AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Registre] Des chartes de la Licorne

Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume_de_Jeneffe
Licorne Royale
avatar

Messages : 246
Date d'inscription : 29/09/2007
Localisation : TouRRnai / IRLiège

MessageSujet: [Registre] Des chartes de la Licorne   Mer 2 Avr - 13:17

Sous une reliure de cuir brun courus de licornées dorées, Guillaume avait fait compiler les différentes versions de la charte de son Ordre, afin qu'elles ne soient jamais perdues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baronniemarchiennes.forumpro.fr
Guillaume_de_Jeneffe
Licorne Royale
avatar

Messages : 246
Date d'inscription : 29/09/2007
Localisation : TouRRnai / IRLiège

MessageSujet: Re: [Registre] Des chartes de la Licorne   Mer 2 Avr - 13:17

Citation :
Charte de l'Ordre Royal de la Licorne


Ratifiée par le Haut Conseil le vingtième de Février 1455, en la Forteresse de Ryes, Normandie.

I. Préambule

Lors d'une période sombre de l'histoire de France, durant la guerre de 100 ans, vit le jour l'Ordre des Chevaliers Artésiens. Ordre fondé par Frère Nico qui en était le Maître spirituel, il avait pour but, entre autres, la protection de la veuve et de l'orphelin, l'entraide entre Chevaliers, la protection de l'Eglise et de l'Ordre. Déjà, cet Ordre arborait comme symbole celui de la Licorne.

Rapidement rejoint par Hubert dict "le Noble", premier véritable Grand Maitre, et Scinarf, premier Capitaine, l'Ordre se décida à ne plus se donner de frontières, et il prit le nom d'Ordre de la Licorne.

Depuis, la Licorne est reconnue comme un des fleurons de la Chevalerie française, ce qui l'a amenée à être le premier Ordre à recevoir la Reconnaissance officielle de la Couronne. L'Ordre porte depuis le nom de "l'Ordre Royal de la Licorne".

Ses buts sont la protection de la Couronne de France, ainsi que de ses citoyens, et de lutter pour la paix, la justice et l'ordre.

II. Institutions

1. Grand Maistre

Le Grand Maistre siège à la plus haute place de l'Ordre, et en constitue ainsi la plus haute autorité. Ainsi, il représente également l'Ordre à l'extérieur. Entouré de son Haut Conseil, il prend les décisions sur la direction et les actions de l'Ordre. Il intronise les nouvelles recrues et est le seul ayant pouvoir et droit d'adouber de nouveaux Chevaliers.

2. Le Haut Conseil

Le Haut Conseil, entourant et aidant le Grand Maistre dans sa gestion de l'Ordre. Il se rassemble de manière hebdomadaire en réunion où se débattent, votent et décident les directions de l'Ordre. Toutes les décisions sont prises aux 2/3 des voix, arrondis au supérieur en cas de chiffre impair.

a. Capitaines

Au nombre de deux, ce sont les adjoints du Grand Maistre, qu'il désigne discrétionnairement. Ils peuvent remplacer le Grand Maistre dans ses tâches en cas d'absence, si ce n'est en ce qui concerne l'adoubement.

b. Lieutenant-Commandeurs

Les Lieutenant-Commandeurs sont les responsables des quatre Quarts de l'Ordre, et ont pour mission la coordination des troupes dans leur Quart, ainsi que de rapporter au Haut Conseil les évènements s'y déroulant.

c. Officiers

Les Officiers sont responsables de tâches internes et sont au nombre de quatre, qui sont le Héraut, le Prévôt, le Chancelier et le Maistre d'Armes.

Le Héraut a pour charge les questions héraldiques telles que le blasonnement, et assurera également le contact avec l'assemblée héraldique et le Grand Ecuyer de France.

Le Prévôt a pour charge la sécurité de la forteresse, la gestion des accès ainsi que l'administration générale.

Le Chancelier a pour charge la législation de l'Ordre. Il préside également la Cour de Justice.

Le Maistre d'Armes a pour charge la formation des nouvelles recrues, ainsi que la gestion de la salle d'armes.

Ils peuvent chacun se composer une équipe selon leurs besoins, sans restriction de grade.

3. Les Quarts

Afin de faciliter et de garantir une certaine réactivité, les régions de France et proches ont été découpées en secteurs, appelé Quarts.

Le Quart Nord-Est
Artois, Champagne, Bourgogne, Flandres, Franche-Comté, Lorraine

Le Quart Nord-Ouest
Alençonnais, Anjou, Bretagne, Maine, Normandie, Orléanais, Touraine

Le Quart Sud-Ouest
Berry, Limousin-Marche, Périgord, Poitou

Le Quart Sud-Est
Dauphiné-Lyonnais, Auvergne-Bourbonnais, Languedoc, Provence, Savoie

4. La Cour de justice

Organe législatif de l'Ordre, composé du Chancelier qui en est le président et de deux juges. Ils sont aptes à juger les manquements des Frères de l'Ordre, et peuvent ainsi décider des rétrogradations et renvois.

III. Hiérarchie

1. Homme d'Armes

Les hommes d'armes sont les impétrants qui n'ont pas été jugés aptes à devenir d'ores et déjà membres à part entière de l'Ordre. Ils ne sont ainsi pas appelés à participer aux débâts et votes de l'Ordre. Les hommes d'armes seront appelés aux mouvements de troupes, dans lesquels ils pourront prouver s'ils sont aptes ou non à devenir Ecuyers, et ainsi, réellement membres de l'Ordre.

2. Ecuyer

L'Ecuyer est le premier grade de l'Ordre. Après son intronisation par le Grand Maistre ou l'un des Capitaines, il se verra désigner un parrain, qui le renseignera sur le fonctionnement de l'Ordre, répondra à ses interrogations et portera jugement sur les aptitudes que l'Ecuyer a démontrées. Le parrain, qui sera d'un grade minimum de Cavalier, pourra également attendre de son Ecuyer qu'il porte ses armes, s'occupe de ses montures, ainsi qu'autres tâches que l'on connait à un Ecuyer.

L'Ecuyer se voit, lors de son intronisation, remettre sa bannière d'Ecuyer, une cape frappée de la Licorne, ainsi qu'une arme de son choix, gravée elle aussi de la Licorne.

3. Chevalier Errant

L'Errant est l'Ecuyer qui a, par son activité, montré son attachement à l'Ordre, et est ainsi encouragé à mieux faire encore.

Lors de la cérémonie de passage, il se voit remettre la bannière des Chevaliers Errants, une armure de plates complète et un écu frappé des armes de la Licorne.

4. Cavalier

Le Cavalier est l'Errant ayant prouvé par ses capacités qu'il est de la race de nos prédécesseurs, et qu'il est apte à porter très haut les couleurs de l'Ordre, ainsi que de montrer aux recrues le chemin qui mène à la chevalerie.

Lors de la cérémonie de passage, il se voit remettre la bannière des Cavaliers, des éperons, un destrier ainsi qu'une solide lance.

5. Chevalier de plein droit

Le Chevalier est de ceux qui sont amenés à être des plus illustres d'entre nous. Ils acquièrent titre et noblesse, faisant écho à leur noblesse d'âme.
C'est ainsi, à ce grade, qu'ils peuvent être appelés à entrer au Haut Conseil de l'Ordre.

Au cours de la cérémonie d'adoubement, il recevra sa bannière de Chevalier, le collier de l'Ordre ainsi qu'une épée longue gravée de la Licorne, symboles de son grade.

IV. Devoirs et obligations

1. Devoirs

  • Le Grand Maistre de l'Ordre se doit de jurer fidélité au Roy de France;
  • Un Chevalier de la Licorne jure fidélité au Grand Maistre de l'Ordre;
  • Un Chevalier se doit de porter secours à tout innocent dans le besoin, même au péril de sa vie;
  • Un Chevalier se doit de donner aux pauvres au moins une fois par semaine;
  • Un Chevalier se doit de lutter contre tous criminels;
  • Un Chevalier doit toujours proposer la rédemption à un ennemi vaincu et ne l’achever qu’en cas de refus;
  • Un Chevalier se doit de respecter la religion d'autrui, quelle qu'elle soit.


2. Obligations

  • Tout membre de l'Ordre a permission d'intégrer des organismes politiques ou armées régionales. Ils doivent cependant savoir que la Licorne doit passer avant tout le reste;
  • Tout membre se doit de visiter fréquemment les installations de l'Ordre et d'y montrer une participation minimum;
  • Tout membre se doit de donner son avis et de voter lors des différents sondages tels que l'adhésion de nouveaux membres;
  • Tout membre se doit d'afficher clairement son appartenance à l'Ordre, que ce soit par le port de la bannière correspondante à son grade, ce qui est préféré et donc recommandé, ou une mention d'appartenance claire à l'Ordre;
  • Tout membre se doit de signaler à l’avance ses périodes d’absences;
  • Tout membre se doit de signaler ses changements de domiciles afin de pouvoir maintenir les registres de l'Ordre à jour;
  • Tout membre se doit d’utiliser un français correct, comportant des marques de ponctuations, exempt d’un maximum de fautes;
  • Tout membre se doit de respecter en tout point la présente charte;
  • Tout membre se doit d'afficher un comportement exemplaire et de donner une bonne image, autant à l'intérieur qu'à l'exterieur de l'Ordre;
  • Tout membre ne peut entrer en guerre que sur ordre de la Couronne et/ou avec permission du Haut Conseil. Si ce n'est le cas, le membre ne pourra faire partie d'une attaque, mais seulement défendre sa région contre les menaces extérieures.


Tout manquement à ces obligations peut entrainer des sanctions allant jusqu'à la rétrogradation et le renvoi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baronniemarchiennes.forumpro.fr
Guillaume_de_Jeneffe
Licorne Royale
avatar

Messages : 246
Date d'inscription : 29/09/2007
Localisation : TouRRnai / IRLiège

MessageSujet: Re: [Registre] Des chartes de la Licorne   Mer 2 Avr - 13:17

Citation :
Charte de l'Ordre Royal de la Licorne


Ratifiée par le Haut Conseil le vingt-deuxième de Février 1456, en la Forteresse de Ryes, Normandie.

I. Préambule

Lors d'une période sombre de l'histoire de France, durant la guerre de 100 ans, vit le jour l'Ordre des Chevaliers Artésiens. Ordre fondé par Frère Nico qui en était le Maître spirituel, il avait pour but, entre autres, la protection de la veuve et de l'orphelin, l'entraide entre Chevaliers, la protection de l'Eglise et de l'Ordre. Déjà, cet Ordre arborait comme symbole celui de la Licorne.

Rapidement rejoint par Hubert dict "le Noble", premier véritable Grand Maitre, et Scinarf, premier Capitaine, l'Ordre se décida à ne plus se donner de frontières, et il prit le nom d'Ordre de la Licorne.

Depuis, la Licorne est reconnue comme un des fleurons de la Chevalerie française, ce qui l'a amenée à être le premier Ordre à recevoir la Reconnaissance officielle de la Couronne. L'Ordre porte depuis le nom de "l'Ordre Royal de la Licorne".

Ses buts sont la protection de la Couronne de France, ainsi que de ses citoyens, et de lutter pour la paix, la justice et l'ordre.

II. Institutions

1. Grand Maistre

Le Grand Maistre siège à la plus haute place de l'Ordre, et en constitue ainsi la plus haute autorité. Ainsi, il représente également l'Ordre à l'extérieur. Entouré de son Haut Conseil, il prend les décisions sur la direction et les actions de l'Ordre. Il intronise les nouvelles recrues et est le seul ayant pouvoir et droit d'adouber de nouveaux Chevaliers.

2. Le Haut Conseil

Le Haut Conseil, entourant et aidant le Grand Maistre dans sa gestion de l'Ordre. Il se rassemble de manière hebdomadaire en réunion où se débattent, votent et décident les directions de l'Ordre. Toutes les décisions sont prises aux 2/3 des voix, arrondis au supérieur en cas de chiffre impair.

a. Capitaines

Au nombre de deux, ce sont les adjoints du Grand Maistre, qu'il désigne discrétionnairement. Ils peuvent remplacer le Grand Maistre dans ses tâches en cas d'absence, si ce n'est en ce qui concerne l'adoubement.
De plus, chacun des capitaines reçoit une responsabilité spécifique.
  • Le "Maître de guerre" est le responsable de la menée des actions militaires de l'Ordre. Il gère les aspects tactiques, que sont l'organisation et l'utilisation des armées; stratégiques, que sont la disposition, les déplacements et la gestion des effectifs de l'Ordre dans les opérations militaires; et logistique, en ravitaillant et équipant ses frères dans la mesure des capacités de l'Ordre. Il pourra s'entourer de conseillers militaires, membres de l'ordre choisis par lui.

  • Le "Prévôt" est le responsable de la sécurité interne de l'Ordre et de la forteresse et de la gestion des Hommes d'armes de l'Ordre. La gestion du poste de gardes sera confiée par lui à un responsable et deux assistants alors qu'il se désignera un assistant, ayant au moins le grade de "chevalier errant", pour l'assister dans la gestion des Hommes d'armes.



b. Lieutenant-Commandeurs

Les charges de Lieutenant-Commandeurs impliquent la responsabilité des tâches internes et sont au nombre de quatre, à savoir le Héraut, le Chancelier, le Maistre d'Armes et le Diplomate.

Le Héraut a pour charge les questions héraldiques telles que le blasonnement et la création des symboles de l'Ordre. Il assurera également le contact avec l'assemblée héraldique et le Grand Ecuyer de France. Il disposera d'un poursuivant d'armes.

Le Chancelier a pour charge la législation de l'Ordre. Il préside également la Cour de Justice. Enfin, il est le responsable de la transmission des informations des Quarts aux Haut-Conseil. Pour se faire, il se désigne quatre assistants parmi ses frères ayant atteint le grade de "chevalier errant", responsable chacun d'un de ces quarts.

Le Maistre d'Armes a pour charge la formation des frères et des hommes d'armes de l'Ordre, ainsi que la gestion de la salle d'armes. Il oeuvre en concertation avec le "Maître de guerre" et dispose de deux assistants ayant déjà été élevés au grade de "chevalier errant".

Le Diplomate a pour charge la gestion des relations entre l'Ordre et les institutions extérieures, hormis celles qui sont fréquentées par les Grand Maître et Capitaines du fait de la spécificité de leur mission. Il intervient à la suite du Chancelier et avant le Grand Maître.

3. Les Quarts

Afin de faciliter et de garantir une certaine réactivité, les régions de France et proches ont été découpées en secteurs, appelé Quarts.

Le Quart Nord-Est
Artois, Champagne, Bourgogne, Flandres, Franche-Comté, Lorraine

Le Quart Nord-Ouest
Alençonnais, Anjou, Bretagne, Maine, Normandie, Orléanais, Touraine

Le Quart Sud-Ouest
Berry, Limousin-Marche, Périgord, Poitou, Guyenne

Le Quart Sud-Est
Dauphiné-Lyonnais, Auvergne-Bourbonnais, Languedoc, Provence, Savoie

4. La Cour de justice

Organe législatif de l'Ordre, composé du Chancelier qui en est le président et de deux juges. Ils sont aptes à juger les manquements des Frères de l'Ordre, et peuvent ainsi décider des rétrogradations et renvois.

III. Hiérarchie

1. Homme d'Armes

Les hommes d'armes sont les impétrants qui n'ont pas été jugés aptes à devenir d'ores et déjà membres à part entière de l'Ordre. Ils ne sont ainsi pas appelés à participer aux débâts et votes de l'Ordre. Les hommes d'armes seront appelés aux mouvements de troupes, dans lesquels ils pourront prouver s'ils sont aptes ou non à devenir Ecuyers, et ainsi, réellement membres de l'Ordre.

2. Ecuyer

L'Ecuyer est le premier grade de l'Ordre. Après son intronisation par le Grand Maistre ou l'un des Capitaines, il se verra désigner un parrain, qui le renseignera sur le fonctionnement de l'Ordre, répondra à ses interrogations et portera jugement sur les aptitudes que l'Ecuyer a démontrées. Le parrain, qui sera d'un grade minimum de Cavalier, pourra également attendre de son Ecuyer qu'il porte ses armes, s'occupe de ses montures, ainsi qu'autres tâches que l'on connait à un Ecuyer.

L'Ecuyer se voit, lors de son intronisation, remettre sa bannière d'Ecuyer, une cape frappée de la Licorne, ainsi qu'une arme de son choix, gravée elle aussi de la Licorne.

3. Chevalier Errant

L'Errant est l'Ecuyer qui a, par son activité, montré son attachement à l'Ordre, et est ainsi encouragé à mieux faire encore.

Lors de la cérémonie de passage, il se voit remettre la bannière des Chevaliers Errants, une armure de plates complète et un écu frappé des armes de la Licorne.

4. Cavalier

Le Cavalier est l'Errant ayant prouvé par ses capacités qu'il est de la race de nos prédécesseurs, et qu'il est apte à porter très haut les couleurs de l'Ordre, ainsi que de montrer aux recrues le chemin qui mène à la chevalerie.

Lors de la cérémonie de passage, il se voit remettre la bannière des Cavaliers, des éperons, un destrier ainsi qu'une solide lance.

5. Chevalier de plein droit

Le Chevalier est de ceux qui sont amenés à être des plus illustres d'entre nous. Ils acquièrent titre et noblesse, faisant écho à leur noblesse d'âme.
C'est ainsi, à ce grade, qu'ils peuvent être appelés à entrer au Haut Conseil de l'Ordre.

Au cours de la cérémonie d'adoubement, il recevra sa bannière de Chevalier, le collier de l'Ordre ainsi qu'une épée longue gravée de la Licorne, symboles de son grade.

IV. Devoirs et obligations

1. Devoirs

  • Le Grand Maistre de l'Ordre se doit de jurer fidélité au Roy de France;
  • Un Chevalier de la Licorne jure fidélité au Grand Maistre de l'Ordre;
  • Un Chevalier se doit de porter secours à tout innocent dans le besoin, même au péril de sa vie;
  • Un Chevalier se doit de donner aux pauvres au moins une fois par semaine;
  • Un Chevalier se doit de lutter contre tous criminels;
  • Un Chevalier doit toujours proposer la rédemption à un ennemi vaincu et ne l’achever qu’en cas de refus;
  • Un Chevalier se doit de respecter la religion d'autrui, quelle qu'elle soit.


2. Obligations

  • Tout membre de l'Ordre a permission d'intégrer des organismes politiques ou armées régionales. Ils doivent cependant savoir que la Licorne doit passer avant tout le reste;
  • Tout membre se doit de visiter fréquemment les installations de l'Ordre et d'y montrer une participation minimum;
  • Tout membre se doit de donner son avis et de voter lors des différents sondages tels que l'adhésion de nouveaux membres;
  • Tout membre se doit d'afficher clairement son appartenance à l'Ordre, que ce soit par le port de la bannière correspondante à son grade, ce qui est préféré et donc recommandé, ou une mention d'appartenance claire à l'Ordre;
  • Tout membre se doit de signaler à l’avance ses périodes d’absences;
  • Tout membre se doit de signaler ses changements de domiciles afin de pouvoir maintenir les registres de l'Ordre à jour;
  • Tout membre se doit d’utiliser un français correct, comportant des marques de ponctuations, exempt d’un maximum de fautes;
  • Tout membre se doit de respecter en tout point la présente charte;
  • Tout membre se doit d'afficher un comportement exemplaire et de donner une bonne image, autant à l'intérieur qu'à l'exterieur de l'Ordre;
  • Tout membre ne peut entrer en guerre que sur ordre de la Couronne et/ou avec permission du Haut Conseil. Si ce n'est le cas, le membre ne pourra faire partie d'une attaque, mais seulement défendre sa région contre les menaces extérieures.


Tout manquement à ces obligations peut entrainer des sanctions allant jusqu'à la rétrogradation et le renvoi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baronniemarchiennes.forumpro.fr
Guillaume_de_Jeneffe
Licorne Royale
avatar

Messages : 246
Date d'inscription : 29/09/2007
Localisation : TouRRnai / IRLiège

MessageSujet: Re: [Registre] Des chartes de la Licorne   Mar 10 Juin - 2:06

Citation :
Charte de l'Ordre Royal de la Licorne


Ratifiée par le Haut Conseil le neuvième de Juyn 1456, en la Forteresse de Ryes, Normandie.

I. Préambule

Lors d'une période sombre de l'histoire de France, durant la guerre de 100 ans, vit le jour l'Ordre des Chevaliers Artésiens. Ordre fondé par Frère Nico qui en était le Maître spirituel, il avait pour but, entre autres, la protection de la veuve et de l'orphelin, l'entraide entre Chevaliers, la protection de l'Eglise et de l'Ordre. Déjà, cet Ordre arborait comme symbole celui de la Licorne.

Rapidement rejoint par Hubert dict "le Noble", premier véritable Grand Maitre, et Scinarf, premier Capitaine, l'Ordre se décida à ne plus se donner de frontières, et il prit le nom d'Ordre de la Licorne.

Depuis, la Licorne est reconnue comme un des fleurons de la Chevalerie française, ce qui l'a amenée à être le premier Ordre à recevoir la Reconnaissance officielle de la Couronne. L'Ordre porte depuis le nom de "l'Ordre Royal de la Licorne".

Ses buts sont la protection de la Couronne de France, ainsi que de ses citoyens, et de lutter pour la paix, la justice et l'ordre.

II. Institutions

1. Grand Maistre

Le Grand Maistre siège à la plus haute place de l'Ordre, et en constitue ainsi la plus haute autorité. Ainsi, il représente également l'Ordre à l'extérieur. Entouré de son Haut Conseil, il prend les décisions sur la direction et les actions de l'Ordre. Il intronise les nouvelles recrues et est le seul ayant pouvoir et droit d'adouber de nouveaux Chevaliers.

2. Le Haut Conseil

Le Haut Conseil, entourant et aidant le Grand Maistre dans sa gestion de l'Ordre. Il se rassemble de manière hebdomadaire en réunion où se débattent, votent et décident les directions de l'Ordre. Toutes les décisions sont prises aux 2/3 des voix, arrondis au supérieur en cas de chiffre impair.

a. Capitaines

Au nombre de deux, ce sont les adjoints du Grand Maistre, qu'il désigne discrétionnairement. Ils peuvent remplacer le Grand Maistre dans ses tâches en cas d'absence, si ce n'est en ce qui concerne l'adoubement.
De plus, chacun des capitaines reçoit une responsabilité spécifique.
  • Le "Maître de guerre" est le responsable de la menée des actions militaires de l'Ordre. Il gère les aspects tactiques, que sont l'organisation et l'utilisation des armées; stratégiques, que sont la disposition, les déplacements et la gestion des effectifs de l'Ordre dans les opérations militaires; et logistique, en ravitaillant et équipant ses frères dans la mesure des capacités de l'Ordre. Il pourra s'entourer de conseillers militaires, membres de l'ordre choisis par lui.

  • Le "Prévôt" est le responsable de la sécurité interne de l'Ordre et de la forteresse et de la gestion des Hommes d'armes de l'Ordre. La gestion du poste de gardes sera confiée par lui à un responsable et deux assistants alors qu'il se désignera un assistant, ayant au moins le grade de "chevalier errant", pour l'assister dans la gestion des Hommes d'armes.



b. Lieutenant-Commandeurs

Les charges de Lieutenant-Commandeurs impliquent la responsabilité des tâches internes et sont au nombre de quatre, à savoir le Héraut, le Chancelier, le Maistre d'Armes et le Diplomate.

Le Héraut a pour charge les questions héraldiques telles que le blasonnement et la création des symboles de l'Ordre. Il assurera également le contact avec l'assemblée héraldique et le Grand Ecuyer de France. Il disposera d'un poursuivant d'armes.

Le Chancelier a pour charge la législation de l'Ordre. Il préside également la Cour de Justice. Enfin, il est le responsable de la transmission des informations des Quarts aux Haut-Conseil. Pour se faire, il se désigne quatre assistants parmi ses frères ayant atteint le grade de "chevalier errant", responsable chacun d'un de ces quarts.

Le Maistre d'Armes a pour charge la formation des frères et des hommes d'armes de l'Ordre, ainsi que la gestion de la salle d'armes. Il oeuvre en concertation avec le "Maître de guerre" et dispose de deux assistants ayant déjà été élevés au grade de "chevalier errant".

Le Diplomate a pour charge la gestion des relations entre l'Ordre et les institutions extérieures, hormis celles qui sont fréquentées par les Grand Maître et Capitaines du fait de la spécificité de leur mission. Il intervient à la suite du Chancelier et avant le Grand Maître.

3. Les Secteurs

Afin de faciliter et de garantir une certaine réactivité, les régions de France et proches ont été découpées en secteurs, appelé Secteurs.

Le Secteur Nord-Est
Artois, Champagne, Bourgogne, Flandres, Franche-Comté, Lorraine

Le Secteur Nord-Ouest
Alençonnais, Anjou, Bretagne, Maine, Normandie, Orléanais, Touraine

Le Secteur Sud-Ouest
Berry, Limousin-Marche, Périgord, Poitou, Guyenne

Le Secteur Sud-Est
Dauphiné-Lyonnais, Auvergne-Bourbonnais, Languedoc, Provence, Savoie

Le Secteur des Terres libérées
Armagnac-Comminges, Béarn, Gascogne, Rouergue, Toulouse

4. La Cour de justice

Organe législatif de l'Ordre, composé du Chancelier qui en est le président et de deux juges. Ils sont aptes à juger les manquements des Frères de l'Ordre, et peuvent ainsi décider des rétrogradations et renvois.

III. Hiérarchie

1. Homme d'Armes

Les hommes d'armes sont les impétrants qui n'ont pas été jugés aptes à devenir d'ores et déjà membres à part entière de l'Ordre. Ils ne sont ainsi pas appelés à participer aux débâts et votes de l'Ordre. Les hommes d'armes seront appelés aux mouvements de troupes, dans lesquels ils pourront prouver s'ils sont aptes ou non à devenir Ecuyers, et ainsi, réellement membres de l'Ordre.

2. Ecuyer

L'Ecuyer est le premier grade de l'Ordre. Après son intronisation par le Grand Maistre ou l'un des Capitaines, il se verra désigner un parrain, qui le renseignera sur le fonctionnement de l'Ordre, répondra à ses interrogations et portera jugement sur les aptitudes que l'Ecuyer a démontrées. Le parrain, qui sera d'un grade minimum de Cavalier, pourra également attendre de son Ecuyer qu'il porte ses armes, s'occupe de ses montures, ainsi qu'autres tâches que l'on connait à un Ecuyer.

L'Ordre exige de plus de par sa nature combattante une maturité non seulement morale mais aussi physique, qui fait qu'aucun candidat âgé de moins de seize années révolues ne saurait être accepté au sein de l'Ordre, à l'exception de ceux ayant suivi un enseignement complet auprès d'un Chevalier reconnu par le Royaume de France.

L'Ecuyer se voit, lors de son intronisation, remettre sa bannière d'Ecuyer, une cape frappée de la Licorne, ainsi qu'une arme de son choix, gravée elle aussi de la Licorne.

3. Chevalier Errant

L'Errant est l'Ecuyer qui a, par son activité, montré son attachement à l'Ordre, et est ainsi encouragé à mieux faire encore.

Lors de la cérémonie de passage, il se voit remettre la bannière des Chevaliers Errants, une armure de plates complète et un écu frappé des armes de la Licorne.

4. Cavalier

Le Cavalier est l'Errant ayant prouvé par ses capacités qu'il est de la race de nos prédécesseurs, et qu'il est apte à porter très haut les couleurs de l'Ordre, ainsi que de montrer aux recrues le chemin qui mène à la chevalerie.

Lors de la cérémonie de passage, il se voit remettre la bannière des Cavaliers, des éperons, un destrier ainsi qu'une solide lance.

5. Chevalier de plein droit

Le Chevalier est de ceux qui sont amenés à être des plus illustres d'entre nous. Ils acquièrent titre et noblesse, faisant écho à leur noblesse d'âme.
C'est ainsi, à ce grade, qu'ils peuvent être appelés à entrer au Haut Conseil de l'Ordre.

Au cours de la cérémonie d'adoubement, il recevra sa bannière de Chevalier, le collier de l'Ordre ainsi qu'une épée longue gravée de la Licorne, symboles de son grade.

IV. Devoirs et obligations

1. Devoirs

  • Le Grand Maistre de l'Ordre se doit de jurer fidélité au Roy de France;
  • Un Chevalier de la Licorne jure fidélité au Grand Maistre de l'Ordre;
  • Un Chevalier se doit de porter secours à tout innocent dans le besoin, même au péril de sa vie;
  • Un Chevalier se doit de donner aux pauvres au moins une fois par semaine;
  • Un Chevalier se doit de lutter contre tous criminels;
  • Un Chevalier doit toujours proposer la rédemption à un ennemi vaincu et ne l’achever qu’en cas de refus;
  • Un Chevalier se doit de respecter la religion d'autrui, quelle qu'elle soit.


2. Obligations

  • Tout membre de l'Ordre a permission d'intégrer des organismes politiques ou armées régionales. Ils doivent cependant savoir que la Licorne doit passer avant tout le reste;
  • Tout membre se doit de visiter fréquemment les installations de l'Ordre et d'y montrer une participation minimum;
  • Tout membre se doit de donner son avis et de voter lors des différents sondages tels que l'adhésion de nouveaux membres;
  • Tout membre se doit d'afficher clairement son appartenance à l'Ordre, que ce soit par le port de la bannière correspondante à son grade, ce qui est préféré et donc recommandé, ou une mention d'appartenance claire à l'Ordre;
  • Tout membre se doit de signaler à l’avance ses périodes d’absences;
  • Tout membre se doit de signaler ses changements de domiciles afin de pouvoir maintenir les registres de l'Ordre à jour;
  • Tout membre se doit d’utiliser un français correct, comportant des marques de ponctuations, exempt d’un maximum de fautes;
  • Tout membre se doit de respecter en tout point la présente charte;
  • Tout membre se doit d'afficher un comportement exemplaire et de donner une bonne image, autant à l'intérieur qu'à l'exterieur de l'Ordre;
  • Tout membre ne peut entrer en guerre que sur ordre de la Couronne et/ou avec permission du Haut Conseil. Si ce n'est le cas, le membre ne pourra faire partie d'une attaque, mais seulement défendre sa région contre les menaces extérieures.


Tout manquement à ces obligations peut entrainer des sanctions allant jusqu'à la rétrogradation et le renvoi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baronniemarchiennes.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Registre] Des chartes de la Licorne   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Registre] Des chartes de la Licorne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Castel de Marchiennes :: Le Donjon :: Le Trésor-
Sauter vers: