AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
kirah

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux   Ven 16 Mai - 13:25

[HRP : suite à un accident indépendant de ma volonté, je n'ai pas pu enrober de rp les résultats et ne pourrai pas le faire à moins de patienter 1 semaine, ce qui est trop long. Excusez m'en, le joueur de Guillaume est averti.]

Citation :
Pas d'Armes de Marchiennes - "Les sept Preux et les septs preuses"
Rencontre opposant, opposant Arthur à Penthésilée


Notre Arthur a malheureusement accumulé trop de blessure lors de ses rencontres durant ces joutes. Son coup à la hanche l'empechant de monter en selle pour dignement défendre la Vertu, il chute avant meme d'avoir croisé la lance de Penthésilée qui surprise baisse sa lance aussi pour éviter de le blesser.


Penthésilée est déclarée vainqueur de la rencontre et affrontera le prochain preu


Citation :
Pas d'Armes de Marchiennes - "Les sept Preux et les septs preuses"
Rencontre opposant, opposant Alexandre le Grand à Penthésilée




Première lance :
Peut etre est ce la fougue des premiers combats, pourtant tous deux ont jouté déjà, mais toujours est il que Alexandre et Penthésilée, bien que lancés au grand galop sur la rampe, s'évitent

Deuxième lance :
Alexandre rate sa cible. Mais Penthésilée quant à elle n'hésite pas, elle touche et brise violemment sa lance, déséquilibrant la monture qui fait un pas de travers dans sa course.
Alexandre ne peut s'accrocher et chute sans blessure dans le filet d'eau juste au dessous d'eux.

Penthésilée est une nouvelle fois déclarée vainqueur de la rencontre et affrontera le prochain preu qui se présentera


Citation :
Pas d'Armes de Marchiennes - "Les sept Preux et les septs preuses"
Rencontre opposant, opposant Godefroid de Bouillon à Penthésilée




[i]Les joutes furent sanglantes durant ces festivités, à l'image d'Arthur qui chuta avant meme d'engager sa lance, Godefroid se voit contraint de déclarer forfait des suites de sa blessure à la hanche. Et Penthésilée, bien marrie, se retrouve à attendre qu'un nouveau cavalier se présente à elle. Qui donc osera l'affronter ?


Penthésilée est une nouvelle fois déclarée vainqueur de la rencontre, par forfait, et affrontera le prochain preu qui se présentera


Citation :
Pas d'Armes de Marchiennes - "Les sept Preux et les septs preuses"
Rencontre opposant, opposant Charlemagne à Penthésilée




Première lance :
Peut etre sur sa faim après les deux forfaits rencontrés et la seule lance brisée face à Alexandre, Penthésilée s'élance pleine de fougue. De son coté, Charlemagne, homme de sagesse ajuste son coup et s'élance à son tour. Tout deux ajustent correctement leur visée, mais là où Charlemagne touche, Penthésilée brise sa lance.
Le choc n'est pas aussi fort que celui qui envoya Alexandre goûter à la rivière de Marchiennes mais Charlemagne en est tout de meme déséquilibré et chute


Penthésilée est une nouvelle fois déclarée vainqueur de la rencontre, par chute de son adversaire, et affrontera le prochain preu qui se présentera


Citation :
Pas d'Armes de Marchiennes - "Les sept Preux et les septs preuses"
Rencontre opposant, opposant Hector à Penthésilée




Première lance :
Si Penthésilée souhaite continuer sa série, Hector souhaite la rompre. Tout deux lancent leurs montures, visent et dans un grand fracas brisent tous les deux leurs lances. Le choc est tel qu'ils chutent et terminent leur course sur le terre plein juste à coté de la rampe.

Duel :
Les deux adversaires sont fiers combattants. Les coups d'épées se suivent, touchant parfois, ratant à d'autres. Par 2 fois, Hector touche et la deuxième fois blesse la preuse. Penthésilée répond avec la meme vigueur et touche en blessant légèrement son adversaire. Ayant pris chacun la mesure l'un de l'autre, ils s'observent, esquivant tous les deux le coup de l'autre. Puis prenant son élan, Hector trouve deux fois à nouveau la faille chez Penthesilée qui commence à montrer des signes de faiblesse et n'arrive pas à contrer ces deux coups, dont l'un arrive dans son épaule. Sur de sa victoire maintenant, Hector se contente d'esquiver le dernier coup de la fiere Amazone.
Par 4 coups gagnants à 1, Hector remporte le duel mais devra continuer le combat avec une blessure au bras.


Hector est déclarée vainqueur de la longue rencontre, après un apre duel, et affrontera la seconde preuse de l'équipe


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux   Ven 16 Mai - 14:01

Decouvrant qu'en final, il ne s'agissait pas d'une lutte sur un pont au dessus d'une riviére, mais d'une autre joute, Drago s'empressa d'aller prendre une armure..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcalnn Blackney

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux   Ven 16 Mai - 14:52

Il fallait le dire si la galanterie n'était pas de mise dans cette rencontre.

En effet après le sec démontage d'Arthur, il semblait a Alexandre que quelque chose clochait. Montant en selle, saluant son adversaire, il s'élance et l'évite, elle faisant de même.

Puis vint la deuxième passe, où, abaissant sa lance il se déconcentre, repensant a quelques instants de bonheur plutot et se fait littéralement éjecter de sa monture, tombant lourdement dans le ruisseau en contre bas.

Se relevant, il salua sa démontatrisatoreuse, et s'en fut, d'un couic couic d'armure rouillée, se sécher...

Visiblement, Péthésilée avait décidée de bouffer du mâle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neottie

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux   Ven 16 Mai - 19:32

Quand ils surent qui ils devaient représenter, Neottie et Dragonet allèrent se préparer.
Neottie leva un cil quand elle vit Dragonet sortir de la tente vêtu d'un simple pagne. Elle admira le corps musclé mais ne fit aucun commentaire, elle ne le connaissait pas assez bien pour cela.
Elle entra après dans la tente et décida de mettre une longue tunique qui à mi-cuisses étaient faites avec des franges.
Ils revinrent pour assister aux premières passes et Neottie eu la surprise de s'apercevoir qu'il s'agissait de joutes à cheval et non pas sur le pont comme elle l'avait pensé.
Elle assisista à la chute du valeureux roi Arthur.

Penthesilée était redoutable. Elle eut brusquement une appréhension en regardant Dargonet. Jouter sans armure même légère, c'était s'exposer de façon certaine à la blessure. On eu dit qu'ils pensaient en même temps, il lui fit signe et allèrent à la tente. Il mit une armure et elle aussi. Elle n'aimait pas les armures mais n'avait pas envie d'être gravement blessée, les jouteurs étaient excellents.
Sitôt vêtus, ils repartirent comme ils pouvaient. Neottie espérait qu'elle pourrait avoir une monture. Son cheval était resté à Saint Julien puisqu'ils étaient partis en carrosse.

Neottie était impressionnée par la force et l'agilité de Penthesilée et elle commençait à se faire du soucis. Elle n'avait jamais jouté. Elle allait être ridicule. Elle soupira. Advienne que pourra. De toutes façons c'était pour s'amuser. En fait elle tentait de se convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume_de_Jeneffe
Licorne Royale
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 29/09/2007
Localisation : TouRRnai / IRLiège

MessageSujet: Re: [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux   Sam 17 Mai - 1:39

Enfin une dame qui répondait à ses provocations, enfin une adversaire qui entrait dans le jeu. Et une lance redoutable, à en croire les exploits que chantaient la juge-diseuse. C'est donc son séduisant sourire aux lèvres qu'Arthur, époux épris mais trompé, découvre son beau visage. Son heaume repose maintenant sur sa cuisse, alors que son visage se tourne vers la reyne des Amazones.

- Que non point, douce reyne. Mon visage ne m'a point valu d'insultes, bien que je gage que face au vostre, il n'est que de peu d'élégance. Voici donc la face que tu te prépares à navrer de ta lance aiguisée. N'hésite point au moment de frapper, sans quoi ta légende en sera grevée pour les siècles à venir.

Et, d'un salut courtois, le roy de Bretagne fit retrait vers l'extrémité de sa lice décoré à ses couleurs. Replaçant le heaume sur ses épaules, assurant sa lance en sa main droite, saluant d'une inclinaison de la teste Sémiramis à qui il allait certainement devoir apprendre les us de l'armement, il se préparait à l'affrontement.

Le juge-diseur les avait appelé au combat. Les flancs du frison avaient été labourés de coups d'éperon. La monture avait jailli d'un bond. Le roy avait abaissé sa lance. Le poids est trop lourd. La hanche crie sous l'effort. La grimace déforme son visage heaumé. Le roy souffre son son harnois. La lance choit, sans retenue. La main gauche se retient sur l'arçon de la selle. La main droite bat l'air. En vain. Les pieds vident les étriers. Le corps glisse. Peu à eu. Le sol se rapproche. Le choc est certain. Le sol est là. BAOURF.

Le roy git sur le dos. Et, soudain, de la douleur, de la défaite, s'élève un rire. Rire que certains déjà entendirent en Meymac. Rire de la défaite. Rire qui dépassent le ricidule de la situation. Et roy qui se relève, aidé de valets.


- Noble reyne, nul doute que, si votre vaillance jamais ne connaist de défaut, l'homme qui vous fera mordre la poussière sera plus vaillant encore que moi et méritera de me succéder au trone des Pendragon. Avalon, aujourd'hui, est devenu votre terre, laquelle serais-je heureux de vous faire découvrir.

Et, dans un effort plus ou moins subtilement issimulé à son regard, il se fendit d'une courbette courtoise, avant que de rejoindre les abords de la lice et d'assister aux futurs combats qui feraient retenir les bois de Marchiennes de leurs cris de joie et de défaite. Et, en ce jour, nombreuses furent les victoires de la rien amazone, jusqu'à ce que le héros tutélaire des Troyens ne vienne prouver la supériorité du monde grec sur celui des barbares Amazones.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baronniemarchiennes.forumpro.fr
Daresha
Rose Impériale
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/09/2007
Localisation : De l'autre côté du miroir

MessageSujet: Re: [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux   Sam 17 Mai - 12:29

Et bien, le jeune époux n'a pas été bien chanceux ces derniers jours. Enfin tout est relatif. Rappelons qu'il a tout de même pris pour épouse une Rose délicate et parfaite. Oui? Qu'ouie-je? Qu'entends-je? Que j'abuserais? Moi? Jamais, voyons, jamais. Puisque c'est vrai. Malheureux au jeu, heureux en amour. Voilà proverbe qui lui convient à merveille, à ce premier comte de Scye. Et puis, vous pensez bien qu'il ira se faire plaindre auprès de sa belle qui inévitablement ne se fera pas prier. Sachant qu'en plus il est blessé. On ne dirait pas à voir son sourire amusé lorsque son tendre époux mords la pousière, mais elle y tient à cet homme qui en a quand même mis du temps à ouvrir les yeux. Et dire qu'en un certain duché tourangeau, ils sont passés à deux doigts d'un point de non retour.
Imaginez une Comtesse enceinte des fruits d'un péché consommé en dehors de tout lien religieux et qui n'avait point prévu d'avouer que son ventre était fécondé au noble pêcheur. Imaginez un Baron qui fut au courant et qui ne souhaitait faire aucun choix alors que la situation l'exigeait pourtant, ce même Baron désirant pouvoir conciliertous ses engagements. L'homme, l'être humain masculin n'aime point qu'on le bouscule trop. Surtout quand il se trouve face à des responsabilités qui, quand bien même elles ne lui sont imposées, désire les prendre. Pour prouver qu'il assume. Qu'il est un homme. Ainsi, même si elle ne voulait qu'il s'oblige à rien envers le bâtard attendu, lui souhaitait s'engager quand même, attisant ainsi l'espoir comtal qu'elle tentait pourtant d'éteindre du fait que leur relation tendait à l'impossible. Malgré la graine poussant en son sein, elle s'était en partie résignée à finir épouse d'un homme bien sous tous rapports – entendez par là bien titré – choisi consencieusement par le Prince de Condé.
Mais elle n'eut pas à jetter l'éponge.

Et leur amour put enfin etre consacré devant toutes et tous. En retrait des combats pour le moment, elle observe de la place judicieusement aménagée par la Duchesse. En même temps ça lui permet d'appréhendez l'épreuve. Une armure, un cheval.... c'est qu'elle n'avait pas prévu ça comme ça. Y aurait il un Chevalier pour sauver sa Mie en détresse? Enfin pas qu'elle le soit tant que ça, mais sur qu'elle a pas choisi la bonne tenue et qu'elle n'a rien prévu. Mais pas du tout. Enfin, on va se dire que ça ira hein? Personne n'osera dire d'ailleurs qu'une lueur d'appréhension se lit dans ses deux jades. Pas même la Licorne Royale aux crins d'or vers laquelle elle décide de se rendre, non seulement pour mieux apprécier le spectable mais également pour s'enquérir de son état.


Je vois que les charmes de sa Majesté n"ont guère eu d'effet sur la Belle Amazone.... sourit elle.Ou alors est-ce ceux de cette dernière qui auraient été bien trop grand et vous auraient décontenancé...? Arthur... un grand Roy qui finit aux pieds d'une Grande Reyne..... finit elle dans un regard narquois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kirah

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux   Sam 17 Mai - 13:19

Les premiers pas s'étaient déroulés sans que trop de blessures ne soient occasionnées. Soufflant un peu, de plus en plus incommodée par les taches noires qui lui brouillaient la vue, Kirah posa une main appaisante sur son ventre rebondi, sermonnant encore une fois l'enfant qui grandissait là et le pere qui avait fuit ainsi, la laissant affronter seule cette grossesse dont elle se demandait de plus en plus s'il s'agissait là d'un cadeau ou d'un malheur, elle reprit l'arbitrage du Pas.

Citation :
Joute de Marchiennes
Pas d'armes opposant : Hector à Teuca


Première Lance :
Hector, encouragé par sa réussite face à Penthésilée ajuste correctement sa visée au contraire de Teuca peut etre impressionnée par cette première joute pour elle.
Cependant, si Hector touche, aucune lance n'est brisée.elle

Seconde Lance :
Rassurée, Teuca ajuste sa visée un peu mieux, serre la main, elle touche et brise sa lance tandis que Hector lui, peut etre distrait, ne touche rien.

Troisiemme Lance :
Décidé à ne plus s'y faire reprendre, Hector s'élance, touche, brise et fait chuter son adversaire tout en restant bien en selle.



Hector est déclaré vainqueur de la rencontre suite à la chute de Teuca



Citation :
Joute de Marchiennes
Pas d'armes opposant : Hector à Hyppolyte


Première Lance :
Hyppolyte est fine guerriere et malgré une légère blessure à la joute, garde le controle de ses moyens. Hector face à elle se trouble devant une telle féminité guerrière. Trouvant l'ouverture, Hyppolyte touche, brise sa lance et envoie Hector retrouver la rivière sous l'impact le faisant chuter tandis qu'elle arrive victorieuse et bien en selle à l'autre bout de la rampe.


Hyppolite est déclarée vainqueur de la rencontre


Citation :
Joute de Marchiennes
Pas d'Armes opposant : Jules Cesar à Hyppolyte


Première Lance :
Apparemment, ils sont soit trop fougueux, soit quelque peu fatigués mais malgré leur expertise, aucun des deux ne touche son adversaire.

Deuxième lance :
Décidés à s'améliorer, tout deux touchent le bouclier en face d'eux mais seule Hyppolyte brise sa lance.

Troisième lance :
Etonnamment, ils se croisent, mais rien ne se touche, et les lances restent silencieuses.


Hyppolyte est déclarée vainqueur par 1 lance brisée à aucune pour Cesar


Citation :
Joute de Marchiennes
Pas d'Armes opposant : David à Hyppolyte


Première Lance :
Il ne reste plus que David pour défendre l'équipe des Preux. Chez les preuses, 5 dames encore.
Sentant le dernier rempart près à se rompre, les deux adversaires s'élancent mais peut etre par la force de l'entrainement, seule Hyppolyte touche, brise sa lance et envoie David rejoindre Hector dans la riviere. Si David chute, Hyppolyte se maintient fierement et ouvre ainsi l'accès à la Tour de la Vertu à ses compagnes.


Hyppolyte est déclaré vainqueur de la rencontre et faute de combattants chez les preux emmenent l'équipée de preuses jusqu'à la tour pour avoir là la décision finale de damoiselle Vertu.


[i]Se tournant vers la Tour, Kirah attendit alors de voir quelle serait la décision finale de dampoiselle vertu. Qui donc aurait montré le plus de prouesses et de vertu pour ce pas d'armes ? Les Preux ou les Preuses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalina

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 32
Localisation : Ca interesse quelqu'un ?

MessageSujet: Re: [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux   Sam 17 Mai - 21:38

Les passes se succédèrent avec une grande rapidité. Il faut dire que Penthésilée élimina une bonne moitié des défenseurs avec une facilité impressionnante.

Arthur et Godefroid doivent déclarer forfait à cause de leur blessure reçue lors des Joutes.
Alexandre finit dans la rivière et Charlemagne sur le sol.
Ce n’est qu’Hector qui parvint à avoir raison de la Preuse qui laisse la place à une de ses compagnes, après s’être plus que vaillamment battue, jusqu’à la dernière limite de ses forces.
Vertu suivit la suite des combats, impressionnée par le courage des adversaires.

Hector élimina à son tour deux Preuses de suite, mais ne tient pas aussi longtemps que la Reyne des Amazones, face aux attaques des Dames. Hyppolite le renvoya rejoindre Alexandre en lui offrant un rafraîchissement.
Il n’y eu pas besoin d’une troisième Preuse pour arriver à bout des Preux. David eut droit lui aussi à bain improvisé et la Tour devenait sans protection.
Les Amazones montraient qu’elles étaient encore de Grandes Dames. Leur histoire traversait les siècles et leur force, en ce jour, semblait avoir prit possession de leurs représentantes.
Il ne restait plus qu’à désigner le vainqueur final.


Preux Chevaliers, Courageuses Preuses,
Vous avez tous combattus avec honneur et respect. Mais il me faut choisir un vainqueur.
Les Dames sont parvenues à bout des défenses dans le respect des valeurs de la Chevalerie. Hyppolyte et Penthésilée se sont admirablement battues. Le choix n'est pas facile...
Penthésilée a éliminé d'avantage de Preux mais en bénéficiant d'une chute sans affrontement et d'un forfait. Hyppolyte a combattue avec une blessure reçue lors des joutes.
La Grande gagnante de ce Pas d'Armes sera donc Hyppolyte.

_________________


Dernière édition par Zalina le Dim 18 Mai - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colombiers.forumperso.com/index.htm
dragonet

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux   Dim 18 Mai - 5:32

Il avait été rassurant avec Néottie, puis avait vu les chevaliers tomber un à un..

Sous les trait de césar, Enguerrand n'avait fait un pli devant Marie alice, et il n'eut pas plusde chance avec sa suzeraine.. sans doute s'exprimait elle ainsi.

Elle fut la derniére, la dame de St julien n'avait pas eu l'occasion de se battre, ce qui vu sa position était une chance pour les preuses..

Il alla retirer son armure, se délestant au passage d'une anguille trops curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarieAlice

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux   Dim 18 Mai - 19:02

Marie, son épaule maintenue en place par un bandage serré juste assez pour ne pas lui couper la circulation, avait assisté aux passes d'armes de Brad un sourire aux lèvres.

Si elle avait craint que Guillaume - Arthur ne se blessa d'avantage, il n'en fut rien puisqu'il chuta avant le combat. Heureusement sans aggraver son état, le but n'étant pas de mettre à mal le marié.

Deuxième tour, cette fois face à Alcann - Alexandre. Le duel s'engagea et cette fois la victoire fut conquise au bout de la lance. Brad devenait bonne à cet exercice.

Troisième tour qui n'eut pas lieu, forfait par blessure du jeune adversaire.

Quatrième, Guidel - Charlemagne goûta à son tour à l'onde fraiche du ruisseau.

La Sénéchale commençait à se dire qu'elle n'allait même pas avoir à combattre si son amie et filleule continuait sur cette lancée. Elle fit la moue, trouvant dommage de ne point combrattre mais après tout, la limousine s'en sortait admirablement.

Hélas le suivant, en l'occurence Totox - Hector, lui fut fatal. Double chute et final à l'épée. Nulle blessure pour la Dame Blanche, par contre une pour le Licorneux au bras.

Nouvelle preuse, Elissar rencontrée au maine face à Totox. Sourire aux souvenirs pourtant pas toujours gais de cette période et une damoiselle à l'eau.

Kirah annonça son nom et Marie - Hyppolyte se trouva donc en selle à saluer le Canard à l'autre bout. Lui qui ne voulait pas l'affronter, le voilà son adversaire à ce pas d'arme. Salut de la tête et regard malicieux avant de refermer la visière puis, serrant les dents, elle abaissa sa lance, la brisant contre l'écu de Canard et l'envoyant barboter parmi ses semblables.

Arrivée en bout de rampe, elle fit demi-tour et s'arrêta à sa hauteur, levant sa visière.


Désolée Canard mais j'avoue que c'était image tentante que de voir si, comme ton surnom le laissait penser, tu savais nager.

Un clin d'oeil en voyant qu'il n'a rien puis retour à sa place pour récuperer une nouvelle lance.

Regard vers le nouveau venu, son frére. Ah... Décidément, il était dit qu'elle devrait affronter ses connaissances. Un soupir, elle plissa des yeux en le regardant à l'autre bout de la rampe. Allait-il bien? Sous cette armure, y avait-il cette bourse maudite accrochée à sa taille?

Visière fermée, Hyppolyte face à César et rien d'autre. Première lance, rien... Si elle ne le combattait pas comme n'importe qui d'autre, Marie savait qu'elle avait pas fini de l'entendre.

Deuxième lance toujours rien si ce n'était sa propre lance brisée, élancement à l'épaule et mâchoire serrée, tout le monde encore debout.

Troisième lance, silence de deux silhouettes qui se frôlèrent sans se toucher. Vainqueur pour une lance brisée. Guère glorieux mais au moins elle ne l'avait pas envoyé par terre.

Plus qu'un adversaire. Son vassal. David.... Nouvelle observation avant de rebaisser la visière. Sourire en coin. Soit. Signal et galop, lance en place, les yeux sur l'écu si bien connu, lance brisée tandis que son écu à elle restait vierge. Et hein un Drago à l'eau. Elément ami? Ne préférait-il pas le feu quitte à s'y brûler?

Aucun de ses adversaires n'avait été blessé et cette fois, pour le coup, il n'y en avait plus.

Marie vint donc se présenter avec les preuses devant la Vertu pour attendre son verdict, visière relevée et tête baissée en signe de respect.

Remerciement pour cette coupe damoiselle Vertu, lueur malicieuse dans le regard noisette, et si je puis, cette victoire revient à toutes ces dames.

Messires, grand merci pour ces passes et nul doute qu'une revanche vous sera donné un jour. Histoire que vous essayez de nous démontrer la force qui est la votre.

Demi-tour et direction le campement. Hâte d'enlever pour de bon toute cette ferraille qui commençait à lui peser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
totoxlezerox

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux   Lun 19 Mai - 11:25

Le pas d’armes allait donc commencer. « Vertu » était installée dans sa tour attendant le verdict. Totox riait intérieurement en pensant à Zalina contrainte a l’attente en cette tour, elle qui ne savait pas tenir en place. Equipé de ses armes et vêtu de protections de circonstances. Il s’approcha donc afin d’entendre qui allait être appelé à ouvrir les hostilités. Ce sera donc Penthésilée contre Arthur. Bref moment de réflexion, pour se souvenir de qui était qui, il comprit alors que « la Condé » allait affronter « Guillaume ». Petit pincement au cœur du Chevalier-Heraut qui savait son Grand-maître blessé, amertume de l’arbitre qui se sentait responsable de cette joute qu’il n’avait pu empêcher de mal tourner. Le jeune marié, tel un vrai chevalier n’avait pu se résoudre au déshonneur de l’abandon. Il essaya donc de combattre blessé, mais connut une défaite rapide qui était logique.

« Penthésilée allait » donc affronter « Alexandre »


*Alexandre ? …Ah oui Alcalnn ! *

Duel très bref, « le grand » n’arrivant pas à toucher sa vaillante adversaire, qui l’envoyé voir de plus près si l’eau était fraîche.

*Eh bien, il manque de pratique le Bellabre. Heureusement qu’il n’a pas gagné, je l’imagine déjà nous demandant de l’appeler « Alcalnn le Grand ». Et dire qu’il m’appelait « douvinette », le voilà bien assis dans l’eau *

C’est donc au tour de « Godefroy de Bouillon » d’affronter « Penthésilée ». A peine le temps pour Totox de reconnaître celui qui jouerait le rôle de Godefroy que le combat était déjà terminé. Encore une victime des joutes qui avaient été particulièrement meurtrières.

Maintenant, c'est le tour de Guidel alias Charlemagnes d’affronter Penthésilée. L’empereur, comme ses prédécesseurs, ne peut résister à la reine amazone. Le voilà, lui aussi, au tapis.


*Arf, c’est la correction, déjà 4 chevaliers hors course. Alors qu’une seule de ces dames n’a encore combattu. Ca va être difficile de reprendre le dessus. Qui sera le suivant ?….Hector ? Mais ! C’est à moi ? *

Totox s’avança donc pour honorer la mémoire du général Troyen. Le chevalier était heureux de pouvoir, enfin, s’élancer lance à la main après avoir assisté a tant de joutes sans pouvoir s’y défouler. Le choc fut violent, il toucha mais se retrouva au sol. Il aperçut alors « Penthésilée » qui se relevait. L’amazone était, enfin, tombée. Ils allaient enfin pouvoir en découdre à l’épée. Le chevalier aimait cet exercice, même s’il en redoutait le verdict qui était souvent source de blessures. Non pas qu’il craigne pour sa personne, mais bien pour sa noble adversaire qu’il ne désirait pas blesser. Hector se lanca dans le duel, prenant soin d’éviter un maximum de coup afin que « Penthésilée » ne devienne pas son « Achille ».
Prenant rapidement l’ascendant, il touche par deux fois, la vaillante guerrière. Distrait par celle ci qui semble avoir été blessée, il ne peut éviter sa lame et ressent, lui aussi, une violente douleur dans le bras. Serrant les dents, il se reconcentre et après un beau duel parvient à eliminer la championne.


Grande Reine amazone, le modeste général que je suis vous salue pour votre courage et vos qualités de guerrière. Ma victoire n’enlève rien a votre mérite. J’ai sans doutes profité de ma fraîcheur face à une adversaire ayant enchaîné les victoires. ? J’espère que vous ne me tiendrez rigueur pour cette blessure.
Mais déjà il faut se remettre en selle pour affronter la guerrière suivante. « Teuca » sera son adversaire. Totox connaît Elissar, mais ne l’as jamais vue la lance, ni l’épée à la main. Il se concentre, ne doutant pas qu’elle fera une Reyne d’Illyrie des plus vaillantes.


Hector ajuste donc la première touche, mais se contente de marquer le coup. Il se ratte sur la deuxième et doit s’accrocher pour éviter la chute suite au violent bris de son adversaire. Il va devoir faire parler l’expérience au troisième assaut. Le Troyen ajuste donc son attaque et envoie son adversaire au sol. Il arrête ouragan près d’elle pour s’assurer qu’elle va bien. Avant de rejoindre son coin pour attendre l’adversaire suivante.

C’est là que se présente face à lui « Hyppolyte ». Belle reine amazone, merveilleusement incarnée par celle qu’il aime appeler « colombe ». C’est donc un Hector troublé qui se lance. Partagé entre l’immense respect qu’il a pour la guerrière et la difficulté qu’il ressent à porter la main sur elle, il rate son attaque. La sanction ne se fait pas attendre. La valeureuse amazone réussit une attaque parfaite et le voilà dans l’eau, rejoignant Bellabre dans le déshonneur.

Alors qu’il se relevait, la douce colombe vint le taquiner. De bonne guerre au vu de tout ce qu’il avait déjà pu lui dire. C’est un « Hector » humide qui rejoint les écuyers tout en assistant aux autres duels. Le cœur et les dents serrés, il assiste à chaque passe d’ »hyppolyte ». C’est avec soulagement qu’il la voit terminer les combats sans chute ni blessure. « César et David » n’ayant rien pu contre une « Hyppolyte » des grands jours.

La peste incarnant la vertu a un choix difficile à faire. Il est évident que la gagnante est l’une des deux femmes ayant vaillamment combattu, mais laquelle. C’est donc la senechale qui est choisie. Petite fierté et sursaut d’orgueil pour Totox qui se dit que finalement il n’aura été battu que par la « championne ». Mais aussi joie partagée avec celle qui emplit ses pensées. C’est donc en perdant qu’il quitte silencieusement la place. Espérant secrètement que Marchiennes lui permettrait de recroiser plus chaleureusement la douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daresha
Rose Impériale
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/09/2007
Localisation : De l'autre côté du miroir

MessageSujet: Re: [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux   Mer 21 Mai - 23:16

- Quelle belle journée que celle là. Les plus belles et désirables créatures se sont icelieu données rendez vous pour mon plus grand bonheur, se tourne l'Arthur du jour en direction de Séminaris. J'ai... failli volontairement. Quel homme amoureux de la gente féminine oserait lever la main ou la lance contre icelle? Plongeant ses azurs dans la mer d'émeraude, le Roy tente un sourire charmeur afin de persuader son interlocutrice.
- Bien sur... Le Valeureux Arthur s'est retrouvé défait de sa propre volonté, reprend la Reyne temporaire en désignant la hanche blessée du menton. Ne vous cachez point derrière au fausse courtoisie due à un amour passionné, beau souverain. Tout homme n'est avant tout qu'une enveloppe corporelle fragile, quand bien même il serait un grand monarque... continue t elle dans un sourire un brin provocateur.
- Ainsi vous ne me croyez point?
- Osez vous me le demander?
- Pourquoi ne pas croire un valeureux roy? On tente un regard dont lui seul a le secret.
- Vos tentatives de me convaincre seront bien vaines. Ne dépensez point inutilement vos forces...
- Je n'essaye rien délicieuse Reyne. Puisque c'est là la vérité. Un Roy n'use jamais de mensonge.
- Surtout lorsqu'il ne songe qu'à sauvegarder son ego. Enfin... Survivrez vous à vostre blessure?
- Et bien... Génie intérieur qui se met en mode comédien et qui fait esquisser au jeune époux, une légère moue de douleur. Il me faut plus que cela pour m'abattre. Mais je ne refuserais point quelques soins donnés par une envoutante créature...
- Ah oui? Elle fait mine de regarder alentours.Mes soeurs d'armes sont toutes plus envoutantes les unes que les autres.
- Il est vrai... Quel difficile choix que celui qui se pose à moi...
- Pensez vous que l'une d'elles sera encline à vous prodiguer quelque attention?
- Non seulement je le pense, mais je l'espère bien. Qu'en est il de vous?
- Je préfère m'occuper d'un jeune homme vigoureux en pleine possession de ses moyens plutot que d'un vieux roy... se met elle à rire.
- Pourtant je puis vous assurer que d'aucune ne sait jamais plante... ajoute t il dans un clin d'oeil arthurien.

Séminaris d'un jour se détourne sans mot dire afin de suivre les suites du pas d'armes, fort intéressantes. Preuses aux qualités guerrières et à la volonté indéniables. Les hommes de renom n'ont point fait long feu devant deux d'entre elles. Sourire amusé et regard fasciné sur le spectacle qui se déroule devant ses yeux. Par contre, elle n'aura point à faire preuve de ses personnelles qualités, elle. Peut etre est-ce mieux ainsi car la reyne-comtesse n'a jamais eu l'occasion de pratiquer cet art. Guillaume, il faudra songer à réparer cela.
Mais tout n'est pas vraiment fini. Il reste que Damoiselle Vertu doit faire un choix. Et quel choix! Qui sera déclaré officiellement vainqueur? Qui aura sa victoire louée dans tous les esprits? Hypollite.

Comtesse qui se met à applaudire. Séminaris a repris sa place légendaire.

Merci à toutes et tous pour ces magnifiques duels. Toutes mes félicitations à la ravissante Hypolite qui a su nous ravir par ses qualités. Vous avez su faire revivre en ces lieux les légendes qui vous ont été confiées, pour le bonheur de nos yeux.
Je remercie également sa Grace Kirah de cette organisation parfaite.

Elle qui avait revé d'un grand mariage, voilà que son reve fut exaucé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux   

Revenir en haut Aller en bas
 
[mariage] Le pas d'Armes de la vertu et des preux
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» liste des armes pour l'obtention des runes RA
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Instruction Technique Armes de Poing
» Énième recensement des armes d'exception.
» Plus sur le trafic drogues-armes entre Haiti et la Jamaique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Forêt :: La forêt de Marchiennes-
Sauter vers: