu elle qui accouche. Un homme. Le futur pere? Peut etre. Deedo. Et une autre jeune femme. Bon.
- Quelqu'un de vous connait les bases de l'accouchement? Et dites pas tous non. Sinon on est mal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylalang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Lun 19 Mai - 21:31

Décidement cette chambre devenait un vrai lieu de passage. La nouvelle mariée arriva dans la pièce, plutôt guillerette, ce qui tranchait avec l'inquiétude des personnes présentes. Le sourire de Daresha rassura un peu la champenoise. Enfin quelqu'un qui semblait ne pas paniquer ou s'angoisser.

Oui, plus tôt que prévu... Et bon sang j'ai mal !

Une autre contraction vint prouver ses dires, lui arrachant un cri et quelques larmes. Il fallait tenir bon. Elle reprit son souffle pendant que la contraction se calmait.

Moi un peu... Mais je ne suis pas sure d'être très utile dans ma position... Sinon ma dame de compagnie a déjà fait des accouchements.


Elle désigna Catheolia de la tête, qui était restée en retrait depuis quelques instants. Une humidité se faisait sentir entre ses jambes désormais, elle était en train de perdre les eaux. La naissance s'annonçait imminente. Trop au gout d'Ylalang. Se faisant, la douleur se fit plus intense, et elle sentait clairement le bébé pressant contre le bas de son ventre, prêt à sortir. Elle ne savait même pas si il se présentait correctement...

Aidez-moi je vous en prie...

Les domestiques arrivèrent avec le nécessaire pour préparer l'arrivée du bébé. Des langes, de l'eau bouillie, des instruments de torture gynécologiques qui ne rassuraient en rien la jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melani

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Lun 19 Mai - 21:58

Mince, comment on accouche sa femme ? La question était des plus pertinentes et le Vicomte aurait dû posséder la réponse, s'il n'avait pas été rond comme une queue de pelle lors du premier heureux évènement. Enfin, après tout il n'avait fait qu'obéir à un ordre de la Reyne en avalant d'un coup le contenu de la bouteille d'alcool.
Et pourquoi diable de Cassel d'Ailhaud le regardait-elle ainsi ? Elle n'espérait tout de même pas qu'il puisse faire quoique ce soit !
Expert dans l'art d'ôter la vie, il était en revanche bien incapable d'aider à la donner.

Leur hôtesse arriva soudainement et prit les choses en main. A peu près.


Euh, moi je connais rien. Mais je peux tenir la main de ma femme !

Aussitôt dit, aussitôt fait.

Leah, si tu as besoin de quoi que se soit, je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pisan

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 0:04

[Dans les couloirs - Aile des invités]

Pisan venant de la salle de réception, et à la recherche de sa cousine Kirah, s'était un peu perdue dans les couloirs du castel. Elle entendit un cri perçant et s'arrêta un instant, l'oreille tendue

Oh je connais cette voix!

Des voix effectivement provenaient d'une des pièces aux portes sculptées, la jeune femme vit que l'un des battants était entrouvert, hésita et au second cri strident, entre derechef dans la pièce et vit un spectacle qui lui rappela des souvenirs. Elle fut un instant sans voix et eut l'esprit de dire ou plutôt de bredouiller quelque chose comme

- Euh, bonsoir Vicomtesse, Vicomte, Dame...Euh, de l'aide? Euh..Je reviens avec euh quelqu'un hein? Ne faites rien de particulier en attendant, enfin , retenez-vous quoi...

Elle sortit en courant et on pouvait entendre tout le long du couloir jusqu'à la salle de réception:

Elle va accoucher! Elle va accoucher!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhân

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 3:54

Elle va accoucher! Elle va accoucher!

Le baron qui passait justement dans le coin pour ranger quelques trucs pouvait difficilement ne pas entendre le cri strident poussé dans le couloir par une champenoise qu'il peina à reconnaître à la voix n'étant pas habitué à l'entendre crier comme une hystérique, surtout dans les calmes recoins du castel de Marchiennes dans lequel il espérait trouver un peu de repos après son élimination dès le premier tour des joutes des noces de la régente de Rouergue Daresha (une fameuse crieuse elle aussi^^) et du Grand Maître de l'ordre de la Licorne Guillaume de Jenneffe.

Elle va accoucher qui? qui donc? Une servante du coin? Ou une demoiselle de compagnie de la comtesse et maîtresse des lieux? Possible, probable même. Mais cependant malgré le cri, il avait cru reconnaître la voix de Pisan. Pourquoi diable la Première secrétaire d'Etat se soucierait-elle d'une simple soubrette? celà n'avait aucun sens, absolument aucun...
Il y avait bien aussi la vicomtesse d'Avize qui montrait, ou plutôt tentait de cacher la rondeur de son ventre... mais bon... elle était venu jusqu'en Flandres pour ce mariage. Même si elle connaissait bien la mariée, si elle avait été proche du terme, elle n'aurait sans doute pas fait le voyage... Impossible... Complètement impossible.

Quoique.. la connaissant elle et son comportement récent, il fut quand même pris d'une certaine inquiétude. Sa conduite à risque, allant presque au devant du danger, son déni de sa grossesse, tout ceci pouvait aussi expliquer celà.
Pris alors d'inquiétude et de curiosité mêlée, même s'il savait fort bien qu'il ne servirait absolument à rien n'ayant jamais vu d'accouchement ni pratiqué quoi que ce soit de médecinal, il se mit à courir à travers couloirs et escaliers jusqu'à la chambre, manquant de renverser dans un coin Pisan qui courrait toute affolée dans le sens inverse.

Il la retint par la manche:


Leah? Dites moi que non...

Mais la première secrétaire d'Etat ne put qu'acquiescer et après avoir laissé échappé quelques jurons sur son imprudence il reprit sa route vers la chambre où celle-ci se reposait et d'où entraient et sortaient quelques domestiques affolés.
Il stoppa devant la porte et entra doucement pour ne pas déranger, lançant un petit sourire d'encouragement confiant vers la future mère avant de se ranger contre un mur, ne sachant quoi faire de précis et ne voulant pas gêner en aucune sorte ce qu'il se passait.
Il salua toutefois de la tête la comtesse Daresha avec un petit signe d'amitié et lui murmura quelques mots, avant de reporter son regard vers la Vicomtesse d'Avize.

Je ne pense pas, mais si je puis vous être utile Comtesse..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 9:27

Dragonet avait entendit les cri de Pisan.. Il interpella un serviteur.

Allez voir sa grandeur Deedlitt, dites lui que Dragonet de Castelcerf, Médecin de la Reyne et Recteur de l'Hotel-Dieu est là, elle me connait, sa vassale travaille pour moi.

Rappelez lui que j'ai une quinzaine d'accouchement a mon actifs, dont les 3 enfants royaux, donc si je peux aider.

Accessoirement, et pour le cas, voici ce dont j'ai besoin, je vous pris de memoriser et de faire allez chercher ça vite..

Vous allez faire preparer un bain avec rempli de mauve, de camomille, de fenouil, de lin et d'orge . Nous en aurons besoin pour aider la mére à se détendre si les contarction tarde et son douloureuse.

il me faut un pot pouvant contenir des braises comme receptacle pour d'eventuelle fumigation pour relaxer les chairs si celle si ne veulent se détendre et un autre pour la secondine

Il me faut aussi du miel, du sel, du poivre, du jus de poireau, du beurre fondeau, Il me faut aussi un peu de vin pour la poudre de matrice de lievre, ça accélére dit on l'accouchement.


Il me faut tout cela içi, et je vais aller chercher dans mes affaires un sac d'accouchement, de l'huile de laurier, les poudres, et mes décoction, je sens qu'elles me seront utile.

Il va falloir aussi une couverture dans lequel la mére à dormis 15 jours, un draps, qui doit être tout sauf blanc ou rouge et je veux qu'on défasse tout les noeuds de la piéce , voir de la maison.

Au fil de la conversation, qui avait commencé sur un ton badin, celle ci avait repris ses intonation d'ancien marechal Hospitalier. Il ordonnait, on obeissait, il n'y avait pas à discuter les ordres.

Sans attendre de réponse, son regard indiquant bien qu'il y avait pas lieu à discussion, il alla chercher son matériel.

Il ignorait si on aurait besoin de ses services, mais il était là, disponible et sans doute le meilleur médecin de Royaume, pourquoi sans priver.

Il fit signe à Neottie,si elle devait le cottoyer au delà de cette nuit, elle devrais connaitre des gestes de base et s'habituer au sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neottie

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 13:56

Elle va accoucher! Elle va accoucher!

Neottie se demanda de qui il s'agissait. Question inutile vu que si on lui avait dit qui c'etait elle n'aurait su qui c'etait. A la réaction du vicomte, elle coomprit que lui savait.
Il donna des ordres précis et clairs. Elle appreciat en connaisseuse. Elle avait pour sa part pratiqué à déjà trois accouchements. Elle ne dirait rien, le Vicomte savait mieux qu'elle vu son experience et de surcroit lui connaissait la femme. Elle ne savait pas quoi faire quand Le Vicomte de Saint Germain lui fit signe de le suivre. Elle se leva et alla le rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magdeleine

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 14:34

Pisan était venue la chercher en salle du banquet, suffisamment alarmée pour que Mag s’inquiète même si elle ne comprenait pas un mot de ce qu’elle disait. Elle l’avait donc suivie -plus exactement Pisan l’avait traînée à travers les couloirs- tout en s’interrogeant sur ce qui pouvait mettre la Vicomtesse dans cet état.
Parmi la logorrhée qui sortait des lèvres de Pisan, elle avait vaguement compris qu’il s’agissait d’un accouchement, mais sans davantage de précisions.

Un accouchement ? Elle savait soigner, bander, suturer, panser, amputer même (arf, mauvais souvenir que celui-là), cautériser, mais un accouchement… A part le sien dont finalement, même si elle avait été présente (ben oui !), elle gardait peu de souvenirs "techniques", elle n’en avait jamais pratiqué. Ni même assisté.

Mais bon, elle était médicastre, elle avait suivi consciencieusement les cours d’obstétrique à l’université, donc normalement elle maîtrisait la théorie. Normalement. Et puis, il faut bien commencer un jour…

Et visiblement ce jour était arrivé. Si l’on pouvait dire ainsi, vu que la nuit était tombée depuis belle lurette. Mag se demandait comment Pisan arrivait à retrouver son chemin dans les méandres des galeries qu’éclairaient heureusement des torches à distance régulière.
Un cri à travers le couloir, soudain, lui en donna la réponse. Apparemment elles approchaient.

Entrée discrète dans la chambre, qui ressemblait davantage au dernier salon où l’on cause qu’à la chambre d’une parturiente, vu le nombre de personnes présentes.
Regard interrogateur de la compiégnoise qui se demande ce qu’elle fait là.
Coup de coude de Pisan, oups oui c’est vrai.

Voix timide.
Ahem… je suis médecin, si vous avez besoin de moi… Lève les yeux au ciel, question idiote…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 14:49

Dragonet entendu dire qu'on avait trouvé une médicastre, la jeune mére préférerais sans doute être accouché par une connaissance.

Il n'était cependant pas descendu pour rien, puisqu'il avait remonté une fiole d'absynthe. Il attendit encore un peu, mais envisageait de se rendre finalement en salle de bal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylalang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 16:03

La parturiente se moquait bien de savoir qui allait l'accoucher, elle voulait juste qu'on sorte cet enfant de son ventre, qu'elle trouve enfin le repos.

Elle vit Rhân entrer dans la chambre et se mettre à l'écart, tandis qu'ils échangeaient un long regard. Une contraction violente la rappella à l'ordre, ce n'était pas le moment d'être distraite, il y en avait un en bas qui réclamait toute son attention. Elle écrasa la main de son italien d'époux pour contenir la douleur, après tout il fallait bien qu'il serve à quelque chose, c'était un peu de sa faute si elle en était là. L'égarement des premiers instants s'était dissipée avec l'arrivée de visages connus, qui la ramenaient à la réalité.

Les domestiques commencèrent à oeuvrer de façon organisée, quelqu'un ne s'étant pas encore présenté dans la chambre ayant semble-t-il donné des ordres. Avec Daresha en maitre-d'oeuvre par dessus, il y avait des chances que les choses se déroulent à peu près correctement.

Une baignoire, de l'eau chaude, des odeurs de fleurs réconfortantes et d'anis envahirent la chambre. L'on défit les noeuds de sa robe, tandis qu'elle se retrouvait en tunique de lin, dont la couleur aurait pu être ironiquement qualifiée de « champagne ». Mais ce n'était point blanc, car le blanc appelle le sang.

Magdeleine entra dans la pièce, suivant Pisan. Elle se demandait comment les domestiques faisaient pour ne pas se bousculer vu le monde, pour un peu elle aurait du faire payer l'entrée...


Mais non, vous voyez pas que je me prépare à aller jouer à la soule !? Je suis d'ailleurs en train d'accoucher du ballon !

Le ton était un peu acerbe, mais vous auriez des contractions vous aussi, vous ne seriez pas de bonne humeur.

Un instant de pause, tandis qu'on la portait dans la baignoire, s'accrochant à la main de son époux et soutenue par son amie. Elle eut un sourire en pensant à toutes les dames et messieurs du bal qui devaient défaire les noeuds de leurs corsets et gilets pour ne point porter préjudice à la future mère.
Les draps furent changés, pour du tissu aux teintes incertaines, nul doute que ce ne devait pas être le premier accouchement en ce castel. Toute cette effervescence et agitation lui tournait la tête, et elle tenta de se concentrer sur le bain.
La chaleur de l'eau la détendit un peu, les contractions semblant moins fortes, même si toujours présentes et se rapprochant peu à peu.
Une légère nausée, sans doute l'anis, elle qui n'appréciait pas l'odeur, tout allait bien, il fallait appliquer ce qu'on appelerait plus tard la méthode Coué. « Je vais bien, tout va bien ».

Elle se tourna vers Daresha, même si la question s'adressait un peu à toute personne ayant des notions médicales.


Comment l'enfant se présente-t-il ?

Elle savait bien qu'un enfant en siège ou se présentant par les pieds était fort risqué, il fallait espérer qu'il soit dans une bonne position...




HRP : pou info : L'enfant peut se présenter en siège ou par les pieds sans souci, il survit à sa naissance, par contre la mère sera très affaiblie, donc je vous laisse la liberté à ce niveau ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 19:18

Partant du principe que c'est en accouchant qu'on devient accoucheur, et prenant trés au sérieux sont Rôle d'enseignant en tant que Recteur de l'Hotel-Dieu, Dragonet se contenta d'une missive qu'il fit porter à Magdeleine pour lui donner quelques conseil et envoya Neottie pour l'assister.

Si vraiment il y avait un soucis, il interviendra, mais on ne pouvez apprendre sans pratiquer.

ET puis pendant que Neottie serait abscente, il pourrait sans scrupule s'attarder sur quelques tenues des plus.. intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pisan

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 20:29

Après avoir percuté le connétable de France peu ou prou dans les couloirs et secoué la tête à défaut de pouvoir parler, après avoir ameuté la moitié des invités dans la salle du banquet Pisan avait trainé la pauvre Magdeleine qui posaient des questions sans avoir aucune réponse, d'un pas rapide jusqu'à la porte qu'elle pointa du doigt en disant "Là!".
Elle respira un grand coup, laissa passer devant toutes les personnes "capables " et entra à son tour dans la pièce.
Elle avait conservé la bouteille et le verre serrés dans ses bras et attendit la suite en écoutant les doctes personnes faire des commentaires qui avaient l'air sérieux et documentés sur l'état de la vicomtesse. Elle se versa un verre et le vida d'un trait. Pfiou, ça allait mieux. Elle fit le plus grand sourire qu'elle put aux personne présentes et tenta de se concentrer sur la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daresha
Rose Impériale
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/09/2007
Localisation : De l'autre côté du miroir

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 20:55

Haussement de sourcil comtal.
Regard vers Yla.
Hum... Pas gagné. Mais faut il lui dire? Non. Parce qu'une femme enceinte ça s'affole déjà toute seule comme une grande. Pas besoin d'en rajouter dans la mayonnaise. Donc. On récapitule. On a quoi. Un Vicomte futur papa qui n'a pas l'air de savoir ce qu'il faut faire. Une suzeraine – et oui, c'est que Wavrin est sous vassalité du Comté de Lille qui n'a pas l'air mieux. Enfin peut etre qu'elle se trompe. Deedo? On continue. Un Premier secrétaire d'Etat – du moins son flair est bon; tiens! La Grande Sardine de France – allez, on se fait un petit plaisir : Rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaann!!!!!!! -. Non que le lecteur ne cherche pas à comprendre, cela serait bien vain. Ensuite, ensuite. Un Vicomte-médecin et deux autres damoiselle. Et oui c'est qu'il y en a du monde. Pas besoin donc de paniquer. Quoiqu'en général, la foule ça aide pas à rester calme par moment. Mais bon, tout va bien se passer. Pourquoi en serait-il autrement? De toute façon, la Vicomtesse d'Avize à l'interdiction interdite de mourir ici. Même ailleurs namého. Ca se fait pas de mourir chez les copines. Déjà que l'accouchement un jour de noces c'est limite. Non mais j'vous jure. Pas possible d'avoir un mariage tranquille. Ca aurait été le Gros on dit pas. D'ailleurs il a été bien calme celui-là. Meme qu'à dire vrai, on l'a pas beaucoup vu. Meme pas du tout. Dégouté que la frangine ai épousé un Baron? A n'en pas douté. Il faudra qu'elle lui demande tiens à son Prince de frère. Juste pas pur plaisir de contradiction. Enfin bref. Bon ça va parce que c'est toi Yla. Ca en aurait été une autre, elle serait allée au oubliettes celle la. Ben quoi? Elle est chez elle la Comtesse. Elle fait ce qu'elle veut.

Bon. N'empeche que tout ça, ça ne fait pas avancer le schmilblik. Bon alors. Émeraudes comtales qui trainent à droite et à gauche. Oui. Oui. Oui. Oui. De l'eau, des linges propres et chauds, divers flacons d'huiles, d'onguen, des tisanes, du fil, des aiguilles, un petit couteau. Oui, il est petit. On est pas des barbares quand meme. Ou alors si peu. Mais il faut se méfier, n'oublions pas que la Rose n'a jamais été toute nette, surtout depuis la mort de son premier époux, de sa seconde fille et... depuis tout le temps en fait quand on y réfléchit. En meme temps, quand on examine le cercle de ses amis et proches, ça ne détonne pas ni de choque. (^^).

Padam. Padam. Padam.... Ca donne envie hein? En meme temps, c'est trop tard pour revenir en arrière. Quand on joue a certains jeux, faut en assumer les conséquences (^^).


- Respire Yla, respire et calme toi. On se calme aussi Comtesse. Je te rapelle que ton dernier accouchement - enfin là derniere fois que tu as joué les sages femmes, ça remonte quand meme à un peu longtemps. On est pas obligé de le dire si? Non, non. A moins que tu veuilles faire encore plus paniquer la future jeune maman? Non vaut peut etre mieux éviter. Au moins pour le bébé. La mere on s'en fout un peu. Mais non, la narratrice n'est pas si méchante qu'elle en a l'air. C'est un ange. Elle est adorable, gentille. C'est la perfection incarnée. Et non, ne me montrez pas cette porte, elle ne sortira pas. Parce que déjà elle a pas envie. Et ensuite qui c'est qui qui écrirait hein? Et oui, je vous le demande.

Les mains comtales finissent par attérir sur le ventre de la Vicomtesse. Examen léger, enfin un peu comme elle peut.

- Vicomte, Baron s'il vous plait. Il faudrait aider à redresser Ylalang. Il faut aussi que son bassin se trouve pret du lit. Il vous faudra la soutenir. Par contre... Hum. La tenue. Ca va. Ils ont eu l'idée d'enveler la robe. Regard comtal amusé. Cette Ylalang, même dans des circonstance tirant sur le dramatique, elle sait toujours faire de l'humour. Enfin, indirectement au vu de la couleur de ladite tunique. Etait-ce voulu? Que quelqu'un s'occupe du feu de cheminée. Et que ça saute!ensuite on passe aux choses sérieuses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magdeleine

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 21:28

A question idiote, réponse idiote (désolée…), la Vicomtesse d’Avize répliqua sur un ton peu amène mais fort excusable au vu des circonstance.

Mais non, vous voyez pas que je me prépare à aller jouer à la soule !? Je suis d'ailleurs en train d'accoucher du ballon !

Ceci dit, il y avait un peu de ça en y réfléchissant. On souffre mais on est tourné vers l’issue finale, donner la vie dans le cas présent.
Mag n’eut pas le temps de se laisser aller à ces réflexions hautement philosophiques, un serviteur lui apporta une missive dont elle prit connaissance le temps qu’Ylalang se glisse dans le bain qui lui avait été préparé.

Yeux écarquillé en prenant connaissance du contenu.
Emanant du Vicomte Dragonet, elle lui donnait quelques conseils et l’assurait de sa présence hors la chambre, prêt à venir l’assister en cas de besoin. Rien que ça, le Médecin de la Reyne et Recteur de l'Hotel-Dieu lui proposait son assistance, à elle, simple médicastre.

Légère hésitation, ne fallait-il pas laisser la place à une personne plus expérimentée qu’elle ? Elle savait qu’il était peu commun que les hommes assistent aux accouchements, cela devait sans doute expliquer la retenue de l’homme de médecine, mais la renommée et l’expérience de ce dernier n’étaient plus à démontrer.

Question de la Vicomtesse qui la ramène à la réalité et à la conscience de la situation.


Comment l'enfant se présente-t-il ?

Cela ne lui est sans doute pas directement adressé, mais elle s’approche d’Ylalang et de Daresha. Vous permettez ?

Elle pose les mains sur le ventre, le sent se durcir sous l’effet d’une nouvelle contraction. Attend que celle-ci passe, puis reprend l’investigation. Sourcils froncés à la palpation, quelque chose ne va pas. Petite grimace gênée à la parturiente. Vicomtesse, il va falloir que je vous examine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neottie

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 21:30

Neottie était restée un peu soufflée par le Vicomte, cela devenait habituel.
Il l'avait envoyé aider alors que lui ne connaissait pas ses compétences. De plus elle ne savait même pas qui devait êre accouchée. Heureusement qu'elle avait déjà procedée à des accouchements.
De plus elle avait une robe blanche qui serait surement salie. Grrr ! cet homme était impossible ! Mais bon elle n'allait pas non plus refuser son aide, alors c'est résolument qu'elle se rendit dans la chambre sans un mot ni un regard pour le Sieur Dragonet. Qu'il vaque à ses occupations !
En entrant, elle trouva qu'il y avait foule mais elle ne fit aucun commentaire

- Je suis là pour vous aider si vous avez besoin. Je suis guerriseuse et j'ai déjà proceder à des accouchements.

Elle ne tenait pas à se vanter mais surtout à rassurer la future maman. Elle se tint dans un coin attendant qu'on fasse appel à elle si besoin était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylalang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 22:13

C'était la fin du bain, elle quitta la chaleur réconfortante de l'eau pour sentir le froid de la chambre et les mains expertes courir sur son ventre, palpant sa rondeur, cherchant dans les creux et les bosses des indications sur la position du bébé.

Pourquoi cette grimace ? Elle commençait lentement mais surement à s'affoler au vu des réactions de la Comtesse de Scye et de la Dame de Bergnicourt. Si il se présentait mal... des idées folles tournèrent dans sa tête.
Aurait-il le cordon autour du cou ? Se présentait-il mal, accoucherait-elle d'un mort-né ? Y laisserait-elle aussi sa propre vie ?

Neuf mois... si court... Sa respiration commençait à s'accélérer, il fallait qu'elle se calme, elle ne pourrait pas gérer l'accouchement en étant paniquée.
Elle avait vécu cette grossesse comme on vivait un sursis, à la vitesse d'un cheval au galop, sans chercher à se préoccuper de morale ou de bienséance, brisant des règles qu'elle avait ardemment défendues par le passé. Attitude qui lui ressemblait si peu, et qui démontrait à quel point elle avait prêté à un présage funeste une vérité future.

Se calmer, tandis qu'elle rejoignait le lit, et que Magdeleine s'apprétait à faire un examen plus poussé. Se détendre... Ne pas laisser son esprit vagabonder, ne pas laisser les larmes de désarroi et de peur couler.


Alors, qu'en est-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magdeleine

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 22:59

Sourire qui se veut rassurant, en espérant être convaincante. Ce n’est pas le moment d’affoler la future maman avec ses inquiétudes. Après tout, elle a peut-être mal interprété ce qu’elle a senti sous ses doigts, seul un examen plus approfondi pourra lui en dire davantage.

Se positionner au pied du lit que la Vicomtesse d’Avize avait rejoint. Poser doucement une main sur son ventre, tandis que l’autre passe sous la chemise.
Respirez calmement… *Tout du moins essayez…*
Voila, c’est bien ! Elle se rend compte qu’elle parle comme à une enfant, mais le ton et les mots sont importants, elle doit la tranquilliser, essayer de la décrisper pour que tout se passe au mieux. Enfin au moins mal.

Les yeux dans le vide, concentrée, Mag cherche la confirmation –ou l’infirmation espère t’elle- de ce qu’elle pressent. Sous ses doigts, elle ne trouve pas la tête du bébé, mais ce qu’elle craignait. Elle se redresse et regarde la Vicomtesse d’Avize. Lui dire que tout va bien alors que ce n’est pas le cas ? Non, ce n’est pas une solution, elle aura besoin de toute la coopération d’Ylalang lorsque sera venu le moment de la délivrance. Etre franche et sincère.


Le bébé ne se présente pas bien, pas comme il faudrait en tout cas. En fait il est en siège. Je ne vous cache pas que la délivrance risque d’en être un peu compliquée. Mais vous avez déjà accouché une fois, me semble t’il ? Cela devrait faciliter le passage de l’enfant. *Enfin j’espère*
Je me doute que c’est plus facile à dire pour moi qu’à faire pour vous, mais faites de larges respirations, essayez de vous détendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pisan

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le cri   Mar 20 Mai - 23:21

Pisan tentait de comprendre ce que disait Magdeleine, elle était bien heureuse en entendant que la jolie dame en blanc (mais c'est salissant ça ..) était compétente. La comtesse maîtresse des lieux et d'elle -même aussi apparemment encourageait et apaisait la vicomtesse. Ell se sentit réconforter d'être entourée d'autant de gens compétents, et espérait que Ylalang se sentait aussi de même. Elle se demandait si une goutte de ce délicieux vin ne lui ferait pas du bien, avança en faisant mine de ...fut arrêtée par l'oeil noir de Magdeleine et s'abstint. Bon, elle avait déjà assisté à la délivrance de la dame au château de Reims, secondant comme elle le pouvait la reyne de France, avec un joyeux désordre dans la pièce d'ailleurs. Elle se demanda si elle avait envie de recommencer. Elle décida de faire un tour dans le couloir, histoire de ne pas être trop loin piur se rendre utile mais pas trop, et pour profiter de la belle musique qui provenait de la salle de bal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Le cri   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Le cri
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Castel de Marchiennes :: L'Aile des Invités-
Sauter vers: